Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : Morgan Tsvangirai inhumé dans son village natal

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Afrin: une guerre sans images

En savoir plus

LE DÉBAT

Offensive sur Afrin en Syrie : Damas, Ankara, un nouveau rapport de force ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Gabriel Attal : "Les propos de Laurent Wauquiez sont indignes et pas au niveau du chef d'un grand parti d'opposition"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Guillaume Larrivé : "On voit que la meute est en marche aux ordres de l'Élysée"

En savoir plus

FOCUS

RD Congo : la Chine à l'assaut du cobalt

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Isabelle Carré écrivaine se dévoile dans "Les Rêveurs"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Sandales, tunique rouge et colliers à fleurs" pour Justin Trudeau en Inde

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Donald Trump Junior en Inde : un voyage d’affaires très politique

En savoir plus

FRANCE

Montmartre fête ses 80e vendanges en fanfare

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 13/10/2013

La butte de Montmartre célèbre tout au long du week-end ses 80e vendanges. Depuis 1934, l'arrivée des cuvées issues du Clos Montmartre est l'occasion de faire la fête. La manifestation réunit chaque année près de 500 000 visiteurs.

La butte de Montmartre, dans le XVIIIe arrondissement parisien, célèbre ce week-end ses 80e vendanges. Plantées en 1933 au pied du Sacré Cœur de Paris, les vignes du Clos Montmartre et leur 1 762 pieds ont récoltées samedi matin, en point d'orgue de quatre jours de festivités, qui prendront fin dimanche.

Si la tradition viticole de Montmartre remonte au XVIe siècle, la concurrence des vins de Bourgogne et du Bordelais a eu raison au fil du temps des vignes parisiennes, jusqu'à disparaître complètement. En 1933, sous l'impulsion de la société du Vieux-Montmartre et de la mairie d'arrondissement, la tradition a été reprise sur un enclos en face du cabaret Le Lapin Agile, avec Mistinguett et Fernandel en premiers parrains.

Depuis, chaque année, le Clos Montmartre produit quelque 700 bouteilles de cépages Gamay Beaujolais et Pinot noir, au bénéfice des œuvres sociales. Après la Nuit Blanche et Paris Plage, la Fête des Vendanges de Montmartre est le troisième événement parisien en termes de fréquentation (entre 400 000 et 500 000 personnes, selon la mairie de Paris).

Visites des vignes, fanfares, défilés folkloriques, bals populaires, concours de la plus belle lettre d'amour, dégustations de bons crus et de bonnes chères, artistes de rues, feu d'artifice... : jusqu'à dimanche, Montmartre fêtera son vin et ses traditions sous le signe de l'amour. Samedi, les chanteurs Nolwenn Leroy et Thomas Dutronc présideront les vendanges, tandis qu'Alain Chamfort clôturera les festivités avec un concert gratuit, dimanche.

Le millésime 2012, qui sera dévoilé pendant les festivités, s'annonce très honorable malgré une météo capricieuse : "La robe est d'un grenat violacé profond, limpide et brillante, le nez révèle des arômes mêlés de fruits noirs, de notes grillées. La bouche ronde, souple, est d'une longueur presque étonnante", selon Francis Gourdin, œnologue du Clos Montmartre et des vignes de la Mairie de Paris.

"Les vendanges de la cuvée 2013 se déroulent samedi, plus tardivement que d'habitude en raison de la météo et du raisin qui n'avait pas atteint une maturité suffisante. Mais ceci dit, la récolte sera plus fructueuse que l'année dernière", a assuré M. Gourdin.

À l'occasion du 80e anniversaire des vendanges de Montmartre, une chorale géante, formée par les associations lyriques parisiennes et le public, a interprèté vendredi dernier les Noces de Figaro mais aussi l'Hymne à l'amour en hommage à Edith Piaf, disparue il y a 50 ans.

Avec dépêches

Première publication : 12/10/2013

  • FRANCE

    Paris va accueillir la prochaine édition des Gay Games en 2018

    En savoir plus

  • FRANCE

    Street art : à Paris, le dernier souffle de la Tour 13

    En savoir plus

  • TOURISME

    En images : le cœur de Paris vu du haut de la tour Saint-Jacques

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)