Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le groupe Total frappé au coeur par le décès de son PDG

En savoir plus

SUR LE NET

États-Unis : des costumes "Ebola" pour Halloween critiqués en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ce que veut la Turquie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, appelle à la mobilisation

En savoir plus

DÉBAT

La capitale française fait-elle le pari des arts ?

En savoir plus

DÉBAT

L'Allemagne à la rescousse du budget français ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Drame du "cercueil volant" en Côte d'Ivoire et un riche couple sauve des migrants en mer

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Traité transatlantique : les consommateurs lésés ?

En savoir plus

Amériques

Bloqué par la crise budgétaire, Obama annule sa tournée en Asie

© AFP

Vidéo par Vanessa ABBA , Siobhán SILKE

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 05/10/2013

Au 4e jour de la paralysie budgétaire américaine, Barack Obama a dû annuler sa tournée en Indonésie et au Brunei la semaine prochaine. Le chef de l’État avait déjà dû reporter ses visites en Malaisie et aux Philippines.

Il était "exaspéré", il est maintenant bloqué. "Étant donné la paralysie de l'État fédéral, le voyage du président Obama en Indonésie et au Brunei a été annulé. Le président a pris cette décision vu la difficulté d'organiser un déplacement" en une telle période, a précisé l'exécutif américain.


Ce sera donc le secrétaire d'État John Kerry qui dirigera les délégations américaines en Indonésie et au Brunei, où se dérouleront respectivement le sommet du "forum de Coopération de l'Asie-Pacifique", à partir de lundi, puis le sommet de l'Asean (Association des nations d'Asie du Sud-Est), et de l'Asie de l'Est à partir de mercredi.

Ce n’est pas la première fois, que le président américain a dû bousculer son agenda diplomatique. Il avait déjà écourté la tournée qu'il prévoyait dans la région, en renonçant à des étapes initialement prévues en Malaisie et aux Philippines, là encore en raison de la crise budgétaire.

"Arrêtez cette comédie"

Après cette nouvelle annulation, Obama a l'intention de "continuer à exhorter les républicains à autoriser un vote [au Congrès, ndlr] pour obtenir la fin de la paralysie de l'État", a indiqué le porte-parole du président américain, Jay Carney. "Votez [un budget], arrêtez cette comédie, et mettez fin à cette paralysie !", a lancé le président américain lors d'une intervention au ton musclé dans une PME de Rockville, près de Washington.

"Cette paralysie, qui était parfaitement évitable, constitue un revers pour notre capacité à créer des emplois à travers la promotion des exportations, et des intérêts américains dans la région [de pays] émergents la plus importante du monde", a accusé Jay Carney, alors qu’Obama a fait du renforcement de la présence économique, diplomatique et militaire américaines en Asie l'une de ses priorités depuis 2009.

Faute d'un accord sur le budget au Congrès, les administrations centrales des États-Unis sont partiellement fermées depuis mardi matin 04h00 GMT, et quelque 900 000 fonctionnaires fédéraux, soit 43 % des effectifs, ont été mis d'office en congés sans solde.

Avec dépêches

Première publication : 04/10/2013

  • ÉTATS-UNIS

    Impasse budgétaire : Obama se dit "exaspéré" par le camp républicain

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    "Shutdown" : les fonctionnaires au chômage forcé se consolent avec des repas gratuits

    En savoir plus

  • IMPASSE BUDGÉTAIRE

    Obama blâme la "croisade idéologique" des républicains

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)