Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "MarocLeaks" inquiètent le pouvoir marocain

En savoir plus

#ActuElles

Jouets sexistes : le marketing des fabricants en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Joyeux Noël... laïc !

En savoir plus

REPORTERS

Argentine : le bilan Kirchner

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Cuba - États-Unis : la fin de la guerre froide ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La Grèce fait trembler les marchés

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La personnalité tourmentée de "Mr. Turner"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : colère à Peshawar lors des funérailles des écoliers assassinés

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande, un recentrage à gauche ?

En savoir plus

Economie

Le prix Nobel d'économie décerné à trois Américains

© Capture d'écran | Lars Peter Hansen, Eugene Fama et Robert Shiller

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 14/10/2013

Le Nobel d'économie a été attribué, lundi, aux Américains Lars Peter Hansen, Eugene Fama et Robert Shiller. Ce prix, qui vient clore la saison des Nobel, récompense leurs travaux sur le fonctionnement des marchés financiers.

Trois Américains d'un coup. Le prix Nobel d'économie a été remis, lundi 14 octobre, aux économistes de l'Université de Chicago, Eugène Fama et Lars Peter Hansen, ainsi qu'à celui de l'Université de Yale, Robert Shiller. Ils succèdent à Alvin E. Roth et Lloyd S. Shapley.

Cette prestigieuse récompense vient saluer les travaux de ces économistes pour comprendre comment sont fixés les prix des actifs sur les marchés financiers. "Ils ont posé les fondations de notre compréhension des prix des actifs qui reposent en partie sur la prise de risques des acteurs et en partie sur les frictions des marchés", a expliqué l'Académie suèdoise des sciences qui leur a remis le prix Nobel.

Domination américaine

C'est Eugène Fama, 74 ans, qui a, le premier, chamboulé, dans les années 60, la théorie classique de fixation des prix des actifs. Ces travaux ont permis d'établir qu'il était illusoire de tenter de prévoir leur fluctuation à court terme. Une théorie confirmée, dans les années 80, par les travaux de Robert Shiller qui démontrent que la prédiction est plus aisée sur le long terme. Enfin, Lars Peter Hansen a mis en place une méthode statistique pour tester ces théories sur les prix des actifs.

Ce trois lauréats confirment, en tout cas, la domination, aux yeux du jury suèdois, des économistes américains. Il faut remonter à 1999 pour retrouver un prix Nobel d'économie sans représentants des États-Unis.

 

Première publication : 14/10/2013

  • NOBEL DE LA PAIX

    Le Nobel de la paix à l'OIAC salué, même par les Taliban

    En savoir plus

  • LITTÉRATURE

    Le prix Nobel de littérature décerné à la Canadienne Alice Munro

    En savoir plus

  • SCIENCES

    Nobel de physique : “Le chapitre de la quête du boson de Higgs est clos”

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)