Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Himalayesque"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Une série télé irakienne se moque de l'organisation de l'État islamique

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

FOCUS

Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Début des audiences de Charles Blé Goudé devant la CPI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacques Weber, un colosse du théâtre français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Papa Wemba, invité du Journal de l'Afrique !

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : elle filme au péril de sa vie à Raqqa, fief de l'EI en Syrie

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les sports oubliés dans le vent

En savoir plus

  • Hong Kong : les manifestants veulent court-circuiter la fête nationale chinoise

    En savoir plus

  • Ebola : le premier cas hors d’Afrique localisé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Ligue des champions : "On a montré que Paris peut être une grande équipe"

    En savoir plus

  • Londres a mené ses premières frappes aériennes contre l’EI en Irak

    En savoir plus

  • Commission européenne : un oral difficile pour certains candidats

    En savoir plus

  • Des ravisseurs d'Hervé Gourdel, décapité en Algérie, ont été identifiés

    En savoir plus

  • Barack Obama salue un accord de sécurité "historique" avec Kaboul

    En savoir plus

  • Ebola : l'expérience "désespérée" d'un médecin libérien

    En savoir plus

  • Hervé Gaymard : "Il n'y aura pas de guerre des chefs à l'UMP"

    En savoir plus

  • Terrorisme : pour Marine Le Pen, les Français musulmans sont "pris au piège"

    En savoir plus

  • Ello, le réseau social qui se la joue anti-Facebook

    En savoir plus

  • Fonds "vautours" : l’Argentine défie les États-Unis sur sa dette

    En savoir plus

  • Quinze ans de prison requis contre le leader de Sharia4Belgium

    En savoir plus

  • Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

    En savoir plus

  • À Montpellier, des pluies diluviennes créent la pagaille

    En savoir plus

EUROPE

Russie : en appel, l'opposant Alexeï Navalny évite la prison

© AFP

Vidéo par Kéthévane GORJESTANI

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/10/2013

La justice russe a transformé en sursis la peine de prison ferme écopée en première instance par Alexeï Navalny, opposant numéro un de Vladimir Poutine. Il avait été condamné en juillet à cinq ans de camp, pour une affaire de détournement de fonds.

L’opposant numéro un de Vladimir Poutine, Alexeï Navalny, n’ira finalement pas en prison. Mercredi 16 octobre, la cour d'appel a confirmé sa culpabilité dans une affaire de malversations mais a commué en sursis la peine de prison ferme qu'il avait écopée en première instance.

En première instance, il avait été condamné le 18 juillet à cinq ans fermes d'emprisonnement  dans un camp. Cet avocat charismatique de 37 ans est accusé d'avoir détourné 16 millions de roubles (plus de 400 000 euros) dans une entreprise publique d'exploitation forestière alors qu'il était conseiller auprès du gouverneur de la région de Kirov en 2009.

Inculpation "inventée"

Figure majeure de l’opposition politique dans le pays, il avait été remis en liberté le lendemain de sa condamnation, afin qu'il puisse poursuivre sa campagne électorale pour les municipales à Moscou, qui ont finalement été remportées par un proche de Vladimir Poutine.

Réagissant au verdict de son procès en appel, Alexeï Navalny se dit persuadé que sa condamnation est une vengeance fomentée par le pouvoir en place. "Je pense que la motivation politique de cette affaire est évidente pour tout un chacun", a déclaré Alexeï Navalny devant la cour d'appel de Kirov, une ville située à un millier de kilomètres de Moscou. Il a également martelé sa conviction sur cette affaire, parlant d’une inculpation totalement "inventée".

"Les autorités essaient de toutes leurs forces de m'écarter de la bataille politique", a-t-il déclaré. "Ils ne réussiront pas, nous continuerons", a-t-il ajouté. L'opposant a affirmé qu'il allait formuler un recours contre sa condamnation.

Avec dépêches

Première publication : 16/10/2013

  • RUSSIE

    Moscou : un proche de Poutine réélu maire, l'opposant Navalny conteste

    En savoir plus

  • RUSSIE

    L'opposant russe Alexeï Navalny accusé d'être financé par l'étranger

    En savoir plus

  • RUSSIE

    "En Russie, l’opposition tombe en décrépitude plus qu’elle n’est réprimée"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)