Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG neutralisé par l'Ajax

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

Economie

Les soldats américains bientôt dans la peau d'"Iron Man"

© ironmanmovie.marvel.com

Texte par Anne-Diandra LOUARN

Dernière modification : 12/10/2013

Des chercheurs de l’armée américaine développent un prototype d’armure intelligente pour soldats du futur. Ordinateur intégré, technologie pare-balles inédite… Les scientifiques et même le Pentagone osent la comparaison avec le héros de Marvel.

Les superhéros hollywoodiens ne seront bientôt plus les seuls à pouvoir sauver le monde. Les chercheurs de l’armée américaine travaillent actuellement sur la construction d’une armure high-tech qui donnerait aux soldats des “forces surhumaines” sur le terrain et leur offrirait des fonctionnalités ouvertement inspirées de la célèbre armure du héros de Marvel, "Iron Man".

Le projet porte le nom savant de “Tactical Assault Light Operator Suit” (Talos) que l’on pourrait traduire par “uniforme tactique d’infanterie”. Il comprend un exosquelette permettant au soldat de porter de l’équipement lourd, un ordinateur avec écran intégré au casque à la manière des Google Glass, des protections pare-balles renforcées et un système connecté pour surveiller les constantes vitales. La combinaison devrait également pouvoir produire de la chaleur ou de l’oxygène en cas de besoin.

Vidéo de présentation du projet TALOS

Technologie pare-balles empruntée à Terminator

Annoncé en mai 2013, le projet s’accélère depuis la rentrée. Académies, entrepreneurs, laboratoires, scientifiques, entreprises de technologies… L’armée, qui a lancé un appel d’offres en septembre, recherche des talents partout. Les ingénieurs et autres inventeurs interessés ont un an pour soumettre leurs idées aux chercheurs de l’armée, qui évalueront les projets “tout en prenant en compte le budget de plus en plus serré du Pentagone”, a expliqué à l'AFP Roger Teel, porte-parole de l’équipe de recherche et developpement de l’Armée américaine (RDECOM).

Référence incontournable en matière de sciences et de technologies, le Massachusetts Institute of Technology (MIT) est déjà sur le coup. Le prestigieux institut universitaire américain développe depuis quelques mois une armure à la “Terminator”, conçue en particules liquides capables de se solidifier si une charge magnétique ou électrique s’approche. Une technologie pare-balles qui pourrait tout a fait être intégrée au Talos.

Premiers prototypes dans deux ou trois ans

À ceux qui y voient de la pure science fiction, l’armée répond que ce genre de technologie a déjà fait ses preuves à moindre échelle. Les pilotes de chasse des nouveaux F-35 de l'US Air Force sont notamment équipés de casques très sophistiqués, similaires à ceux en cours de développement pour le projet Talos. De là à l’armure du futur, il n’y a donc qu’un pas à franchir pour l’armée. Selon les chercheurs du RDECOM, les premiers prototypes pourraient être prêts d’ici deux ou trois ans.

Une petite déception persiste toutefois pour les fans du héros de Marvel : Talos ne prévoit pas (pour l’heure !) de voler à 15 000 mètres d’altitude en dépassant le mur du son. Tony Stark (alias "Iron Man") semble donc, une fois de plus, avoir une longueur d'avance.

Première idée du prototype et ses fonctionnalités publiée par les chercheurs de l'armée américaine. © (www.army.mil)

Première publication : 12/10/2013

  • INNOVATION

    L'impression 4D, une technologie qui fait saliver l'armée américaine

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    "Shutdown" : des familles de soldats américains privées d'argent pour les funérailles

    En savoir plus

  • PIRATAGE

    L'Armée électronique syrienne sème la discorde chez les Marines américains

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)