Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

El Hierro, première île 100 % énergies renouvelables, peut-elle être un modèle pour la planète ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Obama et les attentes irréalistes des noirs américains"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Montréal, toute une histoire

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un français sur deux est imposable

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'écureuil et le serpent"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie : la guerre oubliée

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique : comment sortir de l'impasse?

En savoir plus

SUR LE NET

Le web se met au « Ice Bucket Challenge » pour la bonne cause

En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • Reportage : les combattants kurdes reprennent possession du barrage de Mossoul

    En savoir plus

  • Présidentielle 2017 : Alain Juppé candidat à la primaire de l'UMP

    En savoir plus

  • Glissements de terrain meurtriers à Hiroshima

    En savoir plus

  • L'État islamique annonce avoir décapité un journaliste américain

    En savoir plus

  • L'armée irakienne attaque les jihadistes sur plusieurs fronts

    En savoir plus

  • L'opposition pakistanaise pénètre dans la zone rouge d’Islamabad

    En savoir plus

  • Libération : raconter l’été 44 au-delà des "moments de gloire et de triomphe"

    En savoir plus

  • Ligue 1 : une enquête judiciaire ouverte après le coup de tête de Brandao

    En savoir plus

  • Championnat d'Europe : Florent Manaudou vainqueur ex æquo sur 50 m papillon

    En savoir plus

  • Le prince saoudien braqué à Paris est un fils du roi Fahd mort en 2005

    En savoir plus

  • Émeutes de Ferguson : les États-Unis face à leurs vieux démons racistes

    En savoir plus

  • Carte interactive : "Ici est tombé" pour la Libération de Paris

    En savoir plus

  • Libération de Paris : "J'accueillais mes libérateurs"

    En savoir plus

  • Dans l’est de l'Ukraine, Lougansk en proie à d’intenses combats

    En savoir plus

  • Le pape François ouvre davantage la voie à la béatification de Mgr Romero

    En savoir plus

  • Amos Gitaï : "Israël est un projet politique, pas un projet religieux"

    En savoir plus

Asie - pacifique

Malala Yousafzaï a exprimé à Barack Obama ses inquiétudes sur les drones

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 13/10/2013

Lauréate du prix Sakharov, la jeune activiste pakistanaise a interpellé le président Obama sur les attaques de drones américains dans son pays, à l'issue d'une rencontre avec le couple présidentiel à la Maison Blanche vendredi.

La jeune Pakistanaise Malala Yousafzaï, qui a été reçue par  Barack Obama et son épouse, Michelle, vendredi 11 octobre à la Maison Blanche, a fait part de sa préoccupation au sujet "des attaques de drones qui alimentent le terrorisme", dans un communiqué rendu public à l'issue de la rencontre.

"Des victimes innocentes sont tuées par ces actions, qui nourrissent le ressentiment au sein du peuple pakistanais", a souligné Malala.

"Si nous concentrons nos efforts sur l'éducation, cela aura un grand impact", a-t-elle conclu, en invitant les États-Unis à développer une "plus grande coopération" avec le gouvernement pakistanais de Nawaz Sharif.

"Les États-Unis célèbrent le courage de Malala"

Malala, lauréate du prix Sakharov du Parlement européen jeudi 10 octobre, œuvre de manière "impressionnante et inspirée" pour le compte des jeunes filles au Pakistan, ont souligné les Obama lors de cette rencontre.

"Les États-Unis se joignent au peuple pakistanais, et à tant d'autres à travers le monde, pour célébrer le courage de Malala et sa détermination à promouvoir le droit de toutes les jeunes filles d'aller à l'école et de réaliser leurs rêves", a ajouté un communiqué de la Maison Blanche. "Nous saluons les efforts de Malala pour aider à réaliser ces rêves".

Des Taliban avaient tenté, le 9 octobre 2012, d'assassiner l'adolescente en lui tirant une balle dans la tête à cause de son combat en faveur de l'éducation des filles. L'adolescente, originaire de la vallée de Mingora dans la vallée de Swat, avait survécu grâce aux soins reçus en Grande-Bretagne.

Elle a depuis accédé au rang de militante internationale pour le droit à l'éducation et contre l'extrémisme religieux, et s'est notamment exprimée à la tribune des Nations unies.

Elle était considérée comme la favorite cette année pour le prix Nobel de la paix, qui est finalement revenu à l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC).
 
Avec dépêches

Première publication : 12/10/2013

  • PAKISTAN

    Prix Nobel de la paix : les Taliban "se réjouissent" de l'échec de Malala

    En savoir plus

  • DROITS DE L'HOMME

    L'adolescente pakistanaise Malala Yousafzaï lauréate du Prix Sakharov

    En savoir plus

  • DROITS DES FEMMES

    Favorite pour le Nobel de la paix, la Pakistanaise Malala se raconte dans un livre

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)