Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • UE : Le Polonais Tusk président du Conseil, l'Italienne Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Golan : sauvetage d’une partie des casques bleus philippins

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE se réunit à Bruxelles pour répondre à la Russie

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

SPORT

La Bosnie euphorique après sa qualification pour le Mondial-2014

© AFP | Les "Dragons de Bosnie".

Texte par Marc DAOU

Dernière modification : 16/10/2013

Pour la première fois de sa jeune histoire, la Bosnie s'est qualifiée, mardi soir, pour un Mondial de football. Euphoriques, les Bosniens ont été plusieurs milliers à célébrer cet évènement dans les rues de Sarajevo et de Mostar.

En se réveillant mercredi matin, les Bosniens ont dû se frotter les yeux plusieurs fois pour s’assurer qu’ils ne rêvaient pas, et que leur sélection nationale s’était bel et bien qualifiée la veille pour le Mondial-2014. Pour la première fois de sa jeune histoire, la Bosnie va disputer une compétition internationale, la plus prestigieuse.

La sélection, dirigée par Safet Susic, l'ancienne vedette du football yougoslave et du Paris Saint-Germain, a terminé en tête de son groupe, devant la Grèce, en s'imposant mardi soir face à la Lituanie 1-0.
 
Pour ne rien gâcher au bonheur des Bosniens, qui ont été plusieurs milliers à célébrer dans les rues de Sarajevo et de Mostar la qualification de leurs joueurs, leur pays est pour l’instant le seul de l’ex-Yougoslavie à avoir décrocher un billet pour le Brésil. Une heure avant le début du match, déjà, les Sarajéviens s'étaient rassemblés sur une place centrale pour suivre en direct la retransmission du match sur un écran géant.
 
Les Bosniens en liesse après la qualification pour le Mondial
Une philosophie de jeu très offensive
 
Le Courrier des Balkans rapporte qu’une foule de supporteurs en liesse a attendu l’arrivée des "Dragons de Bosnie" à l’aéroport. Le bus des joueurs a ensuité été escorté par près de 50 000 personnes dans les rues du centre de la capitale.
 
Cette sélection, née en 1992 après l'indépendance du pays, et affiliée à la FIFA depuis 1996, n'a jamais disputé ni l'Euro ni la Coupe du monde, échouant lors des deux dernières éditions - Mondial-2010 et à l'Euro-2012 - en barrages. Un succès qui s’explique notamment par la philosophie de jeu très offensive adoptée par cette équipe, qui dispose d’une génération dorée de joueurs aussi techniques que combatifs.
 
Enfin, elle peut compter sur le talent de deux joueurs de classe mondiale, que sont le milieu de terrain de l'AS Rome, Miralem Pjanic, et le buteur en série Edin Dzeko, qui évoluent en Angleterre à Manchester City. "Nous montrerons [au Brésil, NDLR], à quel point la Bosnie est forte", a d'ores et déjà prévenu Edin Dzeko, la star incontestée de la sélection, hier soir, au moment, où son pays basculait dans l’euphorie.
 
Un soutien communautaire
 
Seul ombre au tableau, pour ce pays ravagé par la guerre [1992-1995] et ethniquement très divisé entre ses communautés serbe, croate et musulmane, l'écrasante majorité des supporteurs de l'équipe nationale de Bosnie sont issus de la communauté musulmane.
 
En effet, les Serbes de Bosnie supportent l'équipe nationale de Serbie, éliminée de la course au Mondial-2014, tandis que la communauté croate soutient la sélection croate, qui est, quant à elle, barragiste. Ainsi, mardi soir, les célébrations ont été organisées presque uniquement dans des villes du pays peuplées majoritairement par des musulmans.
 
Avec dépêches.
 

Première publication : 16/10/2013

  • FOOTBALL

    Mondial-2014 : Angleterre, Chili, Honduras... le point sur les qualifiés

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Barrages Mondial-2014 : la France veut "éviter le Portugal"

    En savoir plus

  • ÉLIMINATOIRES MONDIAL-2014

    Place aux barrages pour les Bleus victorieux de la Finlande

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)