Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

TECH 24

Evgeny Morozov, l'anti-conformiste du Web

En savoir plus

SUR LE NET

USA : la Toile au chevet d'une infirmière infectée par Ebola

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

START-UP : La tentation de l'étranger ?

En savoir plus

SUR LE NET

Data centers : un coût énergétique trop élevé

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Enseignement numérique : La francophonie à la traîne !

En savoir plus

REPORTERS

L'héritage du président Mujica en Uruguay

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Véronique Morali, présidente du Women's Forum et du directoire de Webedia

En savoir plus

Ukraine et Syrie: quelles gestions des crises?

En savoir plus

Virus Ebola et Budget français : psychose et combat diplomatique

En savoir plus

  • Ebola : l'aide-soignante espagnole n'a plus le virus

    En savoir plus

  • Débordé par l’afflux de réfugiés, le Liban verrouille sa frontière avec la Syrie

    En savoir plus

  • Crise politico-sportive : le Premier ministre albanais reporte sa visite à Belgrade

    En savoir plus

  • Foot européen : carton plein pour les cadors, à l'exception de la Juve

    En savoir plus

  • Maroc - Algérie : tirs à la frontière, un "incident grave" selon Rabat

    En savoir plus

  • En images : le marathon de Pékin noyé dans un nuage de pollution

    En savoir plus

  • L'Allemagne accepte de vendre à Israël des bateaux lance-missiles

    En savoir plus

  • L'Église ne parvient pas à un consensus sur les homosexuels et les divorcés

    En savoir plus

  • De nouveaux heurts à Hong Kong font 20 blessés

    En savoir plus

  • Tempête dans l'Himalaya : le bilan humain s'alourdit

    En savoir plus

  • Paul McCarthy renonce à regonfler sa sculpture plastique vandalisée à Paris

    En savoir plus

  • Ebola : la course au vaccin bat son plein

    En savoir plus

  • Vidéo : l'organisation de l'EI dispose-t-elle d'avions de chasse ?

    En savoir plus

  • Défiant la loi, le maire de Rome enregistre 16 mariages gays

    En savoir plus

  • Nouvelle attaque meurtrière des rebelles ougandais dans un village du Nord-Kivu

    En savoir plus

  • Hong Kong : les manifestants réinvestissent un campement

    En savoir plus

  • Étudiants disparus au Mexique : le chef d'un cartel arrêté

    En savoir plus

FRANCE

Prise d'otages de deux heures dans une banque à Paris

© Twitter @ortegachrisca

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 18/10/2013

Un homme armé qui avait pris en otage plusieurs employés d'une agence CIC à Paris, dans le XIIIe arrondissement, s'est rendu ce vendredi soir, a indiqué la police. L'individu réclamait un logement social pour lui et son fils handicapé.

L'homme qui avait pris en otage quatre employés d'une agence bancaire CIC, avenue des Gobelins, dans le XIIIe arrondissement de Paris, vendredi, s'est rendu, ont indiqué des sources policières.

L'individu retenait depuis 16h45 [heure française] quatre personnes. Il avait libéré trois d'entre eux en début de soirée. La Brigade de recherche et d’intervention (BRI) et un négociateur avaient été dépêchés sur place.

"Connu des services de police et des services de l'hygiène mentale", le forcené habitait le XIIIe arrondissement de Paris et a été placé en garde à vue au troisième district de police judiciaire, a déclaré le directeur de la police judiciaire parisienne, Christian Flaesch. Le preneur d'otages réclamait un logement social pour lui et son fils handicapé, selon Reuters.

Plusieurs témoins, dont Stefan de Vries, un journaliste qui habite en face de l'agence CIC, ont raconté aux médias ce dont ils étaient témoins. "La banque est encerclée par deux équipes du GIGN lourdement armées qui tentent de négocier avec le preneur d'otages, toujours à l'intérieur de la banque", expliquait Stefan de Vries, vers 18 h, à FRANCE 24.

Aux alentours de 18h30, deux des quatre otages - des femmes - sont libérées. Des consignes sont données par la police pour limiter au maximum la communication à la presse, afin de ne pas donner d'informations au preneur d'otages qui semble être très attentif à ce que rapportent les journalistes. Quelques minutes plus tard, une troisième personne est libérée.

Vers 19h00, le preneur d'otages, les mains sur la tête, se rend. Le quatrième otage est indemne.

Fin 2012, 1,7 million de ménages ont fait une demande de logement social (dont 500 000 déjà locataires HLM). À Paris, on compte 135 000 demandeurs.

Avec dépêches

Première publication : 18/10/2013

  • FRANCE

    Prise d'otages dans une agence du Pôle Emploi à Paris

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)