Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un Français sur deux est imposable

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, la guerre oubliée

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : au coeur des monts Sinjar

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique : comment sortir de l'impasse ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'écureuil et le serpent"

En savoir plus

FOCUS

El Hierro, première île 100 % énergies renouvelables, peut-elle être un modèle pour la planète ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Obama et les attentes irréalistes des noirs américains"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Montréal, toute une histoire

En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

  • Quand l’Égypte sermonne Washington sur les émeutes de Ferguson

    En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • RDC : le retour tant espéré des réfugiés angolais dans leur pays

    En savoir plus

  • Reportage : les combattants kurdes reprennent le barrage de Mossoul

    En savoir plus

  • Présidentielle 2017 : Alain Juppé candidat à la primaire de l'UMP

    En savoir plus

  • Glissements de terrain meurtriers à Hiroshima

    En savoir plus

  • Steve Ballmer, le directeur général de Microsoft, annonce son retrait

    En savoir plus

  • L'État islamique annonce avoir décapité un journaliste américain

    En savoir plus

  • L'armée irakienne attaque les jihadistes sur plusieurs fronts

    En savoir plus

  • L'opposition pakistanaise pénètre dans la zone rouge d’Islamabad

    En savoir plus

  • Libération : raconter l’été 44 au-delà des "moments de gloire et de triomphe"

    En savoir plus

  • Ligue 1 : une enquête judiciaire ouverte après le coup de tête de Brandao

    En savoir plus

  • Championnat d'Europe : Florent Manaudou vainqueur ex æquo sur 50 m papillon

    En savoir plus

  • Le prince saoudien braqué à Paris est un fils du roi Fahd mort en 2005

    En savoir plus

  • Émeutes de Ferguson : les États-Unis face à leurs vieux démons racistes

    En savoir plus

  • Carte interactive : "Ici est tombé" pour la Libération de Paris

    En savoir plus

  • Libération de Paris : "J'accueillais mes libérateurs"

    En savoir plus

  • Dans l’est de l'Ukraine, Lougansk en proie à d’intenses combats

    En savoir plus

EUROPE

Russie : en appel, l'opposant Alexeï Navalny évite la prison

© AFP

Vidéo par Kéthévane GORJESTANI

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/10/2013

La justice russe a transformé en sursis la peine de prison ferme écopée en première instance par Alexeï Navalny, opposant numéro un de Vladimir Poutine. Il avait été condamné en juillet à cinq ans de camp, pour une affaire de détournement de fonds.

L’opposant numéro un de Vladimir Poutine, Alexeï Navalny, n’ira finalement pas en prison. Mercredi 16 octobre, la cour d'appel a confirmé sa culpabilité dans une affaire de malversations mais a commué en sursis la peine de prison ferme qu'il avait écopée en première instance.

En première instance, il avait été condamné le 18 juillet à cinq ans fermes d'emprisonnement  dans un camp. Cet avocat charismatique de 37 ans est accusé d'avoir détourné 16 millions de roubles (plus de 400 000 euros) dans une entreprise publique d'exploitation forestière alors qu'il était conseiller auprès du gouverneur de la région de Kirov en 2009.

Inculpation "inventée"

Figure majeure de l’opposition politique dans le pays, il avait été remis en liberté le lendemain de sa condamnation, afin qu'il puisse poursuivre sa campagne électorale pour les municipales à Moscou, qui ont finalement été remportées par un proche de Vladimir Poutine.

Réagissant au verdict de son procès en appel, Alexeï Navalny se dit persuadé que sa condamnation est une vengeance fomentée par le pouvoir en place. "Je pense que la motivation politique de cette affaire est évidente pour tout un chacun", a déclaré Alexeï Navalny devant la cour d'appel de Kirov, une ville située à un millier de kilomètres de Moscou. Il a également martelé sa conviction sur cette affaire, parlant d’une inculpation totalement "inventée".

"Les autorités essaient de toutes leurs forces de m'écarter de la bataille politique", a-t-il déclaré. "Ils ne réussiront pas, nous continuerons", a-t-il ajouté. L'opposant a affirmé qu'il allait formuler un recours contre sa condamnation.

Avec dépêches

Première publication : 16/10/2013

  • RUSSIE

    Moscou : un proche de Poutine réélu maire, l'opposant Navalny conteste

    En savoir plus

  • RUSSIE

    L'opposant russe Alexeï Navalny accusé d'être financé par l'étranger

    En savoir plus

  • RUSSIE

    "En Russie, l’opposition tombe en décrépitude plus qu’elle n’est réprimée"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)