Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

SPORT

Un match de football dans les jardins du palais de Buckingham

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 07/10/2013

Pour la première fois de son histoire, le palais de Buckingham va accueillir lundi un match de football. À l'occasion des 150 ans de la fédération anglaise, la reine a autorisé une rencontre dans les jardins de sa résidence officielle.

En un peu plus de 300 ans d’existence, le palais de Buckingham a déjà été le théâtre de nombreuses 'garden parties', de combats de boxe, de rencontres de tennis, mais jamais de matches de football. Ce sera désormais chose faite ce lundi 7 octobre lorsque les jardins de la résidence officielle de la famille royale britannique vont se transformer en un terrain dédié au ballon rond.

À l’occasion des festivités pour les 150 ans de la fédération anglaise (Football Association), la reine en personne a autorisé un match dans sa propriété. Comme le rapporte le site officiel de la FA, ce duel va opposer deux des plus anciennes équipes du pays : le Civil Service FC, créé en 1863 et le Polytechnic FC, formé en 1875. Le premier de ces deux clubs amateurs, est le seul survivant des 11 formations originelles de la fédération anglaise. Au début du 20e siècle, il rivalisait avec les plus grandes équipes européennes comme le Real Madrid ou le FC Barcelone.

Pour les joueurs de ces deux clubs basés dans l’ouest de Londres, cette rencontre va avoir une saveur toute particulière. "Ils savent tous qu’ils vont prendre part à quelque chose de vraiment spécial", a expliqué au site de la FA, Geoff Brown, l’entraîneur du Polytechnic FC.

"L’entraînement a été un peu plus intensif au cours de la semaine. Nous avons même pris un entraîneur supplémentaire", a pour sa part raconté John Thompson le capitaine du Civil Service FC.

Sous les yeux du Prince William

Pour que ce match se déroule dans les meilleures conditions, il sera placé sous le contrôle d’Howard Webb, qui avait arbitré en 2010 la finale de la Coupe du Monde en Afrique du Sud. Tony Stones, le responsable en chef du terrain du stade de Wembley a également été réquisitionné pour s’occuper de la pelouse royale. Même s’il avoue le vivre comme un honneur, ce spécialiste du gazon n’a pas changé ses habitudes. "Nous nous occupons de chaque match de la même façon pour que tout soit parfait à 100%, que ce soit une rencontre d’entreprise, un match à Buckingham Palace ou une finale de Ligue des champions", a-t-il affirmé à l’AFP.

Ce match historique ne se jouera pas en présence de la reine, mais sera placé sous l’égide du prince William, grand amateur de football. À cette occasion, l’héritier de la couronne britannique remettra des médailles honorifiques à 150 bénévoles du monde du ballon rond. 

Première publication : 07/10/2013

  • FOOTBALL

    Manchester City corrige son voisin de United (4-1)

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Mercato : Samuel Eto'o rejoint officiellement Chelsea

    En savoir plus

  • PREMIER LEAGUE

    Manchester United - Chelsea : les projecteurs braqués sur Rooney

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)