Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

Moyen-orient

Attentat et combats près de Damas, la rébellion cible un bastion du régime

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 19/10/2013

La banlieue pro-régime de Jaramana a été la cible d'un attentat-suicide samedi. Au moins 16 soldats ont péri dans l'attaque et les combats qui ont suivi. Les rebelles du Front al-Nosra cherchent à s'emparer du barrage à l'entrée de la ville.

Au moins 16 soldats ont été tués samedi 19 octobre dans un attentat-suicide à la voiture piégée et des combats entre troupes du régime de Bachar al-Assad et rebelles islamistes près de Damas, rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Selon l'OSDH, qui dispose d'un réseau d'informateurs sur le terrain, l'attentat-suicide a été commis à un barrage de l'armée à l'entrée de Jaramana, un faubourg de Damas peuplé majortiairement de chrétiens et de druzes et considéré comme un bastion du régime.

Toujours selon l'OSDH, l'auteur de l'attentat est issu du Front al-Nosra, un groupe rebelle affilié à Al-Qaïda, dont les combattants ont récemment été rejoints par des membres d'autres brigades rebelles dans cette bataille contre les forces de Bachar al-Assad.

Violents combats

De violents combats ont éclaté entre les deux bords à la suite de l'attentat. D'après des militants de l'opposition et des habitants, les insurgés ont tiré des roquettes sur Jaramana au cours des combats. Ils ajoutent que les forces du régime ont mené quatre raids aériens sur des quartiers proches tenus par les rebelles.

Ces combats, impliquant des rebelles islamistes, sont les plus violents aux portes de Jaramana, dans la banlieue sud-est de Damas. "Le barrage est quasiment sous le contrôle des rebelles et l'armée de l'air a lancé quatre raids sur la zone pour tenter de les repousser", a expliqué Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH. Selon lui, si les rebelles prennent le contrôle total du barrage, la ville de Jaramana, une des places fortes du régime, serait "exposée".

Avec dépêches


 

Première publication : 19/10/2013

  • Au Liban, la cohabitation avec les réfugiés syriens devient difficile

    En savoir plus

  • SYRIE

    Sept humanitaires de la Croix-Rouge enlevés dans le nord de la Syrie

    En savoir plus

  • SYRIE

    Human Rights Watch accuse des rebelles syriens de "crimes contre l'humanité"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)