Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DUEL DE L’ÉCO

Brexit : et s'il n'avait pas lieu ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les Observateurs s'engagent : mettre en avant les actions positives

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Stanley Johnson : "Pour moi, Boris a fait une campagne exceptionnelle !"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Brexit : les lendemains qui déchantent pour l'Europe ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Quelles conséquences à la dégradation de la note britannique ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

LafargeHolcim va enquêter sur son usine en Syrie

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Royaume désuni"

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit : à quand la suite ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit : à quand la suite ? (Partie 1)

En savoir plus

EUROPE

Londres modifie sa politique de visas pour attirer les touristes chinois

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 14/10/2013

Les Chinois désirant se rendre au Royaume-Uni vont bénéficier d'une simplification de la procédure de demande de visa, a annoncé lundi le ministre britannique des Finances, George Osborne, en visite à Pékin. Une mesure destinée à doper le tourisme.

Les Chinois vont bénéficier d'une simplification de la procédure de demande de visa d'entrée au Royaume-Uni, une mesure destinée à doper le tourisme et le commerce, a annoncé lundi le ministre britannique des Finances, George Osborne.

"J'ai annoncé des nouvelles mesures afin de simplifier et d'accélérer les demandes de visa pour les visiteurs originaires de Chine", a écrit sur son compte Twitter le chancelier de l'Échiquier, en visite à Pékin. "C'est bon pour le tourisme et pour le commerce britannique", a-t-il ajouté.

Les mesures prévoient notamment qu'un touriste chinois ayant obtenu par certaines agences un visa d'entrée dans l'espace Schengen - dont ne fait pas partie le Royaume-Uni - ne sera pas contraint de déposer un dossier de demande de visa distinct pour inclure la Grande-Bretagne dans son voyage.

Une vive concurrence européenne, voire mondiale, s'exerce pour attirer les touristes chinois, connus pour être dépensiers en voyage. Le choix de la destination d'entrée signifie des retombées juteuses pour le pays concerné. La capitale d'arrivée est ainsi celle où le touriste fait ses achats au moment de repartir, pour un montant estimé à 1 500 euros pour un Chinois. Le Royaume-Uni a délivré 210 000 visas à des Chinois en 2012, représentant une source de revenus d'environ 250 millions d'euros.

Les voyageurs chinois sont passés de 10 millions en 2000 à 83 millions en 2012, selon l'Organisation mondiale du tourisme, et cette tendance se renforce.

Avec dépêches

Première publication : 14/10/2013

  • TOURISME

    Un milliard de touristes en voyage dans le monde en 2012 malgré la crise

    En savoir plus

  • TOURISME

    Le Sénégal instaure un visa obligatoire pour les étrangers

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)