Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

  • Brésil – Pays-Bas : suivez le match en direct

    En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza, le Hamas reste introuvable

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Moyen-orient

Un cinquième membre du Hezbollah suspecté du meurtre de Rafic Hariri

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 10/10/2013

Le Tribunal spécial des Nations unies pour le Liban a émis jeudi un mandat d'arrêt visant un cinquième suspect, membre du Hezbollah, dans le meurtre de l'ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri, commis en 2005.

Le Tribunal spécial pour le Liban  (TSL) a confirmé jeudi 10 octobre un acte d'accusation à l'encontre de Hassan Habib Merhi, dans le cadre du procès contre les assassins présumés de l'ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri. Le procès devrait débuter le 13 janvier 2014.

"L’homme est, en effet, accusé d'avoir été impliqué dans l'attentat du 14 février 2005 à Beyrouth", a indiqué le TSL dans un communiqué. Créé par l'ONU à la demande du Liban, le TSL veut notamment juger quatre membres du Hezbollah, puissant parti chiite, pour cet attentat, qui a coûté la vie à 22 personnes, dont le Premier ministre Hariri.

Hassan Habib Merhi, membre du Hezbollah

Selon les médias libanais, Hassan Merhi, dont l'acte d'accusation avait été confirmé en juillet de manière confidentielle, fait partie du Hezbollah.

Un mandat d'arrêt avait été transmis aux autorités libanaises début août, mais celles-ci n'ont pas transféré le nouvel accusé, qui reste "introuvable", selon le procureur.

À 47 ans, il est accusé de "plusieurs crimes, dont celui de complot en vue de commettre un acte de terrorisme", toujours selon le TSL. D’après l'acte d'accusation, l’homme a "coordonné la préparation" d'une fausse cassette vidéo, transmise le jour de l'attentat à la chaîne arabe Al-Jazeera, contenant une fausse revendication de l'attaque, "en vue de soustraire les auteurs du complot à la justice".

Il aurait ainsi comploté avec les quatre autres accusés, qui font l'objet de mandats d'arrêt, transmis en juin 2011 aux autorités libanaises. Parmi eux, Moustafa Badreddine, 52 ans, est accusé d'avoir été le "cerveau" de l'attentat, tandis que Salim Ayyash, 49 ans, aurait coordonné l'équipe responsable de sa "réalisation matérielle". Hussein Anaissi, 39 ans, et Assad Sabra, 36 ans, auraient, de leur côté, préparé la cassette vidéo.

Le TSL, pomme de discorde au Liban, est la bête noire du Hezbollah, qui l'accuse d'être le fruit d'un complot "israélo-américain" visant à le détruire, et a exclu la remise des quatre premiers suspects, qui doivent être jugés par défaut, c'est-à-dire en leur absence.

Entré en fonction le 1er mars 2009 dans la banlieue de La Haye, le TSL est le premier tribunal pénal international, qui permet la tenue d'un procès par défaut, au cours duquel l'accusé est représenté par un avocat.

Avec dépêches

Première publication : 10/10/2013

  • SYRIE - LIBAN

    Les rebelles syriens capturent un faux témoin dans l’affaire Hariri

    En savoir plus

  • LIBAN

    Le TSL dispose d'éléments de preuve "suffisants" pour ouvrir le procès Hariri

    En savoir plus

  • LIBAN

    Le TSL publie la totalité de l'acte d'accusation dans l'affaire Rafic Hariri

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)