Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ebola: ne pas oublier l'Afrique

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 14/10/2013

Pérou : l’ex-président Fujimori tweete depuis sa prison

Aujourd’hui sur le net, l’ex-président péruvien Fujimori tweete depuis sa prison. Plusieurs États américains s’attaquent au phénomène du "porno vengeur". Et Banksy réalise une performance surprenante dans les rues de New York.

Pérou : l’ex-président Fujimori tweete depuis sa prison

"Grève, blocage de routes, protestation contre des mesures absurdes… Le gouvernement Ollanta-Nadine est-il sourd ? Ou est-il tout simplement incapable de gouverner ?" Ce message qui critique l’action du président péruvien Ollanta Humala a été publié sur le compte Twitter de son prédécesseur Alberto Fujimori.

L’ancien chef d’Etat, qui purge actuellement une peine de 25 ans de prison pour crimes contre l’humanité et corruption, est officiellement interdit d’interviews et de déclarations publiques. Mais cela ne l’empêche visiblement pas de commenter sur Internet l’actualité péruvienne depuis sa cellule.

Alberto Fujimori a en effet investi le web fin septembre pour y publier ses mémoires et exprimer ses opinions politiques. Et si l’initiative déplaît aux autorités, elles ne peuvent néanmoins rien y faire puisque, comme l’a expliqué l’avocat de l’ancien président à la presse locale, c’est via un téléphone public dans sa prison qu’il transmet ses messages à ses proches qui les publient ensuite sur Twitter, Facebook et Youtube.

Des comptes sur lesquels Alberto Fujimori tente de défendre le bilan économique et sécuritaire de ses 10 années passées à la tête du Pérou comme c’est par exemple le cas dans cet enregistrement audio diffusé sur le site de partage vidéo de Google. Une offensive de charme sur la Toile qui pourrait être destinée à mobiliser l’opinion en faveur d’un placement de l’ancien chef d’Etat en résidence surveillée, alors que sa demande de grâce présidentielle pour des raisons de santé a été refusée en juin dernier.

 

Plusieurs États américains s'attaquent au "porno vengeur"

Après le New Jersey et la Californie qui ont récemment adopté une série de mesures pour lutter contre le "porno vengeur", c'est maintenant au tour de l'Etat de New York d'envisager la mise en place d'une législation similaire pour s'attaquer à cette pratique particulièrement malsaine qui consiste à publier en ligne, par vengeance, des photos nues ou des films coquins réalisés avec un ancien ou une ancienne partenaire.

Un phénomène très en vogue aux Etats-Unis qui s'est peu à peu transformé en véritable business sur le web local où des dizaines de sites spécialisés dans la diffusion de ces images intimes ont fait leur apparition et auquel les législateurs de plusieurs Etats du pays ont donc décidé de mettre un terme.

Ainsi, en Californie, où un texte anti "porno vengeur" vient tout juste d'entrer en application, un amoureux éconduit publiant ce type de contenus sur la Toile s'expose désormais à une peine de six mois de prison et à une amende de 1000 dollars. Et à New York, le projet de loi actuellement à l'étude prévoirait lui de punir d'un an d'incarcération et de 30 000 dollars d'amende l’auteur d'un tel comportement.

Des sanctions très sévères présentées comme nécessaires par les autorités pour enrayer cette pratique qui ne font cependant pas l'unanimité auprès des internautes. A l'image de l'auteur de ce blog, ils sont en effet nombreux sur la Toile à estimer qu'il est absurde de criminaliser ce type d'acte et d'engorger encore un peu plus les prisons du pays alors que les tribunaux civils pourraient, selon eux, s'occuper plus efficacement des affaires de "porno vengeur".

 

Une pétition contre les limitations de vitesse en France

L’association française de défense des conducteurs « 40 millions d’automobilistes » part en croisade contre un projet du gouvernement qui viserait à baisser les limitations des vitesse sur les routes du pays et vient donc de lancer pour cela une pétition en ligne adressée aux pouvoirs publics. Un texte dans lequel l’association reproche aux autorités d’infantiliser les automobilistes et de se plier à la pression des lobbies anti-voiture et dont l’objectif affiché est de permettre l’ouverture d’un débat serein sur cette question.

 

Snoopybabe, un chat star du web

Avec ses quelques 286 000 abonnés sur Sina Weibo, l’équivalent chinois de Twitter, et près de 200 000 followers sur Instagram, Snoopybabe est un des chats les plus populaires du web actuellement. Une petite boule de poil dont les internautes peuvent suivre le quotidien à travers les très nombreuses photos régulièrement mises en ligne par sa propriétaire et qui ne manquera pas de faire craquer tous les amoureux des animaux.

 

Vidéo du jour

C’est à une performance plutôt étonnante qu’ont pu assister ce weekend les habitants de New York puisque comme on peut le voir à travers cette vidéo disponible sur YouTube, le célèbre artiste de rue britannique Banksy qui se trouve actuellement dans la « Grosse Pomme » s’est amusé à faire circuler dans les rues de la ville un camion d’abattoir rempli de cochons, de vaches et autres brebis en peluches… Une œuvre baptisée « les sirènes des agneaux » réalisée pour dénoncer le traitement réservé aux animaux par l’industrie agroalimentaire.

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

01/10/2014 Réseaux sociaux

Hong Kong : les manifestants soutenus à l'étranger

Au sommaire de cette édition : des activistes du monde entier expriment leur solidarité avec les manifestants hongkongais; la Toile dénonce la répression dont sont victimes les...

En savoir plus

30/09/2014 Réseaux sociaux

Instagram bloqué en Chine

Au sommaire de cette édition : les autorités chinoises procèdent au blocage d’Instagram; un voleur devient la risée du web argentin; et un artiste propose d’assister à...

En savoir plus

27/09/2014 Terrorisme

France : inquiétudes autour de la loi antiterroriste

Le 18 septembre dernier, l'assemblée nationale votait sous procédure d’urgence un projet de loi pour lutter contre le terrorisme. Un texte très polémique auquel se sont opposées...

En savoir plus

29/09/2014 guerre

Des ONG au chevet des civils syriens

Au sommaire de cette édition : de nombreuses ONG s’inquiètent du sort des civils syriens; une femme émiratie pilote de chasse est une star sur la Toile; et des Américains...

En savoir plus

26/09/2014 Réseaux sociaux

Émotion en ligne après l'assassinat d'Hervé Gourdel

Au sommaire de cette édition : la Toile française fait part de son émotion après l’assassinat d’Hervé Gourdel; au Colorado, des élèves partent en guerre contre les programmes...

En savoir plus