Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Firechat, l'application anti-censure des Hongkongais

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Guerre des nerfs"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"J'ai toujours su qu'il serait au rendez-vous"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ebola: ne pas oublier l'Afrique

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

  • Arrestation d’"El H", le baron de la drogue qui valait 5 millions de dollars

    En savoir plus

  • Ebola, EI, coronavirus… La Mecque sous haute surveillance pour le Hadj

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Juppé contre Sarkozy : Chirac choisit son ancien Premier ministre

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy propose un contrat de cinq ans pour les fonctionnaires

    En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

EUROPE

Grèce : le Parlement lève l'immunité de trois députés néonazis

© AFP | Le leader d'Aube dorée, Nikos Michaloliakos.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/10/2013

Le Parlement grec a levé l'immunité de six députés du parti néonazi Aube dorée, ouvrant ainsi la voie à leur inculpation formelle pour "appartenance à une organisation criminelle".

Le Parlement grec a levé mercredi l'immunité de six députés d'Aube dorée. Parmi eux, George Germenis, Efstathios Boukouras, Panagiotis Iliopoulos, qui devraient être inculpés pour "appartenance à une organisation criminelle" dans le cadre de l'offensive que mènent depuis plusieurs semaines les autorités grecques contre ce parti néonazi, qui compte 18 députés à l’Assemblée. Le vote a recueilli plus des deux tiers des voix en faveur de la levée de l'immunité, sur un total de 300 députés.

A l'ouverture de la séance, le porte-parole du parti, Ilias Kassidiaris, lui aussi inculpé, a dénoncé "un complot minable contre son parti, une tentative pour démolir la Constitution" et annoncé qu'Aube dorée s'abstenait de voter. Les députés néonazis ont ainsi quitté la salle de l'Assemblée dès le début du vote.

Le parti est officiellement accusé de se livrer à des “activités criminelles” telles que le racket, le trafic de femmes, le blanchiment d'argent, les agressions et les assassinats.

Les trois autres députés, dont l'immunité a été levée marcredi, sont déjà inculpés pour le même crime, mais ils seront cette fois poursuivis pour des délits liés à des violences imputées à Aube dorée.

Interruption du financement d'Aube dorée

Ces six députés de l'Aube dorée ont été inculpés début octobre pour constitution ou direction d'organisation criminelle à la suite d'une vague d'arrestations menées dans les rangs des militants néonazis en réaction à l'assassinat d'un rappeur antifasciste, Pavlos Fyssas, par l'un d'eux. Le dirigeant du parti, Nikos Michaloliakos, est en détention provisoire depuis le début du mois.

Les investigations qui se poursuivent depuis plus de quinze jours sur les crimes et délits imputés à Aube dorée concernent également le financement du parti. Des perquisitions étaient en cours depuis mardi 15 octobre dans la villa d'un armateur dans une banlieue chic d'Athènes, selon une source policière.

Jeudi, le parlement doit également se prononcer sur l'interruption du financement par l'État d'Aube dorée, proposée par le gouvernement. Il doit aussi se prononcer, à une date non décidée, sur la levée de l'immunité parlementaire d'Eleni Zaroulia, l'épouse du dirigeant du parti néonazi.

Le procureur de la Cour suprême avait demandé la levée de l'immunité de cette député après qu'elle eut tenté de faire passer une balle de pistolet à son mari, lors de sa garde à vue dans les locaux centraux de la police d'Athènes.

Avec dépêches

Première publication : 16/10/2013

  • GRÈCE

    Armes, camps, proxénétisme... les activités criminelles d’Aube dorée

    En savoir plus

  • GRECE

    Le chef du parti grec néonazi Aube dorée en détention

    En savoir plus

  • EXTRÊME DROITE

    Grèce : des responsables du parti néonazi Aube dorée devant la justice

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)