Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Rentrée des classes en France : le système éducatif français est-il mauvais élève ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un accord pour rétablir le Parlement du Lesotho

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Kayumba : quatre accusés reconnus coupables de tentative de meurtre

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abbas Araghchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sarkozy le retour?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le meilleur des Observateurs cette année !

En savoir plus

FOCUS

L'État islamique déclare la guerre de l'eau en Irak

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

En savoir plus

REPORTERS

Pakistan : Imran Khan, des terrains de cricket à la politique

En savoir plus

  • Steven Sotloff, un passionné du monde arabe tombé entre les griffes de l'EI

    En savoir plus

  • Vidéo : un convoi de l'armée ukrainienne détruit dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Europe : Moscovici, un sous-commissaire pour la France ?

    En savoir plus

  • Pôle emploi : Rebsamen se défend de vouloir "stigmatiser" les chômeurs

    En savoir plus

  • L'EI revendique dans une vidéo la décapitation d'un second journaliste américain

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Falcao fait ses valises, à quoi joue Monaco?

    En savoir plus

  • Les photos volées de Jennifer Lawrence sont aussi gênantes pour Apple

    En savoir plus

  • Nord-Mali : quatre casques bleus tués par l'explosion d'une mine près de Kidal

    En savoir plus

  • En images : Falcao, James, Di Maria, Suarez... les plus gros transferts de l’été

    En savoir plus

  • "Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

    En savoir plus

  • Un député tunisien échappe à une tentative d'assassinat

    En savoir plus

  • Le président du Yémen annonce un "gouvernement d'union nationale"

    En savoir plus

  • L'Otan menace de déployer une force de réaction rapide en Europe de l'Est

    En savoir plus

  • VTC : la justice interdit à Uber d'exercer en Allemagne

    En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

SPORT

Éliminatoires Mondial-2014 : la France conteste le classement Fifa

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 14/10/2013

En vue des barrages pour le Mondial-2014, la Fédération française de football va déposer une requête pour contester le classement de la Fifa, qui détermine les têtes de série. Les Bleus estiment avoir été désavantagés par leur groupe.

Alors qu’il ne lui reste qu’un seul match de qualification à disputer mardi, face à la Finlande, la France, 2e de son groupe [I], semble se diriger implacablement vers les barrages pour espérer participer au Mondial-2014. Pour obtenir directement son billet pour le Brésil, l’équipe tricolore aurait, en effet, besoin d’une défaite surprise de l’Espagne contre la Géorgie, conjuguée à une victoire avec plus de deux buts d’écarts face aux Finlandais.

La Fédération française de football [FFF] ne croit pas vraiment à ce miracle, et se focalise déjà sur les barrages organisés les 15 et 19 novembre prochains. Mais comme l’explique le journal "l’Equipe", la FFF considère qu’elle est désavantagée à l’approche de ces matchs couperets. Les dirigeants français envisagent donc de déposer un recours "auprès de la FIFA, pour faire modifier les modalités d'attribution du statut de tête de série pour les barrages. […] Selon l'instance, le classement FIFA qui fait foi aujourd'hui, ne serait pas établi sur des bases égalitaires".

"On est doublement pénalisé"

Interrogé à ce sujet, le sélectionneur Didier Deschamps avait estimé, samedi, en conférence de presse, que les Bleus ont subi une injustice en faisant partie d’un groupe de qualification, qui ne compte que cinq équipes. "Dans cette histoire, on est doublement pénalisé. Déjà, dans un groupe à cinq, c’est plus compliqué de se qualifier. Mais en plus, dans les groupes de six, chaque équipe a deux matches de plus, qui leur apportent des points au classement Fifa". En d’autres termes, la France, qui a eu moins d’occasions d’engranger des points, ne fait pas partie des têtes de série, et risque de rencontrer le Portugal, la Suède ou encore la Croatie lors des barrages.

Même si un recours a peu de chance d’aboutir, car la Fifa a déjà annoncé les modalités d’attribution du statut de tête de série, le président de la FFF Noël le Graët a confirmé dimanche sur l’antenne de RMC, qu’une réclamation sera déposée. "On va prendre contact dès lundi. Il y a une toute petite injustice entre les groupes de cinq ou de six. Nos concurrents, dans les autres groupes, ont pu marquer plus de points dans les matches officiels. C’est une réalité".

Première publication : 14/10/2013

  • FOOTBALL

    Football : les Bleus font le plein de confiance en écrasant l'Australie (6-0)

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    France – Australie : les Bleus en quête de confiance

    En savoir plus

  • ÉQUIPE DE FRANCE

    Éliminatoires Mondial-2014 : Didier Deschamps mise sur la continuité

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)