Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

SPORT

La Bosnie euphorique après sa qualification pour le Mondial-2014

© AFP | Les "Dragons de Bosnie".

Texte par Marc DAOU

Dernière modification : 16/10/2013

Pour la première fois de sa jeune histoire, la Bosnie s'est qualifiée, mardi soir, pour un Mondial de football. Euphoriques, les Bosniens ont été plusieurs milliers à célébrer cet évènement dans les rues de Sarajevo et de Mostar.

En se réveillant mercredi matin, les Bosniens ont dû se frotter les yeux plusieurs fois pour s’assurer qu’ils ne rêvaient pas, et que leur sélection nationale s’était bel et bien qualifiée la veille pour le Mondial-2014. Pour la première fois de sa jeune histoire, la Bosnie va disputer une compétition internationale, la plus prestigieuse.

La sélection, dirigée par Safet Susic, l'ancienne vedette du football yougoslave et du Paris Saint-Germain, a terminé en tête de son groupe, devant la Grèce, en s'imposant mardi soir face à la Lituanie 1-0.
 
Pour ne rien gâcher au bonheur des Bosniens, qui ont été plusieurs milliers à célébrer dans les rues de Sarajevo et de Mostar la qualification de leurs joueurs, leur pays est pour l’instant le seul de l’ex-Yougoslavie à avoir décrocher un billet pour le Brésil. Une heure avant le début du match, déjà, les Sarajéviens s'étaient rassemblés sur une place centrale pour suivre en direct la retransmission du match sur un écran géant.
 
Les Bosniens en liesse après la qualification pour le Mondial
Une philosophie de jeu très offensive
 
Le Courrier des Balkans rapporte qu’une foule de supporteurs en liesse a attendu l’arrivée des "Dragons de Bosnie" à l’aéroport. Le bus des joueurs a ensuité été escorté par près de 50 000 personnes dans les rues du centre de la capitale.
 
Cette sélection, née en 1992 après l'indépendance du pays, et affiliée à la FIFA depuis 1996, n'a jamais disputé ni l'Euro ni la Coupe du monde, échouant lors des deux dernières éditions - Mondial-2010 et à l'Euro-2012 - en barrages. Un succès qui s’explique notamment par la philosophie de jeu très offensive adoptée par cette équipe, qui dispose d’une génération dorée de joueurs aussi techniques que combatifs.
 
Enfin, elle peut compter sur le talent de deux joueurs de classe mondiale, que sont le milieu de terrain de l'AS Rome, Miralem Pjanic, et le buteur en série Edin Dzeko, qui évoluent en Angleterre à Manchester City. "Nous montrerons [au Brésil, NDLR], à quel point la Bosnie est forte", a d'ores et déjà prévenu Edin Dzeko, la star incontestée de la sélection, hier soir, au moment, où son pays basculait dans l’euphorie.
 
Un soutien communautaire
 
Seul ombre au tableau, pour ce pays ravagé par la guerre [1992-1995] et ethniquement très divisé entre ses communautés serbe, croate et musulmane, l'écrasante majorité des supporteurs de l'équipe nationale de Bosnie sont issus de la communauté musulmane.
 
En effet, les Serbes de Bosnie supportent l'équipe nationale de Serbie, éliminée de la course au Mondial-2014, tandis que la communauté croate soutient la sélection croate, qui est, quant à elle, barragiste. Ainsi, mardi soir, les célébrations ont été organisées presque uniquement dans des villes du pays peuplées majoritairement par des musulmans.
 
Avec dépêches.
 

Première publication : 16/10/2013

  • FOOTBALL

    Mondial-2014 : Angleterre, Chili, Honduras... le point sur les qualifiés

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Barrages Mondial-2014 : la France veut "éviter le Portugal"

    En savoir plus

  • ÉLIMINATOIRES MONDIAL-2014

    Place aux barrages pour les Bleus victorieux de la Finlande

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)