Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le japonais SoftBank veut investir 50 milliards aux Etats-Unis

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Angel Merkel, la stabilité dans la tourmente ?"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La France, championne des inégalités scolaires"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Alep : la guerre vue à travers les tweets d'une enfant

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Cazeneuve, ce "frère"

En savoir plus

LE DÉBAT

Manuel Valls quitte Matignon : dernier remaniement en France

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Rebsamen : "Un président sortant ne doit pas se soumettre à une primaire"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

François Rebsamen : "La clé, c'est d'avoir un seul candidat de la gauche"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Entreprises et droits de l'homme : les affaires avant tout ?

En savoir plus

FRANCE

Des centaines de sans-papiers sillonnent l’Ile-de-France depuis un mois

© FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/10/2013

Des centaines de migrants africains sans titre de séjour ont silloné l’Ile-de-France pendant un mois pour réclamer leur régularisation. FRANCE 24 est allée à leur rencontre. Reportage.

Ils ne veulent plus rester dans l’ombre. Samedi 5 octobre, des centaines de personnes réunis au sein de l’Union nationale des sans-papiers, ont défilé dans les rues de Paris pour réclamer leur régularisation et l’abolition de la circulaire Valls qu’ils jugent trop discriminatoire.

Selon eux, ce texte est davantage favorable aux familles et aux mineurs qu’aux travailleurs - qui doivent justifier huit fiches de salaires sur les deux dernières années pour prétendre à une régularisation. “Cette circulaire est inadaptée”, confie l’un des sans-papiers, interrogé par FRANCE 24. Pour sensibiliser la population à leur sort, ces migrants africains sillonnent l’Ile-de-France depuis maintenant un mois. Ils comptent médiatiser leur lutte.

Ce soir-là, la marche se terminera à Argenteuil, où les centaines de manifestants ont été accueillis pour la nuit dans un gymnase de la mairie. Toutes les communes n’ont pas toujours été aussi accueillantes.

Première publication : 07/10/2013

  • FRANCE - IMMIGRATION

    Sans-papiers : Valls recadre l'attribution des titres de séjour

    En savoir plus

  • FRANCE

    Sans-papiers : le Sénat approuve la création "d'une retenue" pour remplacer la garde à vue

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE AMÉRICAINE

    Le sort de millions de sans-papiers suspendu au résultat de l’élection américaine

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)