Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La rigueur version Valls

En savoir plus

TECH 24

Les Google Glass déjà mal vues

En savoir plus

  • Nicolas Hénin, ex-otage : "Nous avons traversé la frontière à tête découverte, les mains dans les poches"

    En savoir plus

  • Le Paris Saint-Germain se console avec la Coupe de la Ligue

    En savoir plus

  • Les journalistes libérés attendus à Paris dimanche matin

    En savoir plus

  • En images : Rencontres internationales de cerfs-volants à Berck-sur-Mer

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : plus de 100 morts dans un raid pour du bétail

    En savoir plus

  • Vidéo : pour RSF, la Syrie ne doit pas devenir "un trou noir" de l’information

    En savoir plus

  • Corée du Sud : le capitaine s'explique après le naufrage du ferry, trois corps remontés

    En savoir plus

  • "Les journalistes français retrouvés près de la zone contrôlée par l'EIIL"

    En savoir plus

  • En images : les célébrations de Pâques dans le monde

    En savoir plus

  • Des tracts antisémites inquiètent la communauté juive de Donetsk

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Vidéo : l'est de l'Ukraine "deviendra un pays indépendant"

    En savoir plus

  • Abdelaziz Bouteflika, le président fantôme

    En savoir plus

  • Découverte de la première planète jumelle de la Terre

    En savoir plus

  • L'embryon numérique, la nouvelle technologie pour faire un bébé parfait

    En savoir plus

  • Sans surprise, Bouteflika réélu président de l'Algérie avec 81,53 % des voix

    En savoir plus

  • Prijedor : les survivants contre l’oubli

    En savoir plus

Afrique

Égypte : le jour de commémoration tourne au bain de sang

© Capture d'écran

Vidéo par Christophe DANSETTE

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 07/10/2013

Les manifestations des partisans du président islamiste déchu Mohamed Morsi ont dégénéré dimanche. Les violences entre Frères musulmans et policiers ont fait au moins 50 morts et 268 blessés à travers le pays.

Dimanche, au moins 50 personnes sont mortes en Égypte dans des heurts entre la police et des manifestants partisans du président islamiste destitué par l'armée Mohamed Morsi, à l'occasion du 40e anniversaire de la guerre israélo-arabe de 1973.

Au moins 45 personnes ont été tuées au Caire et cinq autres dans différentes villes au sud de la capitale, a détaillé à l'AFP Ahmed al-Ansari, haut responsable au ministère de la Santé, sans préciser qui avait péri, où et dans quelles circonstances. Selon lui, 268 autres ont été blessées.

Il s'agit du bilan le plus lourd depuis la répression sanglante qui s'est déroulée la semaine du 14 août. À l'époque, soldats et policiers avaient dispersé par la force deux rassemblements pro-Morsi au Caire. Des centaines de manifestants islamistes avaient été abattus.

Au Caire, comme dans plusieurs autres grandes villes du pays, les partisans du président islamiste déchu Mohamed Morsi manifestent depuis plusieurs jours. Plusieurs petits rassemblements de pro-Morsi dans le centre-ville ont été dispersés par des équipes de policiers anti-émeute très mobiles qui les ont pourchassés dans les rues avoisinantes à coups de grenades lacrymogènes, vraisemblablement pour prévenir la formation de rassemblements plus importants, ont rapporté plusieurs journalistes de l'AFP.

Chasse aux sorcières


Depuis le 14 août, des centaines de manifestants partisans du chef de l'État, destitué et arrêté par l'armée, ont été abattus par des soldats et des policiers, ou parfois même par des civils. Par ailleurs, plus de 2 000 Frères musulmans, la confrérie dont Mohamed  Morsi est issu, ont été interpellés, parmi lesquels leurs principaux dirigeants.

Pour le 40e anniversaire de la guerre israélo-arabe de 1973, que l'Égypte considère comme une "victoire", Frères musulmans mais aussi opposants à Morsi avaient appelé à manifester dans tout le pays.

Avec dépêches




 

Première publication : 06/10/2013

  • ÉGYPTE

    Égypte : affrontements meurtriers lors de manifestations pro-Morsi

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Le général al-Sissi, tombeur des Frères musulmans, poussé vers la présidentielle

    En savoir plus

  • Reportage : les Frères musulmans asphyxiés par le pouvoir égyptien

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)