Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : retenu par l'armée Robert Mugabe préside tout de même une cérémonie

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le baiser imposé d'Al Franken

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

COP 23 en Allemagne : une occasion manquée ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Crise au Liban : La France à la manoeuvre

En savoir plus

TECH 24

Quoi de neuf, e-docteur ?

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Taux directeur : le diapason du système bancaire

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Afrique - Chine : le piège de la dépendance ?

En savoir plus

#ActuElles

Consentement sexuel des mineur(e)s : quel âge minimum ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La France, terre de vin et de tourisme

En savoir plus

Culture

Le plus vieux cinéma du monde renaît de ses cendres à La Ciotat

© afp

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/10/2013

La plus vieille salle de cinéma au monde, l'Eden Théâtre, rouvre ses portes mercredi à La Ciotat, dans le sud de la France. C'est dans cette salle mythique que des centaines de spectateurs ont découvert le Septième art, à la fin du XIXe siècle.

Derrière sa façade art-déco jaune ocre, c’est un véritable monument de l’histoire du Septième art qui rouvre ses portes, mercredi 9 octobre, à La Ciotat, à une demie-heure de route de Marseille. L’Eden Théâtre peut en effet s’enorgueillir d’être le plus vieux cinéma du monde, avec des projections datant de la dernière année du XIXe siècle.

RENAISSANCE D'UN CINEMA PARISIEN : la réouverture du Louxor en images

C’est plus précisément le 21 mars 1899 que l’Eden Théâtre accueille sa première projection. Près de 250 spectateurs médusés y découvrirent alors les premiers films de Louis et Auguste Lumière, moins de quatre ans après "la première projection publique de l'histoire du cinéma", dans la somptueuse demeure familiale à Lyon.

Une date mythique qui fait de l'Eden Théâtre la doyenne des salles, ses consœurs ayant au fil du temps disparu. Si elle a échappé à ce sort funeste, c'est grâce à la détermination d'une poignée de Ciotadens refusant de voir mourir "une salle populaire, où la moitié de la ville a rencontré l'autre moitié", se plaît à raconter, l'œil rieur, Michel Cornille, président de l'association "Les lumières de l'Eden".

Atout touristique

Autrefois lieu de spectacle et cinéma de quartier, l’Eden Théatre a dû fermer ses portes en 1995, après des années de déboires financiers. Il faudra six millions d’euros de travaux de rénovation pour donner une nouvelle vie à cette salle mythique construite sur le front de mer de La Ciotat. Le bâtiment a été réhabilité en respectant son identité inspirée des théâtres à l’italienne. La structure en bois qui menaçait de s'écrouler a été renforcée, la moquette élimée a été remplacée par du parquet en chêne noir tandis qu’étaient installés à l'étage des fauteuils en velours d'époque.

"Dans ce joli lieu qui raconte une histoire", l'architecte marseillais André Stern a mis au point une scénographie retraçant le passage de la photographie à l'image animée, tandis qu'à l'extérieur, le bâtiment se transformera la nuit en locomotive - en hommage au film des frères Lumière "L'arrivée d'un train en gare de la Ciotat", qui avait tant provoqué l'effroi dans le public -, avec sur la façade un show sur le Septième art.

Atout touristique pour cette commune de 35 000 habitants, dont la population triple l'été, l'Eden "ne sera pas seulement un mausolée à l'histoire cinématographique", se félicite Jean-François Chougnet, président de Marseille-Provence 2013, mais une salle de cinéma à part entière qui, après le temps fort de l'ouverture, sera gérée par un exploitant privé. Un exploitant qui en fera "sa danseuse, sa vitrine", selon M. Cornille, car "avec ses 166 places, elle sera sans doute difficile à faire vivre économiquement".

Avec dépêches

Première publication : 09/10/2013

  • CINEMA

    Vidéo : Patrice Chéreau au cinéma, de "La chair de l'orchidée" à "Persécution"

    En savoir plus

  • LA VIE D'ADÈLE

    Cinéma : la guerre Kechiche-Seydoux, objet de curiosité aux États-Unis

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Faire renaître une salle de cinéma à Kaboul, le grand rêve de "Kabuliwood"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)