Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Timochenko : "Je ne regrette pas ce que j'ai fait" en Colombie

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Madagascar : la justice exige la nomination d'un gouvernement d'union nationale

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Irlande: référendum historique sur l'avortement

En savoir plus

TECH 24

VivaTech 2018 : Paris veut s'imposer sur la mappemonde du numérique

En savoir plus

BILLET RETOUR

La bataille et ses héros en mémoire, Kobané se reconstruit

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

En Guadeloupe, les papilles des Antilles

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Coalition populiste en Italie : une nouvelle crise en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Données personnelles : qui a peur du RGPD ?

En savoir plus

#ActuElles

Salvador : en prison pour une fausse couche

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Grands titres, éditos, photos et dessins du jour... Nos chroniqueurs passent en revue les Unes de la presse française et étrangère, ainsi que les débats qui l’alimentent. Du lundi au vendredi à 7h15 et 9h15.

Dernière modification : 08/10/2013

"Un cimetière aux portes de l'Europe"

© France 24

Presse internationale, Mardi 8 octobre 2013. Au menu de la revue de presse internationale, l’indignation non suivie d’effets en Europe, après le naufrage d’un bateau transportant plus de 500 clandestins en Méditerranée, une capture en Libye, et la peur de l’avion.

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook 

On commence cette revue de presse internationale avec la poursuite des recherches au large de l’île italienne de Lampedusa.
 
Les plongeurs ont récupéré hier 38 autres corps, 38 nouvelles victimes du naufrage d’un bateau qui transportait plus de 500 clandestins africains, la semaine dernière. Voici ce que l’un de ces plongeurs raconte ce matin dans The Guardian: «L’image que je ne peux pas m’enlever de l’esprit, c’est celle de ces corps enchevêtrés dans l’épave, ces cadavres aux yeux grands ouverts qui ont encore les bras tendus, comme s’ils appelaient à l’aide». Le bateau était plein à ras bord, explique The Guardian, car la saison de navigation touchait à sa fin. 350 réfugiés, pour la plupart venus d’Egypte et de Syrie s’étaient joints à la dernière minute à cette traversée, de peur de ne plus pouvoir partir ensuite.
 
La Méditerranée est depuis longtemps un cimetière à ciel ouvert, et cette nouvelle tragédie suscite une nouvelle fois l’émotion - mais rien d’autre, d’après The Wall Street Journal, qui raconte qu’aucun changement rapide et réel des politiques d’immigration ne semble envisagé en Europe, ni pour faire face, ni pour dissuader les dizaines de milliers de candidats au départ, qui risquent leur vie pour atteindre le continent.
 
Les survivants de ce naufrage risquent désormais l’expulsion et un retour à la case départ. The Daily Beast rapporte leur récit du drame, comment ces survivants doivent affronter désormais, «une sorte de purgatoire» : l’attente dans un centre de rétention surpeuplé, qui compte déjà 1000 personnes de plus que le nombre de places disponibles, puis les poursuites pour tentative d’entrée illégale sur le territoire italien, l’expulsion et une amende de 5000 euros.
 
«L’Europe et le cimetière qui est à sa porte», écrit The International Herald Tribune, en invitant les Européens à se demander s’il est acceptable que «le prix de leur sécurité et de leur prospérité soit ce massacre quotidien au seuil de leur porte». «L’Europe veut sanctionner ceux qui vivent du trafic d’êtres humains, mais cela ne sera pas suffisant. Les Africains regardent la télévision et lisent les journaux, ils sont bien conscients des risques qu’ils courent. La vraie tragédie, c’est qu’ils décident de partir parce qu’ils ont le sentiment qu’ils n’ont pas d’autre choix, et que l’Europe leur ait fermé sa porte».
 
The International Herald Tribune revient également sur l’arrestation par les forces spéciales américaines d’Abou Anas Al Libi en Libye. C’est une capture dénoncée par Tripoli, qui affirme qu'il s'agit d'un "enlèvement", et assure que les autorités libyennes n’ont pas été prévenues. Dénoncée également par la famille d’Abou Anas Al Libi, présenté par le Département d’Etat comme quelqu’un d’important au sein d’Al Qaida, et dont la tête avait d’ailleurs été mise à prix 5 millions de dollars par le FBI. Un homme que son fils  présente comme un «partisan de la liberté», qui avait combattu en Afghanistan  contre l’injustice», un opposant à Kadhafi pourchassé pendant des années par le régime, qui aurait finalement pu rentrer chez lui à la faveur de la révolution.
 
Et une petite histoire trouvée dans The Independent pour terminer. La mésaventure d’un jeune Britannique de 12 ans qui s’est retrouvé coincé aux Emirats arabes unis pendant 18 mois à cause d’une phobie soudaine… de l’avion.
 

Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

25/05/2018 Protection des données

"Souriez, vous êtes (mieux) protégés"

Dans cette seconde revue de presse de la matinée : que penser du règlement général sur la protection des données (RGPD) qui entre en vigueur ce vendredi, de nouvelles...

En savoir plus

25/05/2018 Donald Trump

Plus du tout de sommet États-Unis - Corée du Nord ?

L'annulation du sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un est la une de cette première revue de presse du vendredi 25 mai. Également au menuÉ: le référendum irlandais sur...

En savoir plus

24/05/2018 revue de presse

"Le football américain s'agenouille devant Trump"

Dans la presse ce jeudi 24 mai : le référendum irlandais sur l’avortement, la décision de la NFL d’obliger les joueurs de football américain à se tenir debout au moment de...

En savoir plus

24/05/2018 Revue de presse française

"From Russia with luck"

À la une de la presse ce jeudi 24 mai : la désignation de Giuseppe Conte pour diriger le nouveau gouvernement italien, la visite d’Emmanuel Macron en Russie, la première...

En savoir plus

23/05/2018 revue de presse

"Un archevêque australien condamné pour avoir couvert un pédophile"

Dans la presse ce mercredi 23 mai : la mort de l’écrivain américain Philip Roth, la condamnation de l’archevêque australien Philip Wilson accusé d’avoir couvert des faits de...

En savoir plus