Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG neutralisé par l'Ajax

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

EUROPE

Grèce : le Parlement lève l'immunité de trois députés néonazis

© AFP | Le leader d'Aube dorée, Nikos Michaloliakos.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/10/2013

Le Parlement grec a levé l'immunité de six députés du parti néonazi Aube dorée, ouvrant ainsi la voie à leur inculpation formelle pour "appartenance à une organisation criminelle".

Le Parlement grec a levé mercredi l'immunité de six députés d'Aube dorée. Parmi eux, George Germenis, Efstathios Boukouras, Panagiotis Iliopoulos, qui devraient être inculpés pour "appartenance à une organisation criminelle" dans le cadre de l'offensive que mènent depuis plusieurs semaines les autorités grecques contre ce parti néonazi, qui compte 18 députés à l’Assemblée. Le vote a recueilli plus des deux tiers des voix en faveur de la levée de l'immunité, sur un total de 300 députés.

A l'ouverture de la séance, le porte-parole du parti, Ilias Kassidiaris, lui aussi inculpé, a dénoncé "un complot minable contre son parti, une tentative pour démolir la Constitution" et annoncé qu'Aube dorée s'abstenait de voter. Les députés néonazis ont ainsi quitté la salle de l'Assemblée dès le début du vote.

Le parti est officiellement accusé de se livrer à des “activités criminelles” telles que le racket, le trafic de femmes, le blanchiment d'argent, les agressions et les assassinats.

Les trois autres députés, dont l'immunité a été levée marcredi, sont déjà inculpés pour le même crime, mais ils seront cette fois poursuivis pour des délits liés à des violences imputées à Aube dorée.

Interruption du financement d'Aube dorée

Ces six députés de l'Aube dorée ont été inculpés début octobre pour constitution ou direction d'organisation criminelle à la suite d'une vague d'arrestations menées dans les rangs des militants néonazis en réaction à l'assassinat d'un rappeur antifasciste, Pavlos Fyssas, par l'un d'eux. Le dirigeant du parti, Nikos Michaloliakos, est en détention provisoire depuis le début du mois.

Les investigations qui se poursuivent depuis plus de quinze jours sur les crimes et délits imputés à Aube dorée concernent également le financement du parti. Des perquisitions étaient en cours depuis mardi 15 octobre dans la villa d'un armateur dans une banlieue chic d'Athènes, selon une source policière.

Jeudi, le parlement doit également se prononcer sur l'interruption du financement par l'État d'Aube dorée, proposée par le gouvernement. Il doit aussi se prononcer, à une date non décidée, sur la levée de l'immunité parlementaire d'Eleni Zaroulia, l'épouse du dirigeant du parti néonazi.

Le procureur de la Cour suprême avait demandé la levée de l'immunité de cette député après qu'elle eut tenté de faire passer une balle de pistolet à son mari, lors de sa garde à vue dans les locaux centraux de la police d'Athènes.

Avec dépêches

Première publication : 16/10/2013

  • GRÈCE

    Armes, camps, proxénétisme... les activités criminelles d’Aube dorée

    En savoir plus

  • GRECE

    Le chef du parti grec néonazi Aube dorée en détention

    En savoir plus

  • EXTRÊME DROITE

    Grèce : des responsables du parti néonazi Aube dorée devant la justice

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)