Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

2016-05-02 21:47 LE JOURNAL DE L'AFRIQUE

En savoir plus

FOCUS

Le Liban, victime collatérale du conflit entre l’Arabie Saoudite et le Hezbollah

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Finlande : un modèle social et migratoire ébranlé (partie 1)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Finlande : un modèle social et migratoire ébranlé (partie 2)

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

"Fusacs" : le grand Monopoly des fusions-acquisitions

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

La mode, seconde industrie la plus polluante au monde

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Les yeux d'la tête" : les rois de la fête sortent un nouvel album

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Alissa J. Rubin : "Les femmes afghanes n'existent pas en dehors du foyer"

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Engie : Isabelle Kocher une patronne sous tutelle ?

En savoir plus

Afrique

Attentat contre Habyarimana : l'Afrique du Sud reste sourde aux requêtes du juge français

© AFP | Kayumba Nyamwasa devant la cour de Johannesburg, en juin 2012

Texte par RFI

Dernière modification : 18/10/2013

Depuis un an et demi, la justice française demande en vain à l’Afrique du Sud l’autorisation d’interroger le général rwandais en exil Kayumba Nyamwasa dans le cadre de l’enquête sur l’attentat du 6 avril 1994 au Rwanda, affirme RFI.

Selon Radio France internationale (RFI), le juge antiterroriste français Marc Trévidic a rédigé en mars 2012 une commission rogatoire internationale afin de pouvoir interroger le général Kayumba Nyamwasa sur les circonstances de l'attentat du 6 avril 1994 durant lequel le président Juvénal Habyarimana avait trouvé la mort.

D'après des sources bien informées, cette commission rogatoire a été transmise en avril 2012 à la chancellerie puis envoyée un mois plus tard aux autorités sud-africaines qui n'y ont jamais donné suite.

En juillet dernier, cet ancien chef d'état-major de l'armée rwandaise, aujourd'hui en exil en Afrique du Sud, avait affirmé à RFI détenir des informations susceptibles d’impliquer l'actuel président rwandais, Paul Kagame, dans cette attaque et qu’il était prêt à en parler à un juge français.

Retrouvez l'article exclusif de Sonia Rolley sur le site de RFI.

Première publication : 18/10/2013

  • JUSTICE

    Génocide au Rwanda : un médecin mis en examen à Paris

    En savoir plus

  • RWANDA

    Génocide rwandais : la justice française rend un avis défavorable à l'extradition d'un ex-colonel

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)