Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Economie

La NSA siphonne aussi les carnets d'adresses électroniques

© Capture d'écran - Twitter

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/10/2013

L'agence nationale américaine de sécurité (NSA) collecte des centaines de millions de carnets d'adresses électroniques et de listes d'"amis" sur des services de messagerie instantanée, a révèlé, lundi soir, le "Washington Post".

L'appétit de la NSA (National Security Agency) ne semble connaître ni limite, ni frontière. Selon les dernières révélations du "Washington Post", l'agence américaine de renseignements collecte des centaines de millions de carnets d'adresses électroniques et de listes de contacts de service de messagerie instantanée dans le cadre de son vaste programme de cybersurveillance révélé par l'ex-consultant de la CIA en fuite, Edward Snowden.

Ce nouveau dispositif permet aux services secrets américains de scanner les comptes de messagerie de services aussi populaires que Yahoo!, Gmail (la messagerie de Google), Facebook. D'après un document "top secret" que le "Washington Post" a pu consulter, une journée "normale" de collecte permet à la NSA de récupéré 444 737 carnets d'adresses Yahoo!, 33 697 de Gmail ou 82 857 carnets d'amis provenant d'utilisateur de Facebook.

Un programme qui donne accès à de précieuses informations personnelles généralement fournies dans les listes de contacts telles que le numéro de téléphone, l'adresse physique et parfois même "les premières lignes des messages", assure le "Washington Post".

Des Américains également espionnés

Ce siphonnage en règle des informations personnelles d'utilisateurs de ces services s'ajoute aux autres programmes, tels que Prism, qui permettent à la NSA de connaître le contenu des données qui transitent par l'intermédiaire des services comme Google, Facebook, Skype etc.

Mais jusqu'à présent, tous ces systèmes d'écoutes électroniques visaient les internautes non Américains. Cette fois-ci, le tableau est légèrement différent. En fait, la NSA ne capte aucune des informations depuis les États-Unis. Elle se sert auprès d'opérateurs télécoms étrangers. Pour être précis, l'Agence nationale passe par 18 points d'accès disséminés un peu partout dans le monde pour obtenir ces données. Un moyen, d'après le "Washington Post", de contourner l'interdiction légale d'intercepter des informations sur des Américains à partir du territoire national.

Première publication : 15/10/2013

  • INTERNET

    Comment la NSA fait fi de la confidentialité des communications sur le Net

    En savoir plus

  • ESPIONNAGE

    Affaire Prism : les Cnil européennes saisissent Bruxelles

    En savoir plus

  • ESPIONNAGE

    XKeyscore, le meilleur outil de la NSA pour surveiller Internet

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)