Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

  • En direct : cinquante-quatre Français au nombre des victimes du vol Air Algérie

    En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Je n'imagine pas que j'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Quatre Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Moyen-orient

Pèlerinage à la Mecque : Riyad craint une action des Frères musulmans

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 11/10/2013

À la suite d'informations relayées par des médias arabes faisant état de l'intention des Frères musulmans d'Égypte de manifester à La Mecque, pendant le pèlerinage annuel, Riyad a décidé de renforcer son dispositif de sécurité.

Le pèlerinage annuel à La Mecque, l'un des cinq piliers de l'islam que tout musulman est censé accomplir au moins une fois dans sa vie, débute cette année le 13 octobre et s'achèvera cinq jours plus tard. Signe des tensions qui secouent le monde arabe, notamment la poursuite du conflit en Syrie et des violences en Égypte, le ministre saoudien de l'Intérieur a mis en garde, le 9 octobre, contre toute instrumentalisation politique du Hajj.    

Si les autorités saoudiennes ont l'habitude de mettre en garde contre toute manifestation durant le pèlerinage, elles semblent toutefois particulièrement préoccupées cette année. Et pour cause, des informations relayées par des médias arabes ont fait état de l'intention des Frères musulmans d'Égypte d'appeler les fidèles à manifester à La Mecque en soutien au président égyptien Mohamed Morsi, destitué par l’armée début juillet.
 
Une confrérie honnie par Riyad
 
Le royaume wahhabite s’était félicité de la chute du président issu de la confrérie, et avait promis une aide financière extrêmement généreuse au gouvernement intérimaire mis sur pied par le général Abdel Fattah al-Sissi, le nouvel homme fort de l'Égypte. Malgré leur rigorisme religieux, les Frères musulmans sont honnis par Riyad, qui perçoit l’activisme politique de la confrérie, une pratique bannie par les monarchies du Golfe, comme un facteur de déstabilisation sociale et une menace pour la pérennité de son pouvoir héréditaire.
 
"Le gouvernement saoudien demande à tous les pèlerins d'effectuer ce rituel en s'abstenant de toute action pouvant mettre leur sécurité en danger", a déclaré le prince Mohammed ben Nayef à l'agence officielle SPA. Il a révélé que le ministère de l'Intérieur avait mobilisé 95 000 agents outre le soutien des ministères de la Défense, de la Garde nationale et des renseignements. Il a également annoncé la prochaine création d'un service de sécurité chargé du Hajj qui serait fort de 40 000 hommes.

 Avec dépêches.

Première publication : 11/10/2013

  • ÉGYPTE

    Le général al-Sissi, tombeur des Frères musulmans, poussé vers la présidentielle

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Les Saoudiens donnent "carte blanche" à l’armée égyptienne pour mater les Frères

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    L’Arabie saoudite promet 5 milliards de dollars d'aide à l'Égypte

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)