Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Ukraine : l'UE pose un ultimatum à la Russie avant de nouvelles sanctions

    En savoir plus

  • La contestation anti-gouvernementale vire au chaos à Islamabad

    En savoir plus

  • En direct : Manuel Valls défend sa ligne à l'université d'été du PS

    En savoir plus

  • Golan : les Casques bleus philippins "saufs", les fidjiens toujours détenus

    En savoir plus

  • Après deux ans de captivité au Mali, deux diplomates algériens libérés

    En savoir plus

  • Offensive irakienne et frappes américaines contre l'État islamique à Amerli

    En savoir plus

  • UE : le Polonais Tusk président du Conseil, l'Italienne Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

SPORT

France-Finlande : les Bleus ont déjà l'esprit tourné vers les barrages

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/10/2013

L'équipe de France peut toujours se qualifier directement pour le Mondial-2014, en cas de succès contre la Finlande et de faux-pas de l'Espagne. Mais les Bleus ne croient pas vraiment aux miracles et pensent déjà aux barrages.

L’équipe de France de football joue, mardi soir, au Stade de France son dernier match dans le groupe I des qualifications pour le Mondial-2014, face à la Finlande. Sur le papier, les Bleus ont toujours une petite chance d’obtenir directement leur billet pour le Brésil, en cas de victoire contre les Finlandais, de défaite de l’Espagne face à la Géorgie, et s’ils parviennent à combler une différence de but défavorable (+9 contre +6).

Mais les Français ne misent pas trop sur ce scénario, qui tient plus du miracle, et savent qu’ils ont de très fortes chances de passer par les barrages. "L’Espagne a fait le travail vendredi, et on n’attend pas un faux pas des Espagnols demain. Les Barrages sont dans un coin de notre tête", a ainsi déclaré le capitaine Hugo Lloris, lundi, lors de la conférence de presse. Le sélectionneur Didier Deschamps partage d’ailleurs le même point de vue : "il faut être réaliste, même s’il reste une chance sur je ne sais pas combien, aujourd’hui, il y a de très fortes probabilités que nous [passions par les barrages]".

Le dernier entraînement de l'équipe de france avant le match

"Un capital confiance"

Même si les jeux sont presque déjà faits, l’équipe tricolore profitera de cette ultime rencontre pour peaufiner les derniers réglages, avant les barrages prévus les 15 et 19 novembre. Après avoir écrasé l’Australie vendredi en match amical (6-0), et inscrit dix buts en deux matches, les Bleus veulent garder cette bonne dynamique, et enregistrer une troisième victoire de suite. "Pour l'environnement, c'est bien d'avoir plus de sérénité et un capital confiance, mais là où il faudra être présent, ce sera lors des deux matches du mois de novembre", a annoncé Didier Deschamps.

Lors de ces matches couperets, la France risque d’être opposée à une grande nation européenne du Football, comme le Portugal ou la Suède, puisqu’elle ne sera pas tête de série en raison de son faible classement Fifa. Malgré cette menace, les Bleus comptent bien aller au Brésil. "On doit faire avec, et ça passe par encore plus de travail, d’efforts, des joueurs concernés collectivement, et qui ont envie de se surpasser", estime Hugo Lloris.

Pour cette dernière sortie dans le groupe I, Didier Deschamps devrait maintenir Olivier Giroud, auteur d’un doublé contre l’Australie, en tant qu'avant-centre, laissant donc Karim Benzema sur le banc. Le milieu de terrain Mathieu Valbuena, remplaçant lors du dernier match, devrait pour sa part retrouver son poste de meneur de jeu, avec Franck Ribéry à sa gauche et Samir Nasri à sa droite.

Equipes probables de la France et de la Finlande :

France: Lloris (cap.) - Debuchy, Koscielny, Abidal, Evra - Matuidi, Cabaye (ou Pogba) - Nasri, Valbuena, Ribéry - Giroud

Finlande: Mäenpää - Toivio, Pasanen, Halsti, Arkivuo - Eremenko (cap.), Hetemaj - Ring, Tainio, Hamalainen - Pukki

Première publication : 15/10/2013

  • FOOTBALL

    Éliminatoires Mondial-2014 : la France conteste le classement Fifa

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Football : les Bleus font le plein de confiance en écrasant l'Australie (6-0)

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    France – Australie : les Bleus en quête de confiance

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)