Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un Français sur deux est imposable

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, la guerre oubliée

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : au coeur des monts Sinjar

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique : comment sortir de l'impasse ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'écureuil et le serpent"

En savoir plus

FOCUS

El Hierro, première île 100 % énergies renouvelables, peut-elle être un modèle pour la planète ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Obama et les attentes irréalistes des noirs américains"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Montréal, toute une histoire

En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

  • Quand l’Égypte sermonne Washington sur les émeutes de Ferguson

    En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • RDC : le retour tant espéré des réfugiés angolais dans leur pays

    En savoir plus

  • Reportage : les combattants kurdes reprennent le barrage de Mossoul

    En savoir plus

  • Présidentielle 2017 : Alain Juppé candidat à la primaire de l'UMP

    En savoir plus

  • Glissements de terrain meurtriers à Hiroshima

    En savoir plus

  • Steve Ballmer, le directeur général de Microsoft, annonce son retrait

    En savoir plus

  • L'État islamique annonce avoir décapité un journaliste américain

    En savoir plus

  • L'armée irakienne attaque les jihadistes sur plusieurs fronts

    En savoir plus

  • L'opposition pakistanaise pénètre dans la zone rouge d’Islamabad

    En savoir plus

  • Libération : raconter l’été 44 au-delà des "moments de gloire et de triomphe"

    En savoir plus

  • Ligue 1 : une enquête judiciaire ouverte après le coup de tête de Brandao

    En savoir plus

  • Championnat d'Europe : Florent Manaudou vainqueur ex æquo sur 50 m papillon

    En savoir plus

  • Le prince saoudien braqué à Paris est un fils du roi Fahd mort en 2005

    En savoir plus

  • Émeutes de Ferguson : les États-Unis face à leurs vieux démons racistes

    En savoir plus

  • Carte interactive : "Ici est tombé" pour la Libération de Paris

    En savoir plus

  • Libération de Paris : "J'accueillais mes libérateurs"

    En savoir plus

  • Dans l’est de l'Ukraine, Lougansk en proie à d’intenses combats

    En savoir plus

Asie - pacifique

Prix Nobel de la paix : les Taliban "se réjouissent" de l'échec de Malala

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 11/10/2013

Les Taliban pakistanais se sont "réjouis", lorsque la jeune militante pour le droit à l'éducation n'a pas remporté le Nobel, une distinction qui devrait, selon eux, être attribuée à "de vrais musulmans qui se battent pour la défense de l'islam".

Le prix Nobel de la paix a été décerné, vendredi 11 octobre, à l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC), une nouvelle qui a été bien accuellie chez les taliban pakistanais qui ne souhaitaient pas voir leur compatriote Malala Yousafzaï gratifiée d'une telle récompense.

"Nous nous réjouissons du fait qu'elle n'ait pas remporté le prix. Nous avions déjà dit qu'elle ne le méritait pas. Elle n'a rien accompli d'important... Ce prix devrait être remis à de vrais musulmans qui se battent pour la défense de l'islam", a affirmé à l'AFP Shahidullah Shahid, le porte-parole des rebelles islamistes.

Un homme du Tehreek-e-Taliban Pakistan (TTP, talibans pakistanais) avait tiré une balle dans la tête de la jeune militante le 9 octobre 2012 à Mingora, dans la vallée de Swat, région du nord-ouest pakistanais où les insurgés avaient imposé leur loi de 2007 à 2009.

Pluie de récompenses

La jeune Malala, qui avait dénoncé les exactions des Taliban à l'époque, avait réchappée in extremis à cet attentat et été transférée en Angleterre pour y être opérée.

Depuis, elle a remporté de nombreuses distinctions, dont le prix Sakharov du Parlement européen décerné jeudi, une décision que les Taliban pakistanais avaient critiqué.

L'adolescente aujourd'hui âgée de 16 ans était aussi en lice pour le prix Nobel de la paix qui a été décerné vendredi à l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC).

Avec dépêches

Première publication : 11/10/2013

  • DROITS DE L'HOMME

    L'adolescente pakistanaise Malala Yousafzaï lauréate du Prix Sakharov

    En savoir plus

  • DROITS DES FEMMES

    Favorite pour le Nobel de la paix, la Pakistanaise Malala se raconte dans un livre

    En savoir plus

  • DROITS DES FEMMES

    Malala à l'ONU : "Les Taliban voulaient nous réduire au silence mais ils ont échoué"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)