Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Quand Manuel Valls tente de faire disparaître ses tweets

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Exclusivité France 24 : Laurent Fabius s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

SUR LE NET

Transparence de la vie publique : la France rattrape son retard

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Simon Serfaty, professeur en relations internationales

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile dénonce les incursions russes en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'agneau russe"

En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

  • Les troupes ukrainiennes abandonnent l'aéroport de Lougansk

    En savoir plus

  • République centrafricaine : les ravages de la haine

    En savoir plus

  • Webdoc : "Le Grand incendie" primé à Visa pour l'image

    En savoir plus

  • Des manifestants investissent le siège de la télévision d'État à Islamabad

    En savoir plus

  • Embargo russe : les producteurs français redoutent la concurrence polonaise

    En savoir plus

  • Importante victoire de l’armée irakienne face aux jihadistes de l’EI

    En savoir plus

  • Ligue 1 : le PSG frappe fort, Bordeaux lève le pied

    En savoir plus

  • Quand des selfies volés de stars nues enflamment la Toile

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine évoque la création d’un État dans l’est de l’Ukraine

    En savoir plus

  • Israël décide de s'approprier 400 hectares de terres en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Un immeuble s'effondre en banlieue parisienne, au moins sept morts

    En savoir plus

  • Un navire ukrainien bombardé au large de Marioupol

    En savoir plus

  • "J'aime les socialistes" ou l'opération séduction de Manuel Valls à La Rochelle

    En savoir plus

  • Un présumé recruteur pour le jihad en Syrie arrêté à Nice

    En savoir plus

  • Judo : les Françaises sacrées championnes du monde par équipes

    En savoir plus

  • Situation toujours aussi confuse au lendemain du coup d’État au Lesotho

    En savoir plus

  • Golan : les Casques bleus philippins "saufs", les fidjiens toujours détenus

    En savoir plus

Afrique

Égypte : affrontements meurtriers lors de manifestations pro-Morsi

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 04/10/2013

Selon des sources médicales, plusieurs personnes ont été tuées, vendredi au Caire, lors des affrontements qui ont émaillé les manifestations de soutien au président déchu Mohamed Morsi. Des heurts ont aussi eu lieu dans d'autres villes.

Des affrontements ont éclaté vendredi 4 octobre au Caire et dans plusieurs autres villes d'Égypte entre des partisans du président déchu Mohamed Morsi et les forces de l'ordre.

D'après des sources médicales, au moins quatre personnes ont été tuées lors des heurts dans la capitale et quatre autres ont trouvé la mort à Assiout, en Moyenne-Égypte.

Au Caire, la police a également fait usage de gaz lacrymogènes sur l’emblématique place Tahrir pour chasser des centaines de partisans du président islamiste renversé le 3 juillet.

Des heurts entre manifestants pro-Morsi et forces de sécurité ont également été signalés sur la route menant aux pyramides de Gizeh, à proximité de la capitale.

Slogans hostiles au général Sissi

En outre, plusieurs milliers de partisans des Frères musulmans ont pris la direction de la place Rabaa al Adaouia, dans les faubourgs du Caire, d’où ils avaient été délogés par la force en août. Les manifestants agitaient des drapeaux égyptiens et scandaient des slogans hostiles au général Abdel Fattah al-Sissi, chef d’état-major de l’armée.

Les autorités égyptiennes, qui avaient averti qu’elles ne toléreraient aucun nouveau sit-in, ont dépêché l’armée et la police en renfort sur les lieux. La place Rabaa al Adaouia a été cet été le principal campement des manifestants pro-Morsi, qui souhaitaient le rétablissement du président issu des Frères musulmans et premier président égyptien démocratiquement élu.

Regain de tension

La dispersion des campements pro-Morsi dans le sang, le 14 août dernier, a contraint les Frères musulmans, organisation dont est issu Mohamed Morsi, à abandonner la pratique des sit-in et à privilégier des manifestations mobiles de moindre ampleur.

Le gouvernement intérimaire mis en place par l’armée a depuis maintenu la pression contre l’organisation islamiste, arrêtant la quasi-totalité de ses dirigeants, ordonnant la saisie de ses avoirs, et interdisant toutes ses activités. Une répression qui n’a cependant pas mis fin à ces rassemblements hebdomadaires de protestation chaque vendredi après la grande prière. 

Avec dépêches
 

Première publication : 04/10/2013

  • ÉGYPTE

    Le général al-Sissi, tombeur des Frères musulmans, poussé vers la présidentielle

    En savoir plus

  • Reportage : les Frères musulmans asphyxiés par le pouvoir égyptien

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Les Saoudiens donnent "carte blanche" à l’armée égyptienne pour mater les Frères

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)