Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Débat Trump vs Clinton : les réactions sur la toile

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Débat Juncker - Schulz : "Quel avenir pour l'Europe ?"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Christian Estrosi : "Les attentats ne suffisent pas à expliquer les chiffres du chômage"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Christian Estrosi : "Les propos de Patrick Buisson ne me touchent pas"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : aux États-Unis, le mouvement "Buy Black" prend de l’ampleur

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alain Mabanckou, écrivain du monde

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Trump ou Clinton : qui est le plus crédible sur l'économie ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Alep, symbole de la faiblesse américaine"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Fance : le chômage repart à la hausse

En savoir plus

Economie

Twitter choisit le New York Stock Exchange pour entrer en bourse

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/10/2013

Le réseau de microblogging Twitter a finalement annoncé qu'il sera listé au New York Stock Exchange lors de son introduction en bourse. Il tourne donc le dos au Nasdaq, pourtant connu pour être la place financière des valeurs technologiques.

C'est la fin de l'une des principales incertitudes qui entouraient l'introduction en bourse de Twitter. Le célèbre réseau de microblogging ne sera pas côté au Nasdaq, comme le sont la plupart des autres valeurs technologiques américaines. Le groupe californien préfère tenter sa chance au New York Stock Exchange [NYSE].

Cette décision, rendue public mardi soir, est une mauvaise nouvelle pour le Nasdaq, qui a vainement tenté de plaider sa cause pour accueillir Twitter. Mais le spectre des problèmes techniques, qui ont accompagné l'arrivée en bourse au Nasdaq de Facebook, en mai 2012, a dû peser dans la balance, et explique, en partie, le choix en faveur du NYSE.

Plus de pertes

Mais Twitter ne s'est pas contenté d'annoncer le choix de la place financière, où le groupe sera coté. Dans un prospectus amendé, publié mardi soir, l'entreprise, créée il y a huit ans, fait état d'une nouvelle croissance de ses ventes, et de son trafic sur le trimestre clos le 30 septembre, mais avec des pertes aggravées. Elles s'élèvent à 646 millions de dollars, contre 21,6 millions un an plus tôt.

La dégradation de sa situation financière provient d'une importante hausse de 158 % des dépenses de marketing sur un an (à 61,2 millions de dollars). Twitter a, en effet, décidé de renforcer ses équipes commerciales dans le monde pour accroître ses recettes publicitaires.

L'introduction en bourse de Twitter sera la plus importante à New York, depuis celle de Facebook en mai 2012. En cas de succès, elle profitera en premier lieu à Evan Williams,
co-fondateur de l'entreprise, qui détient une participation de 12 %. Rizvi Traverse, un fonds dirigé par le financier Suhail Rizvi, est le principal actionnaire institutionnel avec 17,6 % du capital, devant un fonds de JPMorgan Chase qui détient 10,3 %.

Première publication : 16/10/2013

  • MARCHÉS FINANCIERS

    Twitter ou Tweeter ? Quand les traders s'égarent pour une histoire de "Q"

    En savoir plus

  • INTERNET

    Entrée en Bourse : comment Twitter compte éviter les erreurs de Facebook

    En savoir plus

  • INTERNET

    Twitter, côté Bourse

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)