Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Alexander Stubb, Premier ministre finlandais

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Françoise Degois, auteur de "Quelle histoire!"

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Tour de France : l'Australien Mick Rogers vainqueur dans les Pyrénées, Pinot sur le podium

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Les milices libyennes s’affrontent pour le contrôle de l’aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • "Quelle opération ciblée !", quand Kerry ironise sur les frappes israéliennes

    En savoir plus

  • Sous pression, Moscou dément avoir livré des missiles aux pro-russes

    En savoir plus

Afrique

Deuxième attaque des islamistes en dix jours dans le nord du Mali

© AFP

Vidéo par Serge Daniel

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/10/2013

Moins de dix jours après un attentat-suicide meurtrier perpétré par les islamistes à Tombouctou, une attaque à l'arme lourde s'est produite à Gao, l’autre grande ville du nord du Mali. Au moins un militaire a été blessé.

Les islamistes ont tiré lundi à l'arme lourde sur Gao, principale ville du nord du Mali, neuf jours après un attentat suicide dans l'autre grande localité de la région, Tombouctou, signe de la présence persistante de poches islamistes armées actives au Mali.

"Les islamistes ont lancé de loin des obus sur la ville de Gao. Pour le moment, je ne peux pas dire s'il y a des victimes ou pas", a déclaré à l'AFP un responsable de l'état-major de l'armée malienne à Gao sous couvert d'anonymat.

Cette information a été confirmée par des témoins et par le service de communication de l'opération militaire française Serval au Mali.

"Des troupes ont été tout de suite dépêchées vers l'endroit d'où venaient les tirs d'obus", a ajouté la source militaire malienne.

Un membre du service de communication de Serval à Bamako a déclaré à l'AFP: "Je confirme qu'il y a eu effectivement cinq explosions ce lundi à proximité de Gao. On ne sait pas encore s'il s'agit de tirs d'obus ou de roquettes. On cherche".

"Deux maisons ont été touchées en ville. Côté bilan, pour le moment, on sait qu'un militaire malien a été blessé. Nous avons dépêché sur place des hommes aux côtés des troupes maliennes", a-t-il précisé.

Selon deux habitants de la ville interrogés par l'AFP depuis Bamako, ces tirs d'obus venaient de la sortie nord de Gao, qui mène vers la localité de Bourem.

"J'ai entendu les tirs d'armes lourdes vers la sortie de Bourem. J'ai vu un militaire malien couché par terre. Je ne sais pas s'il est mort ou blessé, mais il a été touché", a déclaré Maha Touré, infirmier dont le domicile jouxte la mosquée de Gao située dans le nord de la ville.

Un autre habitant, qui circulait en moto dans le même secteur, a affirmé avoir vu des soldats maliens et français se diriger vers l'endroit d'où venaient les tirs d'obus. Les Français se déplaçaient à bord d'un véhicule blindé "lourd", selon lui.

Pas de répit pour les soldats français

Ces tirs sur Gao se produisent neuf jours après une attaque suicide à Tombouctou, l'autre grande ville du nord du Mali, qui a fait au moins deux morts parmi des civils, blessé sept soldats maliens et tué les quatre auteurs de l'attaque, selon le gouvernent malien.

Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) avait revendiqué cette attaque et affirmé que 16 soldats maliens ont été tués.

Ces actions des islamistes armés sont la preuve qu'une partie d'entre eux restent actifs dans le nord du Mali en dépit de l'intervention militaire franco-africaine initiée par la France en janvier pour les chasser de cette région qu'ils ont occupée pendant dix mois en y commettant de nombreuses exactions au nom de la charia (loi islamique).

L'armée française, qui au plus fort de son intervention a envoyé plus de 4.000 hommes au Mali, y reste présente à hauteur d'environ 3.000 soldats, avec pour objectif de les réduire à un millier d'ici à la fin de l'année.

Ils interviennent aux côtés de l'armée malienne en pleine recomposition après sa débâcle dans le Nord face aux groupes islamistes liés à Al-Qaïda et aux rebelles touareg, ainsi qu'en soutien à la force de l'ONU (Minusma), actuellement composée de quelque 6.000 hommes.

AFP

Première publication : 07/10/2013

  • MALI

    La stratégie d'Aqmi au Mali dévoilée dans un document retrouvé à Tombouctou

    En savoir plus

  • MALI

    Nouveaux incidents à Kidal, le président IBK écourte sa visite en France

    En savoir plus

  • MALI

    Hollande en visite au Mali : "Nous avons gagné cette guerre"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)