Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : retenu par l'armée Robert Mugabe préside tout de même une cérémonie

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le baiser imposé d'Al Franken

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

COP 23 en Allemagne : une occasion manquée ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Crise au Liban : La France à la manoeuvre

En savoir plus

TECH 24

Quoi de neuf, e-docteur ?

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Taux directeur : le diapason système bancaire

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Afrique - Chine : le piège de la dépendance ?

En savoir plus

#ActuElles

Consentement sexuel des mineur(e)s : quel âge minimum ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La France, terre de vin et de tourisme

En savoir plus

Culture

En images : Youssou N'Dour, retour triomphal à Bercy

© Pierre René-Worms/FRANCE 24 | Youssou N'Dour le 12 octobre en concert à Paris

Texte par Pierre RENÉ-WORMS

Dernière modification : 13/10/2013

Après trois ans d'absence, la star de la musique africaine Youssou N'Dour a donné un grand concert samedi 12 octobre à Paris-Bercy. Le chanteur sénégalais converti à la politique a fait salle comble.

Pour la onzième fois depuis 2000, et après avoir délaissé son orchestre le Super Étoile de Dakar pour une carrière ministérielle, Youssou N'Dour est revenu au Palais Omnisports de Paris-Bercy pour son 14e Grand Bal face à une salle comble de 18 000 personnes.

En l'espace de 32 titres et durant plus de quatre heures de show, le désormais ministre conseiller du président sénégalais, Macky Sall, a prouvé qu'il n'a pas perdu son talent, malgré son engagement dans la politique.

Première publication : 13/10/2013

  • SÉNÉGAL

    Le chanteur Youssou N'Dour nommé ministre de la Culture et du Tourisme

    En savoir plus

  • SÉNÉGAL

    Youssou N'Dour a déposé sa candidature à la présidentielle

    En savoir plus

  • SÉNÉGAL

    Youssou N’Dour interpelle les dirigeants occidentaux sur la candidature d'Abdoulaye Wade

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)