Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Albert Ebossé : Une contre autopsie du joueur camerounais conclut à un assassinat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Russie: il ne faut pas pas vendre la peau de l'ours

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Retour à la terre, avec le paysan-philosophe Pierre Rabhi

En savoir plus

POLITIQUE

France : "La principale opposition au gouvernement, c’est le groupe socialiste !"

En savoir plus

POLITIQUE

France : "On est dans une séquence du quinquennat très difficile"

En savoir plus

FOCUS

Journée internationale des migrants : l'Italie confrontée à de plus en plus d'enfants

En savoir plus

FACE À FACE

Discours sur l'immigration : François Hollande à la reconquête de la gauche ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'œuvre lumineuse d'Olafur Eliasson éclaire la Fondation Louis Vuitton

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile indienne affiche sa solidarité avec le Pakistan

En savoir plus

FRANCE

Alcatel-Lucent va supprimer 10 000 postes dans le monde, dont 900 en France

© AFP

Vidéo par France 3

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/10/2013

Le groupe de télécoms franco-américain Alcatel-Lucent prévoit de supprimer 10 000 postes à travers le monde, dont 900 en France, pour faire face aux difficultés financières que connaît la société depuis plusieurs années.

L’équipementier télécoms Alcatel-Lucent, qui connaît des difficultés financières depuis plusieurs années, doit annoncer mardi 8 octobre aux organisations syndicales son plan de restructuration qui prévoit de supprimer des milliers de postes. Une décision qui s’inscrit dans le plan stratégique de l’entreprise qui doit lui permettre d’économiser un milliard d’euros d’ici 2015, d’après "Les Échos" et "Le Figaro".

Le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg, a demandé, mardi 8 octobre, à la direction d'Alcatel-Lucent de "réduire" le plan social prévoyant la suppression de plus de 10 % des effectifs du groupe en France, qu'il a jugé "excessif".

"Nous avons demandé à la direction d'Alcatel-Lucent de reformater à la baisse le plan social, le réduire", a déclaré le ministre devant l'Assemblée nationale.

Avec AFP

Le groupe franco-américain, qui emploie au total 72 000 personnes à travers le monde fin 2012 contre 78 000 en 2010, prévoit de supprimer 15 000 postes mais compte en parallèle créer 5 000 autres emplois, précisent les deux quotidiens.

Une concurrence accrue

En France, le groupe de télécommunications va supprimer 900 postes soit 10% des effectifs. Les sites de Toulouse et de Rennes devraient être fermés. Les sites d’Eu et d’Ormes devraient quant à eux être cédés. Selon "Le Figaro", toutes les régions seront touchées avec 4 100 départs pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique, 3 800 pour la région Asie-Pacifique et 2 100 pour la région Amérique.

Depuis la fusion qui lui a donné naissance en 2006, Alcatel-Lucent a vu ses effectifs fondre au gré des restructurations successives qui n’ont toutefois pas permis au groupe de résoudre ces difficultés structurelles. Le groupe, qui est sorti de l’indice valeur des vedettes parisiennes en 2012, souffre d’être plus petit que ses principaux concurrents Ericsson, Huawei et Nokia-Siemens Networks, avec une gamme de produits trop large et une trop forte consommation de cash. Le groupe franco-américain a dévoilé en juin un plan stratégique qui vise à repositionner la société sur les segments des réseaux IP (internet protocol) et l’accès au très haut débit.

Avec dépêches

Première publication : 08/10/2013

  • TÉLÉCOMMUNICATIONS

    Alcatel prévoit la suppression de 5 000 postes dans le monde

    En savoir plus

  • BIRMANIE

    Un documentaire français jette le soupçon sur les activités d'Alcatel-Lucent dans le pays

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)