Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Amériques

Le journaliste à l'origine de l'affaire Snowden quitte le "Guardian"

© AFP | Glenn Greenwald

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/10/2013

Glenn Greenwald, le journaliste américain auteur des articles basées sur révélations d'Edward Snowden, a annoncé mardi son départ du "Guardian". Il a également fait part de son intention de fonder un nouveau média.

Glenn Greenwald, le journaliste par qui l'affaire Snowden a commencé, a annoncé mardi 16 octobre son départ du quotidien britannique "The Guardian", dans une déclaration publiée par le site internet Buzzfeed.

Le journaliste américain, qui vit au Brésil, a précisé que son départ du quotidien britannique avait été une décision "difficile".

Avocat de formation, Glenn Greenwald a collaboré avec l'américain Edward Snowden, ancien consultant à l'Agence nationale de sécurité américaine (NSA), pour publier, en juin 2013, une série de documents secrets révélant un vaste système de surveillance électronique mis en place par les États-Unis.

"Ma collaboration avec le "Guardian" a été extrêmement fructueuse et gratifiante : j'ai la plus grande estime pour l'ensemble de la rédaction avec laquelle j'ai travaillé et je suis très fier de ce que nous avons accompli", a ainsi déclaré le journaliste dans l'email qu'il a envoyé au site américain Buzzfeed.

"Un média de rêve"


Il y a également fait part de ses nouveaux projets. "Aujourd'hui, j'ai l'occasion unique de réaliser un média de rêve, un nouveau média généraliste d'envergure", a-t-il ainsi confié au site, en précisant qu'il porterait une attention particulière à son service politique.

"Outre l'information et la rédaction, mon rôle sera de créer intégralement une nouvelle équipe journalistique, en recrutant des journalistes et des rédacteurs en chef qui partagent une même philosophie du métier", a indiqué Glenn Greenwald, qui continuera de vivre à Rio de Janeiro où il compte installer une partie de la future rédaction.

Les principaux bureaux de la nouvelle structure seront cependant implantés à New York, Washington et San Francisco.

Le projet de  Glenn Greenwald doit être financé par le fondateur philanthrope du site de commerce en ligne eBay, Pierre Omidyar, selon un proche du dossier cité par le quotidien américain "Washington Post".

Avec dépêches

 

Première publication : 16/10/2013

  • INTERNET

    “La seule limite de la NSA est humaine”

    En savoir plus

  • ESPIONNAGE

    Affaire Prism : après l’arrestation de son compagnon, Greenwald va publier d’autres documents

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    Affaire Snowden : comment Londres tente d'intimider le "Guardian"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)