Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Malien Birama Sidibé candidat à la présidence de la Banque africaine de développement

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Loi santé : ce qui va changer

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Serge Atlaoui condamné à mort : La France peut-elle faire pression ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Méditerranée, sans stratégie face au drame l'Europe mise en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Émission spéciale : Marseille, le renouveau ?

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : sur les traces du réalisateur Henri Verneuil, réfugié arménien

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Génocide arménien, cent ans après déni et mémoire continuent de se côtoyer

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Léa Drucker

En savoir plus

TECH 24

Numérique : tout pour la musique

En savoir plus

EUROPE

Le criminel de guerre nazi Erich Priebke est décédé

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 11/10/2013

L'ex-officier SS Erich Priebke est mort vendredi à Rome à l'âge de 100 ans. Il avait été condamné à perpétuité en Italie pour le massacre des Fosses ardéatines, près de la capitale italienne, au cours duquel 335 civils italiens moururent en mars 44.

L'ancien capitaine SS Erich Priebke, l'un des derniers criminels de guerre nazis encore en vie qui avait fêté ses cent ans fin juillet, est décédé vendredi 11 octobre à Rome, ont annoncé les médias.

Erich Priebke avait été condamné en 1998 en Italie à la réclusion à perpétuité pour sa participation au massacre des fosses Ardéatines à Rome en mars 1944.

Pendant tout son procès, Priebke,surnommé le "Boucher", avait maintenu une grande froideur à l'égard du massacre et n'a jamais demandé pardon aux familles des victimes.

En 1999, il avait obtenu pour des raisons de santé de purger sa peine à domicile, comme la loi italienne le permet pour les condamnés à partir d'un certain âge.

Il avait plaidé l'irresponsabilité, après avoir été retrouvé en Argentine, en mai 1994, où il avait vécu tranquillement pendant des décennies comme hôtelier à San Carlos de Bariloche. Il avait ensuite été extradé en Italie en novembre 1995, .

La polémique

Les familles de ses victimes, en particulier la communauté juive de Rome, se sont mobilisées pour l'empêcher de célébrer tout événement festif. Pourtant, pour ses 90 ans, l'ex-officier nazi avait fêté son anniversaire dans un restaurant à la campagne.

En avril 2011, des photos publiées par l'hebdomadaire "Oggi", le montrant au restaurant avec des amis, sur une motocyclette ou bien faisant ses courses au supermarché avaient fait scandale.

L'un de ses amis, Mario Merlino, connu sous le nom de "professeur noir" pour son passé néo-fasciste, a confié au "Corriere della Sera" que l'ex-officier, "peut-être parce qu'il sent sa fin prochaine, s'est beaucoup rapproché du christianisme, lit les textes sacrés, médite, il est sourd et a perdu presque complètement la mémoire".

"Nous lui ferons revenir la mémoire", a réagi Angelo Sermoneta, 65 ans, qui dirige l'association historique de la communauté juive de Rome, Ragazzi del'48 (jeunes gens de 1948).

"Les autorités italiennes le traitent avec beaucoup d'égards. Il se promène sous escorte, va au parc, mange au restaurant. Une vieillesse sereine pour celui qui l'a niée à tant de personnes", s'indigne-t-il.

Selon l'avocat, Priebke sera enterré près de son épouse à San Carlos de Bariloche, au sud-ouest de Buenos Aires, où il s'était réfugié après la guerre. Aucune chapelle ardente ne sera installée à Rome en sa mémoire.

Avec dépêches

Première publication : 11/10/2013

  • ALLEMAGNE

    Décès de Rochus Misch, le dernier garde du corps d’Adolf Hitler

    En savoir plus

  • HONGRIE

    Décès de Laszlo Csatary, le criminel de guerre nazi le plus recherché au monde

    En savoir plus

  • HISTOIRE

    Le trouble jeu de la Banque d'Angleterre au bénéfice de l'Allemagne nazie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)