Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Malien Birama Sidibé candidat à la présidence de la Banque africaine de développement

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Loi santé : ce qui va changer

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Serge Atlaoui condamné à mort : La France peut-elle faire pression ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Méditerranée, sans stratégie face au drame l'Europe mise en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Émission spéciale : Marseille, le renouveau ?

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : sur les traces du réalisateur Henri Verneuil, réfugié arménien

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Génocide arménien, cent ans après déni et mémoire continuent de se côtoyer

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Léa Drucker

En savoir plus

TECH 24

Numérique : tout pour la musique

En savoir plus

iran

Le Guide suprême soutient à demi-mot le rapprochement avec Washington

© AFP | Le Guide suprême iranien Ali Khamenei

Vidéo par Philomène REMY

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 05/10/2013

Le Guide suprême iranien Ali Khamenei est revenu pour la première fois sur le rapprochement diplomatique avec les États-Unis. Il dit soutenir l'action du président iranien tout en critiquant une "partie" de la récente visite de celui-ci à New York.

Ali Khamenei a commenté pour la première fois, samedi 5 octobre, l'offensive diplomatique menée par le nouveau président Hassan Rohani. Le Guide suprême iranien soutient le rapprochement avec Washington, initié lors de l'assemblée générale des Nations unies à New York, mais en émettant des réserves. 

"Nous soutenons les mesures diplomatiques du gouvernement de Rohani [...] et soutenons les avancées observées lors de son récent voyage" a ainsi lancé le Guide suprême lors d'un discours rapporté par l'agence de presse Isna et relayé sur le compte twitter de Khamenei.

Mais "une partie de ce qui s'est passé lors du voyage à New York était déplacée", a toutefois tempéré le Guide suprême iranien, sans préciser si c'est la converstaion téléphonique entre Obama et Rohani qui constitue la "partie déplacée" du voyage.

Le discours de Khamenei a par ailleurs été émaillé de critiques violentes, et habituelles, à l'encontre des États-Unis. "Nous sommes pessimistes envers les Américains, et nous ne leur faisons pas confiance. Le gouvernement américain n'est pas fiable, dédaigneux, irraisonnable, et il ne tient pas ses promesses".

Réponse "sévère"

Le guide religieux a, par ailleurs, affirmé qu’il apporterait une réponse "sévère" à toute action de ses ennemis, après les menaces d'Israël d'agir seul pour empêcher Téhéran de se doter de l'arme atomique.

"Nous entendons les menaces répugnantes et répétées des ennemis de la nation iranienne. Nous répondrons à tout acte (malveillant) avec sérieux et force", a déclaré Ali Khamenei lors d'une cérémonie militaire à Téhéran, selon son site internet.

Avec dépêches

Première publication : 05/10/2013

  • ÉTATS-UNIS - IRAN

    Obama-Rohani : un entretien téléphonique historique

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Iran : Rohani demande aux Occidentaux de lui faire confiance

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    L'opération séduction d'Hassan Rohani irrite Israël

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)