Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Le cessez-le-feu en Ukraine n’a encore rien d’effectif, selon l'Otan

    En savoir plus

  • Les candidats à la présidentielle afghane acceptent de partager le pouvoir

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

SPORT

France-Finlande : les Bleus ont déjà l'esprit tourné vers les barrages

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/10/2013

L'équipe de France peut toujours se qualifier directement pour le Mondial-2014, en cas de succès contre la Finlande et de faux-pas de l'Espagne. Mais les Bleus ne croient pas vraiment aux miracles et pensent déjà aux barrages.

L’équipe de France de football joue, mardi soir, au Stade de France son dernier match dans le groupe I des qualifications pour le Mondial-2014, face à la Finlande. Sur le papier, les Bleus ont toujours une petite chance d’obtenir directement leur billet pour le Brésil, en cas de victoire contre les Finlandais, de défaite de l’Espagne face à la Géorgie, et s’ils parviennent à combler une différence de but défavorable (+9 contre +6).

Mais les Français ne misent pas trop sur ce scénario, qui tient plus du miracle, et savent qu’ils ont de très fortes chances de passer par les barrages. "L’Espagne a fait le travail vendredi, et on n’attend pas un faux pas des Espagnols demain. Les Barrages sont dans un coin de notre tête", a ainsi déclaré le capitaine Hugo Lloris, lundi, lors de la conférence de presse. Le sélectionneur Didier Deschamps partage d’ailleurs le même point de vue : "il faut être réaliste, même s’il reste une chance sur je ne sais pas combien, aujourd’hui, il y a de très fortes probabilités que nous [passions par les barrages]".

Le dernier entraînement de l'équipe de france avant le match

"Un capital confiance"

Même si les jeux sont presque déjà faits, l’équipe tricolore profitera de cette ultime rencontre pour peaufiner les derniers réglages, avant les barrages prévus les 15 et 19 novembre. Après avoir écrasé l’Australie vendredi en match amical (6-0), et inscrit dix buts en deux matches, les Bleus veulent garder cette bonne dynamique, et enregistrer une troisième victoire de suite. "Pour l'environnement, c'est bien d'avoir plus de sérénité et un capital confiance, mais là où il faudra être présent, ce sera lors des deux matches du mois de novembre", a annoncé Didier Deschamps.

Lors de ces matches couperets, la France risque d’être opposée à une grande nation européenne du Football, comme le Portugal ou la Suède, puisqu’elle ne sera pas tête de série en raison de son faible classement Fifa. Malgré cette menace, les Bleus comptent bien aller au Brésil. "On doit faire avec, et ça passe par encore plus de travail, d’efforts, des joueurs concernés collectivement, et qui ont envie de se surpasser", estime Hugo Lloris.

Pour cette dernière sortie dans le groupe I, Didier Deschamps devrait maintenir Olivier Giroud, auteur d’un doublé contre l’Australie, en tant qu'avant-centre, laissant donc Karim Benzema sur le banc. Le milieu de terrain Mathieu Valbuena, remplaçant lors du dernier match, devrait pour sa part retrouver son poste de meneur de jeu, avec Franck Ribéry à sa gauche et Samir Nasri à sa droite.

Equipes probables de la France et de la Finlande :

France: Lloris (cap.) - Debuchy, Koscielny, Abidal, Evra - Matuidi, Cabaye (ou Pogba) - Nasri, Valbuena, Ribéry - Giroud

Finlande: Mäenpää - Toivio, Pasanen, Halsti, Arkivuo - Eremenko (cap.), Hetemaj - Ring, Tainio, Hamalainen - Pukki

Première publication : 15/10/2013

  • FOOTBALL

    Éliminatoires Mondial-2014 : la France conteste le classement Fifa

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Football : les Bleus font le plein de confiance en écrasant l'Australie (6-0)

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    France – Australie : les Bleus en quête de confiance

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)