Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

SPORT

Éliminatoires Mondial-2014 : la France conteste le classement Fifa

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 14/10/2013

En vue des barrages pour le Mondial-2014, la Fédération française de football va déposer une requête pour contester le classement de la Fifa, qui détermine les têtes de série. Les Bleus estiment avoir été désavantagés par leur groupe.

Alors qu’il ne lui reste qu’un seul match de qualification à disputer mardi, face à la Finlande, la France, 2e de son groupe [I], semble se diriger implacablement vers les barrages pour espérer participer au Mondial-2014. Pour obtenir directement son billet pour le Brésil, l’équipe tricolore aurait, en effet, besoin d’une défaite surprise de l’Espagne contre la Géorgie, conjuguée à une victoire avec plus de deux buts d’écarts face aux Finlandais.

La Fédération française de football [FFF] ne croit pas vraiment à ce miracle, et se focalise déjà sur les barrages organisés les 15 et 19 novembre prochains. Mais comme l’explique le journal "l’Equipe", la FFF considère qu’elle est désavantagée à l’approche de ces matchs couperets. Les dirigeants français envisagent donc de déposer un recours "auprès de la FIFA, pour faire modifier les modalités d'attribution du statut de tête de série pour les barrages. […] Selon l'instance, le classement FIFA qui fait foi aujourd'hui, ne serait pas établi sur des bases égalitaires".

"On est doublement pénalisé"

Interrogé à ce sujet, le sélectionneur Didier Deschamps avait estimé, samedi, en conférence de presse, que les Bleus ont subi une injustice en faisant partie d’un groupe de qualification, qui ne compte que cinq équipes. "Dans cette histoire, on est doublement pénalisé. Déjà, dans un groupe à cinq, c’est plus compliqué de se qualifier. Mais en plus, dans les groupes de six, chaque équipe a deux matches de plus, qui leur apportent des points au classement Fifa". En d’autres termes, la France, qui a eu moins d’occasions d’engranger des points, ne fait pas partie des têtes de série, et risque de rencontrer le Portugal, la Suède ou encore la Croatie lors des barrages.

Même si un recours a peu de chance d’aboutir, car la Fifa a déjà annoncé les modalités d’attribution du statut de tête de série, le président de la FFF Noël le Graët a confirmé dimanche sur l’antenne de RMC, qu’une réclamation sera déposée. "On va prendre contact dès lundi. Il y a une toute petite injustice entre les groupes de cinq ou de six. Nos concurrents, dans les autres groupes, ont pu marquer plus de points dans les matches officiels. C’est une réalité".

Première publication : 14/10/2013

  • FOOTBALL

    Football : les Bleus font le plein de confiance en écrasant l'Australie (6-0)

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    France – Australie : les Bleus en quête de confiance

    En savoir plus

  • ÉQUIPE DE FRANCE

    Éliminatoires Mondial-2014 : Didier Deschamps mise sur la continuité

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)