Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Ukraine - Russie : les "Mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Apple mise sur la Chine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Nobel de la paix pour Tsahal"

En savoir plus

SUR LE NET

Des internautes juifs et arabes se mobilisent pour la paix

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Radical"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

  • Après le gel des vols vers Tel Aviv, Israël dénonce une mesure "injustifiée"

    En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • MH17 : jour de deuil aux Pays-Bas, Washington évoque une "erreur" de tir

    En savoir plus

  • Infographie : l'ultime voyage controversé du Costia Concordia

    En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

Moyen-orient

Ces bébés nés de la "contrebande de sperme" de détenus palestiniens

© AFP | Femme palestinienne à un checkpoint israélien (illustration).

Texte par Marc DAOU

Dernière modification : 15/10/2013

La femme d’un Palestinien, détenu en Israël depuis 2006, a réussi à tomber enceinte, alors qu’elle ne l’a pas vu une seule fois depuis près de sept ans. Et ce, après avoir fait exfiltrer par ruse son sperme de la prison israélienne jusqu'à Gaza.

Avant même de naître, le petit Hassan, qui devrait voir le jour en janvier 2014, fait beaucoup parler de lui. Ses parents, deux Palestiniens de la bande de Gaza, mariés en juillet 2006, l’ont conçu alors qu’ils ne sont pas vus une seule fois depuis près de sept ans. Et pour cause, son père Tamer al-Za’Anin est détenu dans une prison israélienne depuis le 3 novembre 2006. Accusé par l’État hébreu d’appartenir au Jihad islamique, un mouvement palestinien qui prône la destruction d’Israël, il a été condamné à 12 ans de prison.

Pour tomber enceinte, alors qu’elle est privée du droit de rendre visite à son mari, Hana al-Za’Anin a eu recours à un stratagème digne d’un film d’espionnage. Un comble au pays du Mossad, le redouté et puissant service secret israélien. En effet, le sperme du détenu Tamer al-Za’Anin a été exfiltré de la prison israélienne de haute sécurité, où il purge sa peine. Selon le quotidien britannique "The Guardian", qui a consacré un article à cette affaire le 13 octobre, le sachet contenant la semence a pu être confié par Tamer à un codétenu, qui l’aurait lui-même remis à un de ses visiteurs.
 
Le sperme a été transporté jusqu’à la bande de Gaza, où une fois sur place, après six heures de voyage à travers les check-points israéliens et à l’abri du soleil, il a été congelé dans une clinique privée. Quatre mois après, l’insémination artificielle est un succès, Hana al-Za’Anin a la confirmation qu’elle est enceinte de son époux.
 
"Contrebande de sperme"
 
S’il sera le premier bébé de Gaza conçu grâce à ce subterfuge, le cas du petit Hassan ne constitue pas une première dans les Territoires palestiniens. Selon le site en ligne "Al-Monitor", spécialisé dans les questions moyen-orientales, cinq autres enfants palestiniens ont vu le jour dans des circonstances identiques en Cisjordanie depuis un an. C’est d’ailleurs après avoir eu vent d’une de ces histoires que Hana al-Za’Anin, qui ne voulait pas attendre douze ans avant de pouvoir procréer, a proposé à son époux et à sa belle-famille cette idée.
 
"Il y a eu de nombreuses tentatives de transférer du sperme de prisonniers détenus en Israël, mais seuls six d’entre elles ont réussi", explique Raafat Hamdouna, le directeur du Centre palestiniens d’études sur les prisonniers, interrogé par "Al-Monitor". Et d’ajouter : "les prisonniers palestiniens, spécialement ceux qui sont condamnés à de longues peines, mènent une course contre la montre en essayant d’avoir des enfants, pendant qu’ils sont en détention".
 
Un porte-parole du système carcéral israélien, interrogé par "The Guardian", a toutefois déclaré qu’il n’y avait aucune preuve que la "contrebande de sperme" ait pu avoir lieu. "Nous doutons que cela puisse être possible, vu les mesures de sécurité et le contrôle, auxquels doivent faire face les visiteurs des prisonniers palestiniens, a-t-il déclaré. Nous doutons qu’une femme ait pu tomber enceinte de cette manière". Toujours est-il que la mère du petit Hassan est impatiente de lui donner la vie, et de lui raconter son histoire si particulière, en attendant la libération de son père.

Première publication : 15/10/2013

  • TERRITOIRES PALESTINIENS

    Arafat : l'expertise russe exclut l'hypothèse d'un empoisonnement

    En savoir plus

  • ISRAËL

    Tsahal découvre un "tunnel terroriste" creusé entre Israël et Gaza

    En savoir plus

  • ISRAËL

    À Jérusalem, un fossé pour séparer un quartier juif d'un village palestinien

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)