Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Moyen-orient

Otages en Syrie : les neuf pèlerins chiites sont rentrés au Liban

© Images AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 20/10/2013

Enlevés en mai 2012, les neuf pèlerins chiites sont rentrés au Liban samedi dans la soirée. En contrepartie, 200 Syriennes prisonnières du régime de Bachar al-Assad doivent être libérées ainsi que deux pilotes turcs enlevés au Liban en août.

Après 17 mois de captivité, les neuf pèlerins chiites libanais sont arrivés à Beyrouth, samedi 19 octobre dans la soirée, après avoir transité par la Turquie. Un grand nombre d'officiels et de ministres libanais ainsi que leurs proches les attendaient à l'aéroport. Selon Selim El-Meddeb, le correspondant de FRANCE 24 à Beyrouth, les premiers pèlerins sont sortis et ont commencé à “témoigner sur leurs conditions de détention très dures”.

En duplex de Beyrouth

Aide du Qatar

À l’origine, ils étaient onze à avoir été enlevés en mai 2012 par la Brigade de la tempête du nord (un groupe jusqu'alors inconnu de l’Armée syrienne libre) alors qu'ils revenaient d'un pèlerinage en Iran. Deux d'entre eux avaient ensuite été libérés. Malgré les démentis des familles, les ravisseurs les accusaient d'appartenir au Hezbollah, le parti chiite libanais qui soutient activement le régime syrien. Ils étaient retenus à Aazaz, dans la province d’Alep.

Le Premier ministre libanais par intérim Nadjib Mikati a déclaré dans un communiqué que la libération des neuf otages était intervenue grâce à l'aide du Qatar, du ministre turc des Affaires étrangères Ahmet Davutoglu et du président palestinien Mahmoud Abbas. D’après certains médias libanais, le Qatar aurait payé 150 millions de dollars pour leur libération.

Cette libération s’effectue dans le cadre d’une complexe opération d’échange avec le régime de Bachar al-Assad de quelque 200 Syriennes, une exigence des ravisseurs des neuf Libanais chiites libérés, selon des sources proches des négociations. Mais pour le moment, on ignore si ces Syriennes ont été effectivement libérées. Les autorités libanaises disent simplement être en contact avec le pouvoir en Syrie "sur la manière de libérer les prisonnières syriennes".

L’accord d’échange prévoit également la libération de deux pilotes turcs de la compagnie Turkish Airlines enlevés le 9 août au Liban, en représailles du rapt des pèlerins. Un avion de Qatar Airways, arrivé en début de soirée à l'aéroport international de Beyrouth, doit désormais les rapatrier en Turquie.

Avec dépêches


Première publication : 19/10/2013

  • SYRIE

    Libération de neuf Libanais chiites détenus en Syrie depuis mai 2012

    En savoir plus

  • SYRIE

    Un groupe inconnu revendique l'enlèvement des pèlerins chiites libanais

    En savoir plus

  • SYRIE

    L'ASL nie toute implication dans le rapt des pèlerins chiites libanais

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)