Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : des enquêteurs français attendus samedi au Mali

    En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Gaza : nouvelles tractations diplomatiques prévues samedi à Paris

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "J'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

  • Cinq Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

Afrique

Pour FRANCE 24, le Premier ministre libyen revient sur sa "prise en otage"

© AFP | Photo d'archive d'Ali Zeidan, Premier ministre libyen

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 11/10/2013

Quelques heures après son bref enlèvement par un groupe d'ex-rebelles, le Premier ministre libyen Ali Zeidan s'est exprimé sur FRANCE 24. Il assure que ses ravisseurs ont pour projet de renverser le gouvernement.

Le ton est plus sec, les propos plus accusateurs. Quelques heures après avoir joué l'apaisement, le Premier ministre libyen Ali Zeidan, enlevé pendant six heures par un groupe d'ex-rebelles à Tripoli, a dénoncé sur l'antenne de FRANCE 24 un véritable agenda politique derrière sa capture.

"C’est un parti politique qui veut déstabiliser le gouvernement actuel, précipiter sa chute par tous les moyens, a déclaré le Premier ministre libyen Ali Zeidan. "Pour avoir parlé avec ceux qui m’ont pris en otage, j’ai compris les raisons de mon enlèvement. Ils veulent destituer le gouvernement par la force ou par la voie démocratique. Dans les jours qui viennent, je donnerai plus d’informations sur ce parti politique qui a organisé mon enlèvement", a-t-il insisté.

Âgé d'une soixantaine d'années, Ali Zeidan, avait été enlevé à l'aube, jeudi 10 octobre, à l'hôtel Corinthia, l'un des lieux les mieux protégés de la capitale, où il réside comme de nombreux hauts fonctionnaires et diplomates.

Peu après sa libération, le Premier ministre avait pourtant appelé à l'apaisement. "J'espère que ce problème (mon enlèvement, ndlr) sera réglé avec raison et sagesse", en évitant "l'escalade", avait-il déclaré lors d'une allocution retransmise à la télévision.

Les milices au-dessus des lois

Depuis la chute de Kadhafi en octobre 2011, les autorités de transition peinent à contrôler les groupes d'ex-rebelles ayant combattu l'ancien régime.

Aguerries par leurs combats contre les forces du dictateur déchu, lourdement armées et empreintes d'un sentiment de légitimité et d'impunité selon les observateurs, ces milices sont montées en puissance, refusant obstinément de déposer les armes.

Première publication : 11/10/2013

  • LIBYE

    Libéré, le Premier ministre libyen Ali Zeidan joue l'apaisement

    En savoir plus

  • LIBYE

    Le Premier ministre libyen Ali Zeidan a été enlevé par des hommes armés

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)