Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : "sur la piste de l'égorgeur"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Dette argentine : la réplique de la justice américaine

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Saint-Louis : la mort en 15 secondes

En savoir plus

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

  • Le "convoi humanitaire" russe est passé en territoire ukrainien

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Duel Manaudou-Gilot sur 100 m, point d’orgue de l'Euro-2014 des Bleus

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les victimes malaisiennes rapatriées à Kuala Lumpur

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Brandao suspendu provisoirement après son coup de tête

    En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, plusieurs centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

Amériques

Accord entre républicains et démocrates sur la dette américaine

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/10/2013

Le Congrès américain a relevé mercredi au dernier moment le plafond de la dette, évitant ainsi un défaut de paiement historique. Démocrates et républicains ont fini par trouver un accord, qui a été voté par le Sénat et la Chambre des représentants.

La situation s'est finalement débloquée mercredi 16 octobre au soir à Washington, où les élus américains ont trouvé un accord de la dernière heure sur le relèvement du plafond de la dette. Le chef de la majorité démocrate du Sénat, Harry Reid, a d'abord évoqué un "accord historique en vue" sur son compte Twitter, avant que le chef de file des républicains à la Chambre des représentants, John Boehner, assure qu'il ne bloquerait pas le texte préparé par les sénateurs. Le texte a été voté dans la nuit par les deux chambres du Congrès.

L'accord trouvé entre républicains et démocrates prévoit également le financement du gouvernement fédéral. Il met fin au "shutdown" et permet la réouverture immédiate des agences fédérales partiellement fermées depuis le 1er octobre.

Barack Obama a félicité les chefs de file républicain et démocrate au Congrès "pour avoir travaillé de concert à la mise au point de ce compromis et [a encouragé] le Congrès à agir rapidement pour mettre fin à cette paralysie de l'État et protéger la confiance envers la réputation d'emprunteur des États-Unis", a déclaré son porte-parole, Jay Carney.

Le sort du dollar en jeu

Une véritable course contre la montre était en effet engagée dans la capitale fédérale américaine. Car dans l'hypothèse où républicains et démocrates n'auraient pas trouvé d'accord, le Trésor n'aurait plus été autorisé à emprunter de l'argent.

Un tel choc aurait risqué de mettre en jeu le sort du dollar, monnaie de réserve mondiale, et celui des bons du Trésor, placements réputés les plus sûrs de la planète.

En août 2011, une situation similaire s’était finalement soldée par un accord politique, scellé deux jours avant la date-butoir et adopté définitivement par le Congrès à quelques heures seulement de l'heure limite.

Avec dépêches

Première publication : 16/10/2013

  • BATAILLE BUDGÉTAIRE

    États-Unis : lueur d'espoir au Sénat, après deux semaines de "shutdown"

    En savoir plus

  • ETATS-UNIS

    États-Unis : le "shutdown" fait le bonheur et le malheur des Indiens d'Amérique

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    "Shutdown" : des familles de soldats américains privées d'argent pour les funérailles

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)