Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les promesses de Hollande à l'épreuve du pouvoir

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

France-Afrique : un rapport parlementaire très critique appelle à une nouvelle politique africaine

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Kamel Daoud : "Faire de 'Je suis Charlie' une religion me dérange"

En savoir plus

FOCUS

Royaume-Uni : le système de santé, enjeu central des législatives

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Hafsia Herzi de retour dans une comédie "certifiée Hallal"!

En savoir plus

FACE À FACE

Le Front national dans la tourmente

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Arabie saoudite : le temps du changement

En savoir plus

DÉBAT

Loi sur le renseignement : sécurité ou liberté ?

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle au Burundi : le risque de déstabilisation

En savoir plus

Culture

Le metteur en scène Patrice Chéreau est mort à l'âge de 68 ans

© AFP | Patrice Chéreau

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/10/2013

Patrice Chéreau est décédé lundi soir d'un cancer du poumon à l'âge de 68 ans. Homme de théâtre, il était aussi réalisateur de cinéma à succès, notamment connu pour son film "La Reine Margot" avec Isabelle Adjani.

Metteur en scène, cinéaste, acteur, Patrice Chéreau est décédé lundi 7 octobre d'un cancer du poumon à l'âge de 68 ans, selon les quotidiens "Libération" et "Le Monde".

Fils de parents artistes-peintres, sa fascination pour l'image le conduit naturellement vers le théâtre qu'il marquera de son empreinte singulière dès la fin des années 1960. Il travailla notamment aux côtés de Roger Planchon - figure incontournable du Théâtre national populaire - et dirigea son propre établissement, le Théâtre des Amandiers, à Nanterre de 1982 à 1990.

Dès les années 1970, ses productions pour l'Opéra le font remarquer sur la scène internationale et sa mise en scène magistrale de la "Tétralogie" de Wagner en Allemagne en 1976 finit de lui tailler une réputation au-delà des frontières de l'Hexagone. 

Cinéaste à succès

En 1974, il se laisse tenter par les nouvelles perspectives esthétiques qu'offre le cinéma et réalise son premier film, une transposition de "La Chair de l'Orchidée" de James Hadley Chase. Puis il met en scène Simone Signoret en 1978 dans "Judith Therpauve". "L'homme blessé" (1983), une peinture sombre de l'homosexualité, lui vaut avec Hervé Guibert le César du meilleur scénario original en 1984.

En 1994, c'est la consécration. Patrice Chéreau repart du Festival de Cannes avec le prix du Jury pour "La Reine Margot", film inspiré de l'œuvre d'Alexandre Dumas et porté par l'interprétation habitée d'Isabelle Adjani. L'année suivante, il remporte cinq Césars. En 2001, "Intimité", tourné en anglais, est récompensé par l'Ours d'or à Berlin. Son dernier long-métrage, "Persécution" avec Romain Duris et Charlotte Gainsbourg, date de 2009.

Insatiable, il travaillait ces derniers temps sur la mise en scène de "Comme il vous plaira" de William Shakespeare avec Gérard Desarthe ou Clotilde Hesme. Un spectacle prévu au théâtre de l'Odéon en mars 2014.

Avec dépêches

Première publication : 07/10/2013

COMMENTAIRE(S)