Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle algérienne: Abdelaziz Bouteflika vote en fauteuil roulant

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bouteflika dans un fauteuil

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du conseil de la simplification

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

  • Mort de Gabriel Garcia Marquez, géant de la littérature sud-américaine

    En savoir plus

  • Un scrutin sans suspense s'achève sur fond de violence en Algérie

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • À Genève, un accord commun conclu pour une issue à la crise ukrainienne

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

SPORT

Samuel Eto’o de retour dans la tanière des Lions indomptables

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/10/2013

Le footballeur camerounais Samuel Eto’o a expliqué mardi qu’il réintégrait la sélection des Lions indomptables, un mois après l'annonce de sa retraite internationale. Un choix dicté selon lui par le président du Cameroun, Paul Biya.

La retraite internationale de Samuel Eto’o est une véritable arlésienne. Plusieurs fois annoncée, celle-ci attendra.

"La personne la plus importante du pays souhaite que je revienne en équipe nationale pour que nous puissions nous qualifier pour la prochaine Coupe du monde", a déclaré mardi Samuel Eto’o, après avoir rencontré Ferdinand Ngo Ngo, le secrétaire général de la présidence camerounaise, qui le recevait au nom du chef de l’État, Paul Biya.

L'attaquant de Chelsea réintègre donc la sélection dont il était le capitaine, quelques jours avant le barrage aller contre la Tunisie à Tunis, qualificatif pour le Mondial-2014.

"Vous pouvez avoir tous les problèmes du monde, mais il faut bien remplir votre mission. Et cette fois-ci c'est d'accompagner mes coéquipiers en Tunisie et de revenir avec un bon résultat", a affirmé Eto'o dans une intervention à la radio d'État.

Samuel Eto'o doit donc retrouver ses coéquipiers ce mercredi à Lisses, dans l’Essonne, en banlieue parisienne, où les Lions indomptables préparent actuellement le match contre les Aigles de Carthage.

En septembre, le joueur de 32 ans avait annoncé à ses coéquipiers qu’il ne porterait plus le maillot des Lions indomptables en invoquant "des raisons personnelles". Le sélectionneur du Cameroun, Volke Finke, n’avait visiblement pas tenu compte de ce souhait malgré des relations tendues entre eux puisque Eto’o faisait partie du groupe convoqué fin septembre pour la préparation de ce barrage face à la Tunisie.

"En tant que citoyens camerounais, nous avons un certain devoir vis-à-vis de notre nation et moi, je suis au premier plan avec l'équipe nationale en tant que joueur, grand frère, et comme un bon soldat, j'ai une mission (celle de qualifier le Cameroun pour le mondial, NDLR)", a-t-il conclu mardi.

Première publication : 09/10/2013

Comments

COMMENTAIRE(S)