Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

France : la mobilisation contre la réforme du travail s'essouffle

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Togo : nouveaux affrontements entre opposants et policiers

En savoir plus

LE DÉBAT

Catalogne : la procédure de divorce enclenchée ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Catalogne : la procédure de divorce enclenchée ?

En savoir plus

POLITIQUE

Interview d'Emmanuel Macron : Les "riches" et la théorie des "premiers de cordée"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'art de perdre, d'Alice Zeniter

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Brexit: "si tu reviens, j'annule tout ?"

En savoir plus

FOCUS

Italie : vers l'autonomie de la Lombardie et de la Vénitie ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Macron, Sarkozy, les policiers et le football"

En savoir plus

Culture

Le metteur en scène Patrice Chéreau est mort à l'âge de 68 ans

© AFP | Patrice Chéreau

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/10/2013

Patrice Chéreau est décédé lundi soir d'un cancer du poumon à l'âge de 68 ans. Homme de théâtre, il était aussi réalisateur de cinéma à succès, notamment connu pour son film "La Reine Margot" avec Isabelle Adjani.

Metteur en scène, cinéaste, acteur, Patrice Chéreau est décédé lundi 7 octobre d'un cancer du poumon à l'âge de 68 ans, selon les quotidiens "Libération" et "Le Monde".

Fils de parents artistes-peintres, sa fascination pour l'image le conduit naturellement vers le théâtre qu'il marquera de son empreinte singulière dès la fin des années 1960. Il travailla notamment aux côtés de Roger Planchon - figure incontournable du Théâtre national populaire - et dirigea son propre établissement, le Théâtre des Amandiers, à Nanterre de 1982 à 1990.

Dès les années 1970, ses productions pour l'Opéra le font remarquer sur la scène internationale et sa mise en scène magistrale de la "Tétralogie" de Wagner en Allemagne en 1976 finit de lui tailler une réputation au-delà des frontières de l'Hexagone. 

Cinéaste à succès

En 1974, il se laisse tenter par les nouvelles perspectives esthétiques qu'offre le cinéma et réalise son premier film, une transposition de "La Chair de l'Orchidée" de James Hadley Chase. Puis il met en scène Simone Signoret en 1978 dans "Judith Therpauve". "L'homme blessé" (1983), une peinture sombre de l'homosexualité, lui vaut avec Hervé Guibert le César du meilleur scénario original en 1984.

En 1994, c'est la consécration. Patrice Chéreau repart du Festival de Cannes avec le prix du Jury pour "La Reine Margot", film inspiré de l'œuvre d'Alexandre Dumas et porté par l'interprétation habitée d'Isabelle Adjani. L'année suivante, il remporte cinq Césars. En 2001, "Intimité", tourné en anglais, est récompensé par l'Ours d'or à Berlin. Son dernier long-métrage, "Persécution" avec Romain Duris et Charlotte Gainsbourg, date de 2009.

Insatiable, il travaillait ces derniers temps sur la mise en scène de "Comme il vous plaira" de William Shakespeare avec Gérard Desarthe ou Clotilde Hesme. Un spectacle prévu au théâtre de l'Odéon en mars 2014.

Avec dépêches

Première publication : 07/10/2013

COMMENTAIRE(S)