Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

TECH 24

Sex-tech : les technologies de l'intime

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Maudite courbe : comment faire baisser le chômage en France ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Clinton vs Trump : le match des programmes économiques

En savoir plus

#ActuElles

Laurence Rossignol : "Tout sexisme est insupportable"

En savoir plus

FOCUS

Venezuela : État déliquescent et lynchages de rue

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Jean Todt : "Être compétitif, c'est aussi être responsable"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le "Grand jeu" de Céline Minard pour échapper au désordre du monde

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : Colombie, les derniers jours des Farc

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Peres, entre hommages et critiques"

En savoir plus

Retour dans les pays qui ont marqué l’actualité, les villes traumatisées par la guerre, une catastrophe naturelle ou un désastre industriel. Le dimanche à 22h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

BILLET RETOUR

BILLET RETOUR

Dernière modification : 06/11/2013

Somalie : retour à Mogadiscio, après le départ des shebabs

Guerre civile, combats entre milices… Depuis une vingtaine d’année, Mogadiscio offre un paysage de ruines et de destructions. Avec le départ des Shebab, chassés il y a deux ans par les forces du gouvernement de transition et de l'Union africaine, les habitants vivent dans une paix précaire. La capitale somalienne reste une ville pauvre et touchée par la violence. FRANNCE 24 est allé à la rencontre de ses habitants qui tentent de reconstruire leur ville et leurs vies.

Après vingt deux ans de guerre civile, la Somalie est en lambeaux. Pendant des années, des gouvernements de transition se sont succédé et ont tous échoué à unifier le pays, à cause de la corruption endémique, des querelles intestines incessantes, de la menace du mouvement shebab, affilié à Al-Qaïda. L’année dernière, au terme d’un processus critiqué pour son opacité, un nouveau gouvernement a été nommé, ainsi qu’un président, ancien activiste de la société civile, Hassan Sheikh Mohamoud.

L’espoir était grand qu’un changement soit enfin à portée de main. Mais un an après leur arrivée au pouvoir, les déconvenues se multiplient.

Les shebab ont été chassés de nombreuses villes, dont Mogadiscio, grâce à 17 000 soldats de l’Union africaine, dont les Ougandais et les Burundais, mais aussi les Kenyans dans le sud du pays. Les habitants de la capitale somalienne n’avaient jamais connu la paix pendant si longtemps. Du coup, les affaires prospèrent, les prix de la terre se sont envolés, de nombreuses ONG internationales sont présentes, les Nations Unies y ont désormais installé leur mission, même si les employés restent principalement cantonnés sur la base militaire de l’aéroport en raison des attentats réguliers. En juin dernier, une attaque a visé les bureaux des Nations unies sur la route ralliant l'aéroport au carrefour Kilomètre 4.

Entre espoirs et déceptions, nous vous proposons de suivre des jeunes, âgés entre 20 et 30 ans, qui n’ont jamais connu que la guerre et qui tentent de construire leur vie. Nous passerons aussi la journée avec le maire de Mogadiscio, débordé par une tâche titanesque.

Par Stéphanie BRAQUEHAIS , Duncan Woodside

COMMENTAIRE(S)

Les archives

29/09/2016 Abkhazie

Vidéo : l’Abkhazie, le pays qui n’existe (presque) pas

Aux yeux du monde, c’est un pays qui n’existe pas. Ou presque. Si l’Abkhazie a fait sécession de la Géorgie et déclaré son indépendance il y a près d’un quart de siècle, son...

En savoir plus

09/09/2016 Mali

Vidéo : Tombouctou, la "perle du désert" ternie par les fous de Dieu

Depuis sa libération par les forces françaises début 2013 des griffes des jihadistes, Tombouctou, la "Cité aux 333 saints", lutte toujours contre l’insécurité et le terrorisme....

En savoir plus

02/09/2016 Guatemala

Guatemala : les familles des disparus de la guerre civile luttent contre l'oubli

"Où sont-ils?" Telle est la question scandée tous les 21 juin au Guatemala, lors de la Journée nationale des disparitions forcées. Pendant la guerre civile (1960-1996), 45 000...

En savoir plus

15/07/2016 Chine

Cinquante ans après la Révolution culturelle en Chine

"La Grande révolution culturelle prolétarienne" avait débuté le 16 mai 1966 avec une déclaration officielle, ouvrant la voie à une décennie qui allait bouleverser de façon...

En savoir plus

23/06/2016 Ouganda

Dix ans après le départ de la LRA, les Ougandais toujours traumatisés

Pendant 20 ans, jusqu'en 2006, le nord de l’Ouganda a vécu au rythme d'exactions commises par l’Armée de résistance du Seigneur. Là-bas, plus de 100 000 personnes ont été...

En savoir plus