Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Algérie : un Français enlevé par un groupe lié à l'organisation de l'EI

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Couple franco-allemand : la cigale et la fourmi ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Nicole Garcia, actrice et réalisatrice accomplie

En savoir plus

FOCUS

L'Afrique à Paris !

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Graham Watson, président du Parti des Libéraux et Démocrates pour l'Europe

En savoir plus

ICI L'EUROPE

UE : avec Pierre Moscovici, un changement de cap économique ?

En savoir plus

  • Course contre la montre pour retrouver l’otage français en Algérie

    En savoir plus

  • Emma Watson, féministe engagée et menacée

    En savoir plus

  • Arab Bank reconnue coupable d'avoir financé des terroristes

    En savoir plus

  • Arrestation à Orly de trois jihadistes présumés, dont le mari de Souad Merah

    En savoir plus

  • Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

    En savoir plus

  • Poucettes, matraques à pointes : le marché de la torture "made in China"

    En savoir plus

  • Les lycéennes et collégiennes turques autorisées à porter le voile islamique

    En savoir plus

  • Droit à l'avortement : le gouvernement espagnol abandonne son projet de loi

    En savoir plus

  • Les États-Unis frappent le cœur de l’EI en Syrie

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

  • La justice autorise l'adoption d'enfants nés d'une PMA à l'étranger

    En savoir plus

  • Les Kurdes syriens réfugiés à Erbil prêts à repartir au combat contre l'EI

    En savoir plus

  • Rapt du Français en Algérie : qui se cache derrière les "Soldats du califat" ?

    En savoir plus

  • Prison à vie pour Ilham Tohti : "Ils ont créé un 'Mandela ouïghour'"

    En savoir plus

  • L'armée tue deux Palestiniens accusés de la mort des adolescents israéliens

    En savoir plus

  • Le président chinois, principal absent du sommet sur le climat

    En savoir plus

Moyen-orient

Des rebelles islamistes lancent un assaut contre la prison d'Alep

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/10/2013

De violents combats faisaient rage mercredi à l'intérieur de la prison centrale d'Alep. Les rebelles, notamment des islamistes du Front al-Nosra, ont lancé un assaut majeur pour libérer les milliers de personnes qui y sont détenues.

Les rebelles ont lancé mercredi 16 octobre au soir un assaut contre la prison centrale d'Alep, dans le nord de la Syrie, afin d'en prendre le contrôle, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Assiégée depuis avril dernier par les rebelles, la prison est l'une des plus grandes du pays en proie à un conflit civil depuis plus de deux ans et demi. Des milliers de personnes y seraient détenues.

De très violents  combats se déroulaient dans le bâtiment de la direction du centre de détention, selon l'ONG syrienne. Il s'agit des premiers combats depuis mai à l'intérieur de la prison d'Alep, une ville qui était avant la guerre le poumon économique de la Syrie et qui est aujourd'hui laminé par les bombardements.

Selon le chef de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), Rami Abdel Rahmane, l'assaut est mené par des membres du groupe djihadiste du Front al-Nosra, lié à Al-Qaïda, et du groupe islamiste Ahrar al-Cham.

Les rebelles avaient tenté à deux reprises déjà de prendre la prison

"Après l'assaut donné par les combattants, de violents combats se déroulaient dans le bâtiment de la direction de la prison", a-t-il précisé à l'AFP en soulignant que les violences n'avaient "pas encore atteint les bâtiments où sont détenus les prisonniers".
Rami Abdel Rahmane a ajouté que l'aviation du régime bombardait les positions des rebelles dans les environs de la prison située à la périphérie nord d'Alep.

Plutôt dans la journée, l'OSDH avait fait état de deux attentats-suicides menés par le Front Al-Nosra à l'entrée de la prison d'Alep, près de barricades de l'armée, tuant au moins neuf soldats.

L'armée avait repoussé en mai et en avril deux assauts contre la prison d'Alep lancés par les rebelles qui veulent libérer les détenus de cette vaste prison. Les forces du régime contrôlent les bâtiments dans lesquels sont les prisonniers, et des combats et bombardements ont lieu depuis mai entre les deux camps à l'extérieur du centre de détention.

Environ 4 000 à 5 000 prisonniers, dont des islamistes, des criminels de droit commun, mais aussi des militants et des mineurs, sont détenus dans cette prison. L'OSDH avait dénoncé une situation sanitaire "effrayante" dans la prison d' Alep en faisant état de cas de tuberculose et de gale.

Avec dépêches

 

Première publication : 16/10/2013

  • Au Liban, la cohabitation avec les réfugiés syriens devient difficile

    En savoir plus

  • SYRIE

    Sept humanitaires de la Croix-Rouge enlevés dans le nord de la Syrie

    En savoir plus

  • SYRIE

    Human Rights Watch accuse des rebelles syriens de "crimes contre l'humanité"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)