Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

En savoir plus

  • Qui est Hervé Gourdel, l’otage français aux mains des jihadistes algériens ?

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "l’EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

FRANCE

Alcatel-Lucent va supprimer 10 000 postes dans le monde, dont 900 en France

© AFP

Vidéo par France 3

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/10/2013

Le groupe de télécoms franco-américain Alcatel-Lucent prévoit de supprimer 10 000 postes à travers le monde, dont 900 en France, pour faire face aux difficultés financières que connaît la société depuis plusieurs années.

L’équipementier télécoms Alcatel-Lucent, qui connaît des difficultés financières depuis plusieurs années, doit annoncer mardi 8 octobre aux organisations syndicales son plan de restructuration qui prévoit de supprimer des milliers de postes. Une décision qui s’inscrit dans le plan stratégique de l’entreprise qui doit lui permettre d’économiser un milliard d’euros d’ici 2015, d’après "Les Échos" et "Le Figaro".

Le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg, a demandé, mardi 8 octobre, à la direction d'Alcatel-Lucent de "réduire" le plan social prévoyant la suppression de plus de 10 % des effectifs du groupe en France, qu'il a jugé "excessif".

"Nous avons demandé à la direction d'Alcatel-Lucent de reformater à la baisse le plan social, le réduire", a déclaré le ministre devant l'Assemblée nationale.

Avec AFP

Le groupe franco-américain, qui emploie au total 72 000 personnes à travers le monde fin 2012 contre 78 000 en 2010, prévoit de supprimer 15 000 postes mais compte en parallèle créer 5 000 autres emplois, précisent les deux quotidiens.

Une concurrence accrue

En France, le groupe de télécommunications va supprimer 900 postes soit 10% des effectifs. Les sites de Toulouse et de Rennes devraient être fermés. Les sites d’Eu et d’Ormes devraient quant à eux être cédés. Selon "Le Figaro", toutes les régions seront touchées avec 4 100 départs pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique, 3 800 pour la région Asie-Pacifique et 2 100 pour la région Amérique.

Depuis la fusion qui lui a donné naissance en 2006, Alcatel-Lucent a vu ses effectifs fondre au gré des restructurations successives qui n’ont toutefois pas permis au groupe de résoudre ces difficultés structurelles. Le groupe, qui est sorti de l’indice valeur des vedettes parisiennes en 2012, souffre d’être plus petit que ses principaux concurrents Ericsson, Huawei et Nokia-Siemens Networks, avec une gamme de produits trop large et une trop forte consommation de cash. Le groupe franco-américain a dévoilé en juin un plan stratégique qui vise à repositionner la société sur les segments des réseaux IP (internet protocol) et l’accès au très haut débit.

Avec dépêches

Première publication : 08/10/2013

  • TÉLÉCOMMUNICATIONS

    Alcatel prévoit la suppression de 5 000 postes dans le monde

    En savoir plus

  • BIRMANIE

    Un documentaire français jette le soupçon sur les activités d'Alcatel-Lucent dans le pays

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)