Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La fin d'une ère : Arsène Wenger quitte Arsenal

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Contestation sociale en France : l'impossible concertation ?

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Dans la peau d'un batelier du Nord

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le géant américain Starbucks accusé de racisme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Emmanuel Macron peut-il réformer la Zone euro ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Café en capsules : "L'impact écologique est considérable"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Qui a peur de la dette ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le succès des monnaies locales

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'Atelier des Lumières offre une vie numérique aux œuvres de Klimt

En savoir plus

Culture

En images : Youssou N'Dour, retour triomphal à Bercy

© Pierre René-Worms/FRANCE 24 | Youssou N'Dour le 12 octobre en concert à Paris

Texte par Pierre RENÉ-WORMS

Dernière modification : 13/10/2013

Après trois ans d'absence, la star de la musique africaine Youssou N'Dour a donné un grand concert samedi 12 octobre à Paris-Bercy. Le chanteur sénégalais converti à la politique a fait salle comble.

Pour la onzième fois depuis 2000, et après avoir délaissé son orchestre le Super Étoile de Dakar pour une carrière ministérielle, Youssou N'Dour est revenu au Palais Omnisports de Paris-Bercy pour son 14e Grand Bal face à une salle comble de 18 000 personnes.

En l'espace de 32 titres et durant plus de quatre heures de show, le désormais ministre conseiller du président sénégalais, Macky Sall, a prouvé qu'il n'a pas perdu son talent, malgré son engagement dans la politique.

Première publication : 13/10/2013

  • SÉNÉGAL

    Le chanteur Youssou N'Dour nommé ministre de la Culture et du Tourisme

    En savoir plus

  • SÉNÉGAL

    Youssou N'Dour a déposé sa candidature à la présidentielle

    En savoir plus

  • SÉNÉGAL

    Youssou N’Dour interpelle les dirigeants occidentaux sur la candidature d'Abdoulaye Wade

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)