Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

Moyen-orient

ONU : Coup d'éclat de l'Arabie qui refuse son siège au Conseil de sécurité

© AFP

Vidéo par Christophe DANSETTE

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 19/10/2013

Après avoir été élue pour la première fois comme membre non permanent du Conseil de sécurité de l'ONU, l'Arabie saoudite a finalement refusé ce siège. Ce pays considère que le fonctionnement du Conseil de Sécurité l'empêche de résoudre les conflits.

L'Arabie saoudite a annoncé vendredi qu'elle refusait d'occuper son siège de membre non permanent du Conseil de sécurité de l'ONU, après avoir été élue jeudi pour la première fois à cette position aux côtés du Tchad, du Chili, du Nigeria et de la Lituanie.

"Le royaume estime que la méthode et le mécanisme de travail du Conseil et sa politique de deux poids, deux mesures l'empêchent d'assumer convenablement ses responsabilités concernant la paix mondiale", a ainsi expliqué dans un communiqué le ministère saoudien des Affaires étrangères.

L'Arabie Saoudite ajoute qu'elle ne pourra pas occuper ce siège, tant que des réformes n'auront pas été engagées au sein de l'instance dirigeante des Nations Unies.

Depuis de longs mois, le Conseil de sécurité est notamment divisé sur la guerre civile en Syrie. La Russie et la Chine ont bloqué à trois reprises des résolutions condamnant la répression du soulèvement contre le régime de Bachar al-Assad, alors que l'Arabie saoudite soutient les rebelles.

De son côté, la France a déclaré, vendredi, "partager la frustration des Saoudiens" face à la Syrie, par la voix de son ministère des Affaires étrangères. Quant à la Russie, alliée de Bachar al-Assad, elle critique les raisons "étranges" de l'Arabie Saoudite pour refuser ce siège à l'ONU.

Les cinq pays élus jeudi doivent remplacer à partir du 1er janvier, et pour deux ans, l'Azerbaïdjan, le Guatemala, le Pakistan, le Maroc et le Togo.

Avec dépêches

Première publication : 18/10/2013

  • MALI

    Mali : la mission des Nations unies réclame des renforts humains et logistiques

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Crise en Syrie : la diplomatie française enchaîne les camouflets

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)