Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Données personnelles : les pratiques des géants du Net dénoncées

En savoir plus

SUR LE NET

Hommages aux victimes du naufrage en Corée du sud

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

  • La prise d'otages, "monnaie d'échange" pour les djihadistes en Syrie

    En savoir plus

  • Ukraine : fusillade à Sloviansk, les séparatistes demandent l'aide de Moscou

    En savoir plus

  • Les héritiers de Renault ne désespèrent pas de revoir quelques milliards

    En savoir plus

  • Kabylie : affrontements entre manifestants et forces de l'ordre à Tizi Ouzou

    En savoir plus

  • Tournoi de Monte-Carlo : Wawrinka bat Federer en finale

    En savoir plus

  • Bientôt Pâques sans chocolat ?

    En savoir plus

  • Bachar al-Assad se rend dans la ville chrétienne de Maaloula pour la fête de Pâques

    En savoir plus

  • De retour en France, les ex-otages évoquent des conditions de détention "rudes"

    En savoir plus

  • Algérie : 14 soldats tués dans une embuscade en Kabylie

    En savoir plus

  • Vidéo : pour RSF, la Syrie ne doit pas devenir "un trou noir" de l’information

    En savoir plus

  • Grand Prix de Chine : Hamilton et Rosberg offrent un nouveau doublé à Mercedes

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Le Paris Saint-Germain se console avec la Coupe de la Ligue

    En savoir plus

  • "Nous avons traversé la frontière à tête découverte, les mains dans les poches"

    En savoir plus

  • En images : les célébrations de Pâques dans le monde

    En savoir plus

  • Corée du Sud : une vingtaine de corps repêchés du ferry naufragé

    En savoir plus

  • En images : Rencontres internationales de cerfs-volants à Berck-sur-Mer

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

SPORT

L'agence antidopage jamaïcaine "n'a effectué aucun contrôle sanguin"

© AFP

Texte par Stéphanie TROUILLARD

Dernière modification : 17/10/2013

L'ex-directrice de la Commission antidopage jamaïcaine affirme que son organisation n'a jamais réalisé un seul test sanguin. Selon elle, son pays manque de moyens, et risque de ne pas pouvoir poursuivre correctement des sportifs soupçonnés de dopage.

Depuis plusieurs mois, l’ex-directrice de la Commission jamaïcaine antidopage (JADCO) n’en finit plus de critiquer son ancienne organisation. Après avoir révélé en août qu'il n'y avait eu aucun contrôle hors compétition en Jamaïque, de janvier 2012 jusqu'à l'ouverture des Jeux olympiques en juillet, Renée Anne Shirley affirme désormais, que la JADCO n’a même jamais conduit de test sanguin.

"Pourquoi n’ont-ils jamais fait de test sanguins, et cherché à détecter des substances comme les hormones de croissance ?", s’interroge-t-elle dans les pages du quotidien britannique "The Telegraph".

"Je sais que 30 kits de test ont été achetés, et qu’ils étaient encore là quand je suis partie. Huit mois plus tard, je ne sais pas si la Jamaïque a vraiment réalisé ces tests sanguins", ajoute Renée Anne Shirley, qui a dirigé la JADCO de juillet 2012 à février 2013.

Manque de moyens et de personnels

En plus de ces accusations, l’ex-directrice explique que l’agence jamaïcaine antidopage manque de moyens et de personnels. Selon elle, cette situation "ne permettra pas de mener efficacement des poursuites contre les athlètes accusés de dopage". Alors que depuis le début de l’année, huit sportifs jamaïcains, dont la double championne olympique du 200m Veronica Campbell-Brown et l’ancien recordman du monde du 100m Asafa Powell, ont été contrôlés positifs, Renée Anne Shirley se demande si la JADCO ne sera pas "débordée" par un si grand nombre d’affaires.

Ces dysfonctionnements pointés par l’ancienne directrice ont conduit l’Agence mondiale antidopage (AMA) à exprimer son mécontentement auprès des autorités jamaïcaines. Après les avoir pressées de régler leurs lacunes, sous peine de priver les athlètes de l'île des prochaines compétitions internationales, dont les JO-2016, l’AMA a finalement été invitée par le Premier ministre de la Jamaïque, à effectuer une visite de contrôle en 2014.

Alors que les victoires et les records à répétition d’Usain Bolt ou de ses coéquipiers sont désormais observés avec suspicion, la Jamaïque nie tout système de dopage généralisé. Pour sa défense, la JADCO a en effet rappelé que c’était elle, qui était à l’origine du contrôle positif de cinq de ses athlètes. L’agence antidopage jamaïcaine est, par ailleurs, soutenue par la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF), soutenant que les sprinteurs jamaïcains sont soumis à plus de contrôles que leurs rivaux.

Dans un courrier adressé à Reuters, le porte-parole de l’IAAF, Chris Tuner, a notamment expliqué qu’Usain Bolt "est l’athlète le plus contrôlé du panel, et a été contrôlé en 2012 plus d’une douzaine de fois lors, et en dehors, des compétitions sous l’autorité de l’IAAF".
 

Première publication : 17/10/2013

  • DOPAGE

    Dopage : Usain Bolt et la Jamaïque privés des Jeux olympiques de Rio ?

    En savoir plus

  • ATHLÉTISME

    Mondiaux d'athlétisme : Usain Bolt entre encore un peu plus dans l'histoire

    En savoir plus

  • ATHLÉTISME

    Après Angelina Jolie, une athlète révèle avoir subi une mastectomie

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)