Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

SUR LE NET

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La confiance en peau de chagrin"

En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG se frotte au mythique Ajax

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Zinedine Zidane se verrait bien un jour sélectionneur des Bleus

    En savoir plus

  • Un obus tiré de Gaza vers Israël, le premier depuis la trêve

    En savoir plus

FRANCE

La France va accueillir 500 réfugiés syriens "en situation de vulnérabilité"

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/10/2013

Le président français, François Hollande, a accepté la demande du Haut Commissariat des Nations unies aux réfugiés (HCR) d'accueillir en France 500 réfugiés syriens supplémentaires "en situation de vulnérabilité".

Francois Hollande a accepté la demande du Haut Commissariat des Nations unies aux réfugiés (HCR) d'accueillir 500 réfugiés syriens supplémentaires en France. Le président français a pris cet engagement, mercredi 16 octobre, lors d'un entretien à l'Élysée avec le Haut commissaire aux réfugiés, Antonio Guterres, qui a porté notamment sur les conséquences humanitaires de la crise syrienne.

Selon Philippe Leclerc, représentant de l’agence onusienne en France, "les modalités de l'accord [avec Paris] seront discutées dans les tout prochains jours entre le HCR et les ministères français des Affaires étrangères et de l'Intérieur".
 
Dans un communiqué, l'Élysée précise que le président français "a souhaité une mobilisation internationale pour traiter le problème croissant des populations déplacées et réfugiées dans les régions en crise, s'agissant en particulier de la Syrie, de la République centrafricaine et de la République démocratique du Congo".
 
L'Allemagne offre 5 000 places
 
Cette décision intervient alors que le HCR avait "demandé à l'ensemble des États de l'Union européenne de contribuer à soulager la pression que subissent les pays de premier asile, que sont la Turquie, le Liban, la Jordanie et l'Irak".
 
D’après le HCR, le pays qui a répondu le plus favorablement à cette demande, jusqu'à présent, est l'Allemagne avec 5 000 places offertes, tandis que l'Autriche, avec 500 places promises, tout comme la France désormais, sont les deux seuls autres États membres de l'UE à avoir répondu positivement pour l'heure à l'appel.
 
De son côté, Paris avait annoncé en septembre que des mesures seraient prises pour augmenter l'accueil de ressortissants syriens pour aider à l'accueil de 10 000 Syriens en 2013 et 30 000 en 2014.
 
Avec dépêches.
 

Première publication : 17/10/2013

  • Au Liban, la cohabitation avec les réfugiés syriens devient difficile

    En savoir plus

  • SYRIE

    Sept humanitaires de la Croix-Rouge enlevés dans le nord de la Syrie

    En savoir plus

  • SYRIE

    Human Rights Watch accuse des rebelles syriens de "crimes contre l'humanité"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)