Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bachar al-Assad au 20H

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Afrique du sud : l'armée déployée pour faire face aux violences xénophobes

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Le plan de Hollande pour l'emploi des jeunes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Le Bureau des légendes" : Une série d'espionnage entre psychologie et action

En savoir plus

FOCUS

Beate et Serge Klarsfeld : un couple qui a dédié sa vie à la traque des nazis

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Méditerranée : "Le cimetière marin"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Derrière les islamistes, les bassistes"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Selon Pierre-René Lemas (CDC), il faut commencer à baisser les impôts

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Méditerranée : Deux fois plus de morts que pour le Titanic en un an

En savoir plus

Moyen-orient

La destruction de l'arsenal chimique syrien a commencé

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 06/10/2013

Placée sous l'égide de l'ONU, l'équipe des inspecteurs internationaux en désarmement chimique, arrivés le 1er octobre en Syrie, a entamé dimanche la destruction de l'arsenal du régime de Bachar al-Assad.

Une équipe internationale d'experts en désarmement chimique a procédé dimanche 6 octobre à la destruction des premières armes chimiques syriennes et au démantèlement des installations de production, a annoncé l'ONU dimanche en fin de journée.

Les membres de la mission ont supervisé des personnels syriens qui "ont utilisé des lances thermiques et des meuleuses pour détruire ou mettre hors d'usage une série de matériels", explique un communiqué publié conjointement par l'ONU et l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC).

La vingtaine d'inspecteurs de l’ONU chargés de l'opération est entrée mardi 1er octobre en Syrie par le poste-frontière de Masnaa, en venant du Liban.

Les autorités syriennes ont fourni le 19 septembre une liste des sites de production et de stockage des armes chimiques, devant être inspectés dans les 30 jours, dans le cadre d'un accord russo-américain prévoyant le désarmement chimique du pays d'ici mi-2014. "Pour le moment, nous n'avons aucune raison de douter des informations fournies par le régime syrien", a déclaré un responsable de l'OIAC.

Avec dépêches
 

Première publication : 06/10/2013

  • SYRIE

    Les experts en armes chimiques sont arrivés en Syrie

    En savoir plus

  • SYRIE

    Damas a transmis des données détaillées sur son arsenal chimique

    En savoir plus

  • SYRIE

    Khattab, citoyen israélien devenu djihadiste sur le champ de bataille syrien

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)