Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG neutralisé par l'Ajax

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

FRANCE

Les députés français adoptent de justesse le projet de réforme des retraites

© AFP | La ministre des Affaires sociales, Marisol Touraine

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/10/2013

L'Assemblée a adopté par 270 voix contre 249 la réforme des retraites. Fait rare pour un texte de cette importance, la majorité absolue n'a pas été atteinte, des socialistes s'étant abstenus, de même que les radicaux de gauche et les écologistes.

Le projet de réforme des retraites du gouvernement Ayrault, dont les mesures phares sont l'allongement progressif de la durée de cotisation à 43 ans et l'instauration d'un compte pénibilité, a été voté mardi 15 octobre à l'Assemblée nationale en première lecture. Le projet de loi "garantissant l'avenir et la justice du système de retraites" a été adopté par 270 voix contre 249. "Nous reprenons la flambeau des conquêtes sociales passées et nous renouons avec l'ambition d'un modèle de cohésion qui a forgé l'identité de notre pays", a dit la ministre des Affaires sociales, Marisol Touraine.

Mais les alliés du Parti socialiste lui ont fait défaut. Seul le groupe socialiste a voté pour ce projet de loi et n'a pas fait le plein de ses troupes puisque 17 de ses députés se sont abstenus. La majorité absolue de 289 députés n'est donc pas atteinte, fait rarissime pour un texte de cette importance.

Une réforme qualifiée d'"erreur historique"

Le Front de Gauche a voté contre un texte "anti-social", l'UMP et l'UDI aussi, pour des raisons différentes, accusant le gouvernement de "supercherie" et de "reniement" avec cette réforme qui ne revient pas notamment sur l'âge légal de départ à la retraite, maintenu à 62 ans.

Le vote solennel dans l'hémicycle s'est déroulé alors que plusieurs milliers de manifestants ont, devant le Palais Bourbon à Paris et un peu partout en France, contesté une nouvelle fois une réforme qualifiée d'"erreur historique".

Le projet de loi sera ensuite discuté au Sénat à partir du 28 octobre, le but du gouvernement étant de faire adopter définitivement la réforme avant la fin de l'année.

Avec dépêches

Première publication : 15/10/2013

  • FRANCE

    Réforme des retraites : une journée de grève en demi-teinte

    En savoir plus

  • ÉMISSION "TOUS POLITIQUES"

    Michel Sapin : le projet de réforme des retraites est "équilibré" et "juste"

    En savoir plus

  • FRANCE

    Réforme des retraites : "Notre pays va droit dans le mur", prévient le Medef

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)