Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Au Zimbabwe, le spectre de la crise économique plane toujours

En savoir plus

Asie - pacifique

Malala Yousafzaï a exprimé à Barack Obama ses inquiétudes sur les drones

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 13/10/2013

Lauréate du prix Sakharov, la jeune activiste pakistanaise a interpellé le président Obama sur les attaques de drones américains dans son pays, à l'issue d'une rencontre avec le couple présidentiel à la Maison Blanche vendredi.

La jeune Pakistanaise Malala Yousafzaï, qui a été reçue par  Barack Obama et son épouse, Michelle, vendredi 11 octobre à la Maison Blanche, a fait part de sa préoccupation au sujet "des attaques de drones qui alimentent le terrorisme", dans un communiqué rendu public à l'issue de la rencontre.

"Des victimes innocentes sont tuées par ces actions, qui nourrissent le ressentiment au sein du peuple pakistanais", a souligné Malala.

"Si nous concentrons nos efforts sur l'éducation, cela aura un grand impact", a-t-elle conclu, en invitant les États-Unis à développer une "plus grande coopération" avec le gouvernement pakistanais de Nawaz Sharif.

"Les États-Unis célèbrent le courage de Malala"

Malala, lauréate du prix Sakharov du Parlement européen jeudi 10 octobre, œuvre de manière "impressionnante et inspirée" pour le compte des jeunes filles au Pakistan, ont souligné les Obama lors de cette rencontre.

"Les États-Unis se joignent au peuple pakistanais, et à tant d'autres à travers le monde, pour célébrer le courage de Malala et sa détermination à promouvoir le droit de toutes les jeunes filles d'aller à l'école et de réaliser leurs rêves", a ajouté un communiqué de la Maison Blanche. "Nous saluons les efforts de Malala pour aider à réaliser ces rêves".

Des Taliban avaient tenté, le 9 octobre 2012, d'assassiner l'adolescente en lui tirant une balle dans la tête à cause de son combat en faveur de l'éducation des filles. L'adolescente, originaire de la vallée de Mingora dans la vallée de Swat, avait survécu grâce aux soins reçus en Grande-Bretagne.

Elle a depuis accédé au rang de militante internationale pour le droit à l'éducation et contre l'extrémisme religieux, et s'est notamment exprimée à la tribune des Nations unies.

Elle était considérée comme la favorite cette année pour le prix Nobel de la paix, qui est finalement revenu à l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC).
 
Avec dépêches

Première publication : 12/10/2013

  • PAKISTAN

    Prix Nobel de la paix : les Taliban "se réjouissent" de l'échec de Malala

    En savoir plus

  • DROITS DE L'HOMME

    L'adolescente pakistanaise Malala Yousafzaï lauréate du Prix Sakharov

    En savoir plus

  • DROITS DES FEMMES

    Favorite pour le Nobel de la paix, la Pakistanaise Malala se raconte dans un livre

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)