Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Nigeria n'est plus touché par l'épidémie

En savoir plus

FOCUS

Londres, capitale des ultra-riches

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France - Allemagne : vers un accord sur l'investissement

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le groupe Total frappé au coeur par le décès de son PDG

En savoir plus

SUR LE NET

États-Unis : des costumes "Ebola" pour Halloween critiqués en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ce que veut la Turquie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, appelle à la mobilisation

En savoir plus

DÉBAT

La capitale française fait-elle le pari des arts ?

En savoir plus

SPORT

VIDÉO : Dick et Jourdain sains et saufs après un spectaculaire chavirage

© Yvan Zedda / Virbac-Paprec 70

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 11/10/2013

Les skippers Jean-Pierre Dick et Roland Jourdain ont eu une grosse frayeur jeudi lors du chavirage de leur trimaran au large de Belle-Île, en Bretagne. Leur bateau s'est retourné au cours d'un entraînement, en vue de la Transat Jacques Vabre.

Les navigateurs français Jean-Pierre Dick et Roland Jourdain ont frôlé le drame, jeudi 10 octobre, lors du chavirage de leur trimaran Virbac-Paprec 70.

Alors qu’ils s’entraînaient au large de Belle-Île, dans le Morbihan, pour préparer la Transat Jacques Vabre, leur bateau s’est brusquement retourné dans 15 à 20 noeuds de vent. Le mât du trimaran s’est brisé, tandis que Jean-Pierre Dick a été violemment éjecté dans l’eau.

"Je suis encore sous le choc", a confié Jean-Pierre Dick. "Tout est allé très vite. J'ai vu une forte risée arriver par derrière. J'ai choqué le chariot de grand-voile, mais certainement pas assez. Tout a basculé très vite, je suis tombé de très haut, j'ai heurté quelque chose, et suis tombé à l'eau. C'était violent", a témoigné sur son site officiel le skipper, qui souffre d’un tassement de vertèbres.

Son coéquipier Roland Jourdain a pu se protéger sous la casquette, mais il est marqué par cet incident. "Le bateau est monté, monté. Il est resté stationnaire pendant quelques secondes interminables. J'ai choqué le solent. Nous pensions qu'il allait tomber du bon côté... Et non, le bateau a chaviré. J'ai eu très peur pour Jean-Pierre. C'est mon premier chavirage, je suis chaviré".

La participation des deux skippers à la 11e édition de la Transat Jacques Vabre, dont le départ sera donné le 3 novembre du Havre, semble désormais bien compromise. Selon l’équipe Virbac-Paprec, le bateau va être expertisé dans les prochains jours, afin d’établir la liste des travaux.

Jean-Pierre Dick a déjà remporté cette course à trois reprises (2003, 2005, 2011) en monocoque, tandis que Roland Jourdain l'a gagnée en 1995 sur un trimaran.

Première publication : 11/10/2013

  • VOILE

    Coupe de l'America : décès d'un double médaillé olympique lors d'un entraînement

    En savoir plus

  • VOILE

    Vendée Globe : le skipper Javier Sanso est sain et sauf après un chavirage

    En savoir plus

  • VOILE

    Le Britannique Alex Thomson monte sur le podium du Vendée Globe

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)