Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Tunisie : le Parlement assouplit la loi sur la consommation de stupéfiants

En savoir plus

JOURNAL DE CAMPAGNE

Marine Le Pen et Emmanuel Macron présents à l'hommage au policier Xavier Jugelé

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Louis Aliot : "Emmanuel Macron est soutenu par les marchés financiers"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Louis Aliot : "Il y aura une nouvelle Europe, un nouveau traité"

En savoir plus

FOCUS

À la "Frontière Sud" du Mexique, où commence vraiment le mur contre les migrants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Reda Kateb, un Django Reinhardt qui nous parle d'aujourd'hui

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Travaillez, M. Macron"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La majorité des Français n'a pas de candidat au second tour"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : le correspondant de RFI, Ahmed Abba, condamné à 10 ans de prison

En savoir plus

Moyen-orient

Sept humanitaires de la Croix-Rouge enlevés dans le nord de la Syrie

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/10/2013

Six travailleurs humanitaires du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et un membre syrien du Croissant-Rouge ont été enlevés dimanche dans le nord-ouest de la Syrie, alors qu'ils se rendaient à Damas.

Six employés du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) ainsi qu'un Syrien
travaillant avec eux ont été enlevés dimanche dans le nord-ouest de la Syrie, a confirmé un porte-parole de l'organisation humanitaire.

"Nous réclamons la libération immédiate et sans condition de cette équipe qui distribuait une aide humanitaire à ceux qui en ont le plus besoin", a ajouté Ewan Watson, précisant que cet appel s'adressait à l'ensemble des belligérants.

D'après l'agence officielle de presse syrienne Sana, ils ont été enlevés dans la région d'Idlib par un "groupe armé terroriste", l'expression fréquemment utilisée par le
gouvernement syrien pour désigner les insurgés.

Le CICR n'a pas précisé la nationalité des employés captifs.

Les enlèvements sont de plus en plus courants dans le nord de la Syrie, où la rébellion a conquis de larges pans du territoire mais où les forces gouvernementales maintiennent leur contrôle sur de nombreux centres urbains.

Reuters

 

Première publication : 13/10/2013

  • SYRIE

    Le Conseil national syrien refuse de participer au Genève 2

    En savoir plus

  • NOBEL DE LA PAIX

    L'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques reçoit le Nobel de la paix

    En savoir plus

  • SYRIE

    Human Rights Watch accuse des rebelles syriens de "crimes contre l'humanité"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)