Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

Economie

États-Unis : 13 membres d’Anonymous inculpés pour des cyber-attaques

© AFP

Texte par Anne-Diandra LOUARN

Dernière modification : 04/10/2013

La justice américaine a inculpé, jeudi, treize membres présumés des Anonymous, collectif défenseur des libertés des internautes. Les faits reprochés concernent le piratage en 2010 et 2011 de sites bancaires et culturels.

Ils sont âgés de 21 à 65 ans, et viennent de treize états américains différents. Treize membres présumés du collectif Anonymous ont été inculpés, jeudi 3 octobre, pour une série de cyber-attaques par un jury du tribunal d'Alexandrie, en Virginie.

Les attaques ont été menées entre septembre 2010 et janvier 2011 contre Visa, Mastercard ou encore Bank of America, après que ces sociétés ont ouvertement critiqué ou empêché les levées de fonds en faveur du fondateur de Wikileaks, Julian Assange.

Également dans le viseur des Anonymous : la Motion Picture Association of America (MPAA, le syndicat des studios de cinéma), et la Recording Industry Association of America. Il s’agissait cette fois de l’opération baptisée “PayBack”, des attaques perpétrées dans le cadre de leur lutte pour le partage gratuit des produits culturels, peu après que le site de téléchargement illégal suédois “Pirate Bay” a été contraint de cesser son activité.

Bug pendant plusieurs heures

Dans tous les cas, le but de leurs cyber-attaques était destabiliser ces sociétés en rendant leurs sites web inopérationnels pendant plusieurs heures. "Ils ont planifié et mis en oeuvre une série de cyber-attaques contre les sites des entreprises victimes (...) pour rendre leurs ressources inaccessibles à leurs clients et utilisateurs", dénonce l'acte d'inculpation. Leur technique consistait à faire en sorte de saturer le trafic des sites concernés, afin de les paralyser, et donc les faire fermer temporairement.

Anonymous se présente comme un mouvement international d'internautes pour la défense des libertés, et le libre accès à toutes les informations et produits en ligne, faisant fi des questions de copyright ou de sécurité nationale. Ils s'attaquent ainsi régulièrement à des intérêts privés comme Sony, Amazon et Visa, mais aussi aux systèmes informatiques des États, dont la France, qui a vu, en janvier 2012, le site Élysée.fr piraté, en réponse au soutien de Nicolas Sarkozy à la fermeture, par le FBI, du site de téléchargement Megaupload.

Avec dépêches

Première publication : 04/10/2013

  • INTERNET

    #OpPetrol : quand Anonymous rencontre l'islam

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    L'armée coupe le wifi à Guantanamo en réponse aux menaces d'Anonymous

    En savoir plus

  • INTERNET

    Kim Dotcom annonce le retour d'un Megaupload "indestructible"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)