Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle algérienne: Abdelaziz Bouteflika vote en fauteuil roulant

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bouteflika dans un fauteuil

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du conseil de la simplification

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

  • L'écrivain de génie Gabriel Garcia Marquez s'est éteint à 87 ans

    En savoir plus

  • Un scrutin sans suspense s'achève sur fond de violence en Algérie

    En savoir plus

  • À Genève, un accord commun conclu pour une issue à la crise ukrainienne

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

EUROPE

Russie : en appel, l'opposant Alexeï Navalny évite la prison

© AFP

Vidéo par Kéthévane GORJESTANI

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/10/2013

La justice russe a transformé en sursis la peine de prison ferme écopée en première instance par Alexeï Navalny, opposant numéro un de Vladimir Poutine. Il avait été condamné en juillet à cinq ans de camp, pour une affaire de détournement de fonds.

L’opposant numéro un de Vladimir Poutine, Alexeï Navalny, n’ira finalement pas en prison. Mercredi 16 octobre, la cour d'appel a confirmé sa culpabilité dans une affaire de malversations mais a commué en sursis la peine de prison ferme qu'il avait écopée en première instance.

En première instance, il avait été condamné le 18 juillet à cinq ans fermes d'emprisonnement  dans un camp. Cet avocat charismatique de 37 ans est accusé d'avoir détourné 16 millions de roubles (plus de 400 000 euros) dans une entreprise publique d'exploitation forestière alors qu'il était conseiller auprès du gouverneur de la région de Kirov en 2009.

Inculpation "inventée"

Figure majeure de l’opposition politique dans le pays, il avait été remis en liberté le lendemain de sa condamnation, afin qu'il puisse poursuivre sa campagne électorale pour les municipales à Moscou, qui ont finalement été remportées par un proche de Vladimir Poutine.

Réagissant au verdict de son procès en appel, Alexeï Navalny se dit persuadé que sa condamnation est une vengeance fomentée par le pouvoir en place. "Je pense que la motivation politique de cette affaire est évidente pour tout un chacun", a déclaré Alexeï Navalny devant la cour d'appel de Kirov, une ville située à un millier de kilomètres de Moscou. Il a également martelé sa conviction sur cette affaire, parlant d’une inculpation totalement "inventée".

"Les autorités essaient de toutes leurs forces de m'écarter de la bataille politique", a-t-il déclaré. "Ils ne réussiront pas, nous continuerons", a-t-il ajouté. L'opposant a affirmé qu'il allait formuler un recours contre sa condamnation.

Avec dépêches

Première publication : 16/10/2013

  • RUSSIE

    Moscou : un proche de Poutine réélu maire, l'opposant Navalny conteste

    En savoir plus

  • RUSSIE

    L'opposant russe Alexeï Navalny accusé d'être financé par l'étranger

    En savoir plus

  • RUSSIE

    "En Russie, l’opposition tombe en décrépitude plus qu’elle n’est réprimée"

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)