Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : "sur la piste de l'égorgeur"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Dette argentine : la réplique de la justice américaine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Saint-Louis : la mort en 15 secondes

En savoir plus

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le "convoi humanitaire" russe est passé en territoire ukrainien

    En savoir plus

  • Irak : une trentaine de morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Duel Manaudou-Gilot sur 100 m, point d’orgue de l'Euro-2014 des Bleus

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les victimes malaisiennes rapatriées à Kuala Lumpur

    En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Brandao suspendu provisoirement après son coup de tête

    En savoir plus

Asie - pacifique

Malala Yousafzaï a exprimé à Barack Obama ses inquiétudes sur les drones

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 13/10/2013

Lauréate du prix Sakharov, la jeune activiste pakistanaise a interpellé le président Obama sur les attaques de drones américains dans son pays, à l'issue d'une rencontre avec le couple présidentiel à la Maison Blanche vendredi.

La jeune Pakistanaise Malala Yousafzaï, qui a été reçue par  Barack Obama et son épouse, Michelle, vendredi 11 octobre à la Maison Blanche, a fait part de sa préoccupation au sujet "des attaques de drones qui alimentent le terrorisme", dans un communiqué rendu public à l'issue de la rencontre.

"Des victimes innocentes sont tuées par ces actions, qui nourrissent le ressentiment au sein du peuple pakistanais", a souligné Malala.

"Si nous concentrons nos efforts sur l'éducation, cela aura un grand impact", a-t-elle conclu, en invitant les États-Unis à développer une "plus grande coopération" avec le gouvernement pakistanais de Nawaz Sharif.

"Les États-Unis célèbrent le courage de Malala"

Malala, lauréate du prix Sakharov du Parlement européen jeudi 10 octobre, œuvre de manière "impressionnante et inspirée" pour le compte des jeunes filles au Pakistan, ont souligné les Obama lors de cette rencontre.

"Les États-Unis se joignent au peuple pakistanais, et à tant d'autres à travers le monde, pour célébrer le courage de Malala et sa détermination à promouvoir le droit de toutes les jeunes filles d'aller à l'école et de réaliser leurs rêves", a ajouté un communiqué de la Maison Blanche. "Nous saluons les efforts de Malala pour aider à réaliser ces rêves".

Des Taliban avaient tenté, le 9 octobre 2012, d'assassiner l'adolescente en lui tirant une balle dans la tête à cause de son combat en faveur de l'éducation des filles. L'adolescente, originaire de la vallée de Mingora dans la vallée de Swat, avait survécu grâce aux soins reçus en Grande-Bretagne.

Elle a depuis accédé au rang de militante internationale pour le droit à l'éducation et contre l'extrémisme religieux, et s'est notamment exprimée à la tribune des Nations unies.

Elle était considérée comme la favorite cette année pour le prix Nobel de la paix, qui est finalement revenu à l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC).
 
Avec dépêches

Première publication : 12/10/2013

  • PAKISTAN

    Prix Nobel de la paix : les Taliban "se réjouissent" de l'échec de Malala

    En savoir plus

  • DROITS DE L'HOMME

    L'adolescente pakistanaise Malala Yousafzaï lauréate du Prix Sakharov

    En savoir plus

  • DROITS DES FEMMES

    Favorite pour le Nobel de la paix, la Pakistanaise Malala se raconte dans un livre

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)