Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Classement des personnalités influentes : 10 africains dans le palmarès du Time magazine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Où s'arrêtera Poutine ?

En savoir plus

DÉBAT

Crise en Ukraine : l'escalade à l'est jusqu'où ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Crise en Ukraine : l'escalade à l'est jusqu'où ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

En savoir plus

SUR LE NET

Opération ratée de la police de New York sur Twitter

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sean Lennon dans les pas de son père

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : peine de mort et réglementation

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Michel Platini : "pas sûr que le PSG respecte le fair play financier"

En savoir plus

  • De la guerre civile aux portes de Paris, parcours de réfugiées syriennes

    En savoir plus

  • Des soldats russes sur le pied de guerre à la frontière ukrainienne

    En savoir plus

  • Accord Hamas-Fatah : Israël suspend les négociations de paix

    En savoir plus

  • Présidentielle syrienne : deux candidats face à Bachar al-Assad

    En savoir plus

  • Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

    En savoir plus

  • Abdoulaye Wade bloqué au Maroc, confusion sur son retour à Dakar

    En savoir plus

  • RD Congo : près de 50 morts dans un accident de train

    En savoir plus

  • Les dessous des résultats record d’Apple

    En savoir plus

  • Ségolène Royal dément avoir interdit les décolletés dans son ministère

    En savoir plus

  • Impression 3D : dix maisons construites en 24 heures à Shanghaï

    En savoir plus

  • Premières pistes pour mettre fin au conflit entre VTC et taxis

    En savoir plus

  • Le rappeur Rohff mis en examen et incarcéré pour violences

    En savoir plus

  • Au Caire, le voile de la discorde

    En savoir plus

  • Le patron de la F1 Bernie Ecclestone jugé pour corruption

    En savoir plus

  • Au moins trois médecins américains tués dans un hôpital de Kaboul

    En savoir plus

  • Les îles Senkaku "couvertes" par le traité de défense américano-japonais

    En savoir plus

  • Platini doute que le PSG respecte le fair-play financier

    En savoir plus

  • Le président colombien rétablit le maire de Bogota dans ses fonctions

    En savoir plus

Asie - pacifique

Un habitant des îles Kiribati veut devenir le premier "réfugié climatique"

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/10/2013

Un habitant des îles Kiribati, dans le Pacifique Sud, a saisi la Haute Cour d'Auckland, en Nouvelle Zélande, pour contester le refus de lui accorder le statut de réfugié climatique. Ces trois archipels sont menacés par la montée de l'océan.

C’est une première mondiale. Un habitant des îles Kiribati, un archipel du Pacifique Sud menacé par la montée des eaux, a demandé jeudi à la Haute cour d’Auckland, en Nouvelle-Zélande, le statut de réfugié pour cause de réchauffement climatique. Il s’agit de la deuxième demande de Ioane Teitiota, 37 ans.

Les autorités néo-zélandaises de l'immigration ont déjà refusé une première fois de lui accorder le statut de réfugié, ce qui entraîne son retour forcé vers les Kiribati. Pour la justice, personne ne menace sa vie s'il retourne. Mais selon son avocat Me Michael Kitt, la vie de son client, et de ses trois enfants, est de fait menacée par l'environnement.

L’archipel des Kiribati est composé d’une trentaine d'atolls coralliens, dont la plupart dépassent à peine le niveau de l'eau. Des zones entières sont régulièrement envahies par l'océan, et les récoltes s'appauvrissent en raison de l'infiltration d'eau salée dans les réserves d'eau douce.

100 000 habitants

"Un accès à l'eau douce est un droit fondamental. Le gouvernement des Kiribati est incapable, et peut-être réticent, de garantir ces choses, car c'est totalement hors de son contrôle", a argumenté l'avocat d’Ioane Teitiota à Radio New Zealand.

Reste que le cas de son client pourrait créer un précédent, non seulement pour les 100 000 habitants des Kiribati, mais pour toutes les populations menacées par le changement climatique causé par l'homme. Ce danger crée une nouvelle classe de réfugiés, dont les droits ne sont pas reconnus par les conventions internationales.

La Haute cour d'Auckland doit se prononcer dans cette affaire avant la fin du mois.

Fin 2012, le président des Kiribati, Anote Tong, avait indiqué réfléchir au déplacement de la population vers les Fidji et le Timor oriental, des terres relativement proches.

 Avec dépêches

Première publication : 17/10/2013

  • ENVIRONNEMENT

    Climat : "Les évènements extrêmes se multiplient"

    En savoir plus

  • ENVIRONNEMENT

    Réchauffement climatique : un accord à l'arrachée à Doha

    En savoir plus

  • RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE

    Les 4°C qui changeraient la face du monde

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)