Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

Moyen-orient

Armes chimiques : selon les experts, la Syrie se montre coopérative

© AFP

Vidéo par Florence THOMAZEAU

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/10/2013

Les experts de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques estiment que les autorités syriennes sont coopératives dans le cadre du démantèlement de leur arsenal. La totalité du stock chimique doit être détruit d'ici le 30 juin 2014.

Le directeur général de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC), Ahmet Uzumcu, a déclaré, mercredi 9 octobre, que les autorités syriennes se montraient pour le moment bienveillantes avec les inspecteurs dans le cadre du démantèlement de son arsenal chimique.

"La coopération est tout à fait constructive et je dirais que les autorités syriennes sont coopératives", a-t-il ainsi assuré face à la presse au siège de l’OIAC à La Haye. Les inspecteurs de cette organisation ont été chargés par le Conseil de sécurité de l’ONU de détruire d’ici le 30 juin 2014 le stock syrien. Même si ce calendrier est court, les responsables de l’OIAC pensent pouvoir tenir ce délai : "Si nous pouvons nous assurer de la coopération de toutes les parties et si l’on peut établir un cessez-le-feu de façon temporaire pour permettre à nos experts de travailler dans un environnement propice, je pense que les objectifs pourraient être atteints".

Dix neuf experts de l’OIAC et 16 spécialistes de la logistique et de la sécurité de l’ONU sont actuellement en Syrie et ont commencé à détruire des installations de production d’armes syriennes. Les inspecteurs ont déjà visité un site d’armement chimique et doivent se rendre sur une vingtaine d’autres lieux dans les prochaines semaines.

La Syrie a présenté fin septembre à l'OIAC un inventaire de son stock chimique, conformément à l'accord américano-russe négocié le 14 septembre à Genève.

Cette opération a été conclue afin d’éviter une action militaire que les État-Unis comptaient mener avec la France pour sanctionner le régime de Bachar al-Assad à la suite d’une attaque meurtrière au gaz sarin le 21 août près de Damas.

Même si les détails du stock syrien n’ont pas été divulgués, les spécialistes estiment que le pays dispose d’environ 1000 tonnes de gaz moutarde, sarin et VX, en partie entreposées à l’état brut et en partie déjà chargées dans divers missiles.

Avec dépêches

Première publication : 09/10/2013

  • SYRIE

    Destruction des armes chimiques : John Kerry loue la collaboration de Damas

    En savoir plus

  • ARMES CHIMIQUES

    La destruction de l'arsenal chimique syrien a commencé

    En savoir plus

  • SYRIE

    Les experts en armes chimiques sont arrivés en Syrie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)